AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Communautés: Druides et Chasseurs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esprit Errant

avatar

Masculin Messages : 24
Expérience : 3

MessageSujet: Communautés: Druides et Chasseurs.   Lun 8 Juin 2015 - 11:48

Druides et chasseurs

Il y a de cela bien longtemps, en l'an -800 plus précisément, se fit une scission entre les Hauts-Elfes et les Elfes de la Nuit, provoquée à la fois par une incompatibilité entre leurs différents comportements, à la fois par les nombreux rituels organisés par les Sombres en l'honneur de leur déesse Menhyt. Ce fut pendant cette période chargée de conflits entre Elfes et avec l'extérieur que naquirent deux branches particulières de la société elfique : celles des druides et des chasseurs. Les premiers, fortement liés avec la nature de par leurs dons innés, décidèrent de se rassembler en plusieurs clans afin de protéger l'Œuvre de Lyrr des abjurations de leurs confrères aux oreilles pointues. Les chasseurs, quant à eux, étaient des hauts-elfes civils qui avaient pris à cœur de défendre la forêt qu'ils considéraient être leur foyer ; au départ de simples chasseurs comme on peut en trouver chez tous les peuples, ils acquirent petit à petit une fonction plus particulière.


Les druides


Qui sont-ils ?

Les druides sont tout d'abord des elfes qui sont en communion avec l'Œuvre de Lyrr, la végétation tout comme les êtres qui la peuplent. Dotés de dons innés que l'ont pourrait qualifier de magiques, ce sont des êtres qui ont une grande affinité avec la nature qui les entoure. Mais contrairement à ce que l'on pourrait penser, les druides ne s'habillent pas forcément de manière triviale, ne vivent pas seuls au fin fond des bois et ne sont pas liés à un animal en particulier. En effet, on peut retrouver des druides aussi bien dans les frondaisons d'un arbre que dans une capitale, voire même au sein d'un conseil princier (ce cas restant rare et, généralement, ne se trouvant qu'en temps particuliers où la forêt et l'Arbre de Vie peuvent être concernés). Habillés de robes de soie ou de vêtements de lin et de cuir, seules les préférences de chacun et l'utilité des habits influencent le choix du druide. En ce qui concerne les animaux, aucun druide ne forcera l'un d'entre eux à le suivre et, de toute façon, ils préféreront retrouver les êtres avec lesquels ils ont une affinité de temps à autres plutôt que d'être continuellement avec l'un d'entre eux. De manière générale, les druides se liant facilement aux animaux, ils ne tueront l'un d'eux que s'ils n'ont pas le choix : se protéger, ne pas mourir de faim... Sinon, ce n'est pas parce que certains druides vivent en marge de la société qu'ils ne changeront jamais et qu'ils ne se lieront jamais avec un(e) autre elfe.



Des dons innés

Les druides, s'ils sont sensibles à la magie qui les entoure et savent la comprendre et l'utiliser à bon escient, ne sont pas pour autant des mages : un druide a des dons innés liés à la nature, certes, mais il a surtout un dévouement et un mode de vie qui diffère des elfes que l'ont rencontre dans l'académie de magie. Il s'en tiendra à des règles strictes qui lui sembleront tout simplement être du bon sens, bon sens que les zoomanciens et anthomanciens ne possèdent pas tous à leurs yeux puisqu'ils contrôlent les animaux, ce qui provoque en certaines circonstances quelques étincelles entre eux... Par exemple, les druides ont la capacité de communiquer avec les animaux et de faire appel à eux en cas de besoin mais, par contre, ils n'ont pas le pouvoir de les contrôler : chaque être est capable de penser et est libre de le faire, aussi le druide, qu'il apprécie ou non l'animal qui se trouve en face de lui, respectera ce fait – a contrario de certains zoomanciens. De même, de par sa compréhension de la nature et de la magie qu'elle renferme, le druide pourra s'aider des plantes sans réellement leur imposer quoi que ce soit, connaissant toute l'importance du cycle de celles-ci et du temps qu'il prend.
Même si les dons d'un druide sont innés et ne sont pas liés à la magie verte en tant que telle, cela n'empêche pas qu'en plus un druide peut avoir en plus des compétences d'une école de magie comme la zoomancie (dans ce cas le druide est également magicien).



Organisation

Tout d'abord, il faut savoir que les druides ne sont pas liés à la famille qui les a vus naître, vivant généralement en retrait de celle-ci. C'est en partie en réponse à ce fait qu'ils se réunissent en clans. Ces clans druidiques, appelés Tolren, sont au nombre de huit : Kalemdre, Limuil, Nethreldor, Nok'mat, Teidorien, Teleran, Tyl'Daith et Wiendu. Les tolren sont tous d'importance égale, ne sont aucunement liés aux territoires définis comme principautés et se réunissent en un Clan rassemblant tous les druides hauts-elfes, appelé le Dan'vy. Les druides étant dévoués à Lyrr et à son Œuvre, le Dan'vy est présidé par le chef de chaque telran et des Soeurs/Frères Sacré(e)s, ou bien d'un elvyranthe pour les représenter. Les telran se réunissent environ quatre fois par an en dan'vy (à chaque fin de saison), sauf dans les mauvais temps où des conseils spéciaux peuvent avoir lieu.
Un druide peut changer de tolren autant de fois qu'il le souhaite, faisant avant tout parti du Dan'vy que d'un tolren en particulier.

