AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Description de la Race

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esprit Errant

avatar

Masculin Messages : 24
Expérience : 3

MessageSujet: Description de la Race   Lun 8 Juin 2015 - 11:47



1|Description de la race

Les Elfes, peuple entouré de mystères et de secrets, relevant d’une véritable fascination de la part des mortels et d’inimitiés nombreuses du point de vue de plusieurs peuples qui croisèrent leur chemin. La première raison de cette fascination est certainement leur prétendue immortalité. Là où les plus vieux êtres humains n’ont jamais approché le siècle, de mémoire d’Homme, on ne connait pas d’Elfe qui soit mort de vieillesse.

Une autre cause de cette légende vient du fait que le temps ne semble pas passer de la même manière pour les Elfes que pour les autres races. Leur jeunesse semble inépuisable et échappe apparemment à l’étreinte du temps. En réalité, les Elfes sont bien sujets au passage des années, mais l’effet du temps est amoindri chez eux. Semblables aux arbres de leur forêt, ils vieillissent lentement et meurent rarement de causes naturelles. Si cela devait être le cas, on estime qu'un Elfe peut atteindre au maximum cinq siècles et demi, record détenu par le prince Talandë de la contrée du même nom qui vit passer à lui seul trois Rois.

La première cause de mortalité chez les Elfes est sans doute la mélancolie mêlée à l'orgueil qui survient presque invariablement après cinq cents ans, les Elfes plus âgés se comptent sur les doigts de la main. Cette cause peut sembler étrange pour d’autres espèces et pourtant, quand on regarde à l’échelle d’un Elfe, on en comprend rapidement la portée. Au plus le temps s’étire, au plus l’Elfe verra disparaître ses amis, ses amours et changer le monde, il en retire une profonde tristesse qui s’installe profondément dans son cœur et finit par le mener à la solution la plus extrême. Pour ce qui est de l'orgueil, les Elfes sont un peuple fier, parfois même vaniteux et certains d'entre eux ne supportent pas de voir le temps prendre une certaine emprise sur eux.

La seconde est la mort violente. Que ce soit en protégeant la forêt ou en réglant leurs conflits intérieurs, les Elfes sont amenés à se battre. Et même s’ils le font très bien, résultat d’un entraînement beaucoup plus long et d’une volonté de perfection plus marquée que dans les autres races, ils n’en restent pas moins mortels sur ce plan et faillibles.

A côté de cela, les Elfes semblent insensibles à la plupart des afflictions des autres espèces. Selon les contes, ils échapperaient à la majeure partie des maladies, seraient insensibles aux plus simples poisons et ne craindraient pas le froid. La légende veut que ces particularités viennent de l’Arbre de Vie au centre de la forêt de l’Ouest et de son aura bienveillante sur toute la forêt et sur ses habitants. Les Elfes, bien qu’ignorant son emplacement exact, le considèrent d'ailleurs comme un don de leur déesse-mère. La vérité est sans doute plutôt liée à leur perception particulière de la magie et à leur don particulier dans ce domaine ainsi que leur connaissance des plantes qui leur permettent de guérir les maux que d'