Peu liés à la vie quotidienne d'un haut-elfe lambda, les druides n'accepteront des ordres et demandes des seigneurs elfes que s'ils le souhaitent, l'obéissance aveugle n'étant pas une caractéristique que l'on retrouve chez eux. Étant donné qu'ils sont très liés à la forêt elfique, en cas de danger pour celle-ci ils se devront d'accepter d'aider la personne qui le demande ; si c'est une aide si importante que la décision a été prise par le Dan'vy, alors tout druide se doit de suivre la voie empruntée par le Clan. Les druides seront beaucoup plus enclins à écouter les religieux (prêtres, elvyranthes ou Sœurs sacrées) que les civils et n'obéiront pas forcément au roi, ce qui fait qu'ils sont considérés par leurs frères elfes ou par les autres peuples comme étant des êtres sauvages, ce qui n'est pas tout à fait véridique.



Comment devenir druide ?

En premier lieu, il faut être doté d'une grande sensibilité à la nature et aux animaux. Ensuite, deux cas sont possibles : soit l'enfant fait la demande à un druide de le former, soit le druide vient lui-même le chercher après avoir remarqué les dons de l'enfant. Le druide cherchera souvent à tester les capacités de l'elfe avant de l'accepter comme élève et, en plus, s'assurera que l'enfant est prêt à abandonner sa famille ainsi que toute personne qu'il a connu jusqu'à présent : un druide est avant tout druide et non pas enfant d'elfes. Lorsque le druide vient voir le jeune elfe pour lui demander d'être son apprenti, celui-ci doit choisir seul de son destin. S'il refuse, il est extrêmement rare que l'occasion se présente une nouvelle fois à lui. S'il accepte, il partira le jour-même avec le druide qui deviendra son mentor. Débute alors un long apprentissage d'au moins une vingtaine d'années où l'elfe apprendra à comprendre et respecter la nature et les animaux, être en communion avec eux, agir en fonction des besoins de la nature, se protéger et se battre avec un bâton. Une fois que le druide sent son apprenti prêt à passer le rite d'acceptation au Clan druidique, le jeune elfe est soumis au Caliem. Ensuite, l'elfe devient alors un druide et est libre de ses actions et de sa vie, venant à prendre au cours de celle-ci un à plusieurs apprentis.

Le Caliem : il consiste à se retrouver seul en pleine nature avec ses habits de tous les jours et un bâton de bois, et de survivre tout un mois en respectant certaines règles : ne pas abîmer la nature (écorce des arbres, les plantes, etc), ne pas tuer hormis pour se défendre et ne pas ordonner à un être vivant, qu'il soit animal ou végétal. Ces règles strictes ont pour but de mener le futur druide à entrer en totale communion avec la nature, chose qui n'est pas aisée. S'il survit tout en suivant ces règles, l'elfe devient alors un druide, membre d'un clan, et reçoit lors de la prochaine réunion des tolren la bénédiction de Lyrr. Parmi tous ceux qui s'essayent à ce rite, un certain nombre n'en revient pas vivant (environ un sur trois), ce qui atteste de la difficulté de l'entrée au Dan'vy.




Les chasseurs


Qui sont-ils ?

Les chasseurs, contrairement aux druides, ne sont pas liés à la nature qui les entoure ; ils apprennent à la comprendre, à repérer les changements qui s'opèrent en elle et à agir en conséquences. Ils ne se formaliseront pas sur le fait de tuer un animal pour manger, pour en travailler son cuir ou parce qu'il représente un danger potentiel pour eux ou pour les elfes en général. De plus, beaucoup de chasseurs n'ont aucun don magique. Cependant, ils sont reconnus pour être de très bons combattants quelque peu indépendants mais qui auront à cœur la protection de la forêt, contrairement aux soldats qui eux protègent le peuple et les terres définies en principautés. Les chasseurs sont des êtres facilement solitaires qui ne viendront se mélanger aux elfes des grandes cités que lorsqu'il y a nécessité. Malgré cela ils comprennent l'importance de la famille, aussi laisseront-ils généralement leurs apprentis retourner chez leurs parents à plusieurs reprises pendant la longue formation qu'est celle de chasseur. Par soucis de pratique, leurs habits se résument généralement à des vêtements de lin – ou de laine en fonction des saisons – et à une armure de cuir souple relativement complète (plastron, brassards, épaulettes...), de temps à autres une cape pouvant s'y ajouter. Les teintes privilégiées sont le vert et le brun pour mieux se fondre dans la nature. Concernant les armes, soit ils ont une arme de mêlée et une arme à distance, soit ils sont bardés d'armes diverses, mais très rarement entre les deux. Aujourd'hui, les chasseurs sont réputés pour être d'excellents combattants mais qui ont tendance à ne suivre que leurs principes.



Organisation

Un chasseur ne sera pas lié à la principauté d'où il vient, sa zone de « chasse » pouvant s'arrêter à un pourtour particulier brassant plusieurs principautés, une seule ou encore s'étendre à toute la forêt. Les chasseurs n'obéiront aux seigneurs que s'ils en voient l'utilité et, s'ils peuvent se joindre à l'armée afin de défendre la forêt contre un ennemi commun, ils garderont toujours un écart avec celle-ci et continueront à fonctionner selon leurs propres habitudes. A ce sujet, s'ils sont appelés à venir aider à protéger la forêt (et non pas ses habitants), les chasseurs se devront de répondre présents. Quoique moins important que pour les druides, le culte de Lyrr garde une place prépondérante pour eux.

Pour les chasseurs, il n'y a pas vraiment de communauté : ils ne se rassembleront pas tous les mois à un endroit donné et n'ont pas de supérieurs comme peuvent l'avoir les druides avec les telran et le dan'vy. Par contre, ils se reconnaissent entre eux, n'hésitent pas à boire un coup ensemble lorsqu'ils se retrouvent et s'appellent selon la lignée (appelée le Kamsta). En effet, l'organisation principale des chasseurs est les kamsta ; chaque kamsta consiste à l'apprentissage transféré du maître à l'élève, qui devient par la suite lui-même maître et ainsi de suite... Chaque lignée a son propre tatouage, provenant des tous premiers maîtres chasseurs ayant vécu à l'époque de la scission avec les Sombres : pour se repérer et authentifier que la personne faisait bien partie de ceux ayant été formés selon les principes nouvellement établis, ils décidèrent d'apposer sur l'avant-bras droit une marque les différenciant des chasseurs « lambda » et qui se transmettrait au fil des générations. Ainsi, de nos jours on peut retrouver dix kamsta reconnus par tous les chasseurs, avec leurs symboles :
- le kamsta d'Artalian (ours)
- Eldewyn (felomenis)
- Feldorei (hêtre brisé)
- Kaeliën (memytha)
- Naen'ma (loup)
- Ornelion (lynx)
- Tiondeï (poisson)
- Tor'galen (épée et flèche croisées)
- Tyldanedh (chêne)
- Viemdal (dragon)
Parmi ces dix kamsta, les trois plus influents sont ceux de Viemdal, Tor'galen et Eldewyn. Seules ces trois lignées sont capables de rattacher tous les kamsta (et donc tous les chasseurs) en cas de guerre ou de mise en danger de la forêt. Il existe d'autres kamsta que les dix présentés ci-dessus mais ce ne sont que des petites lignées qui auront moins d'autorité que les autres en cas de rencontre.



Comment devenir chasseur ?

Tout d'abord, soit le futur élève en fait la demande à un chasseur, soit ce dernier choisit l'enfant après avoir remarqué des capacités en lui. Mais dans un cas comme dans l'autre, le chasseur suivra attentivement son futur élève pendant un temps pouvant aller de quelques semaines à plusieurs années, sans se faire remarquer, jusqu'à décider que l'elfe est prêt à suivre l'apprentissage. Le chasseur viendra donc chercher son élève chez ses parents – parce qu'on ne devient pas chasseur à l'insu de sa famille – et ce sera à l'enfant de décider de suivre ou non celui qui deviendrait son mentor, demandant avant conseil à ses parents s'il le souhaite. S'il refuse, plus jamais la possibilité de faire cette vocation ne s'offrira à lui. S'il accepte alors un long apprentissage s'ouvre à lui, durant au minimum une vingtaine d'années où le jeune elfe apprendra à manier les armes, écouter la nature, pister, chasser et défendre la forêt. Seul le mentor décide de quand son apprenti est prêt à devenir un chasseur et s'il n'y a pas de test ou de diplôme officiel, le mentor signera son élève du même tatouage que celui qu'il a pour signifier que ses connaissances ont été transmises au jeune elfe et qu'il fait désormais partie de la lignée de chasseurs à laquelle correspond le tatouage.
Crédit images : 1oshuart & Bakirasan
Revenir en haut Aller en bas
 
Communautés: Druides et Chasseurs.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I | Les humains - Druides et Chasseurs
» Un film documentaire sur la communauté haitienne ...
» Les chasseurs de trésors reviennent
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» [Présentation] Chargée de communauté LEGO Harry Potter [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nûmendor :: jjjj :: L'encyclopédie et Annonces :: L'encyclopédie :: L'univers :: Les peuples :: Les Hauts-Elfes-
Sauter vers: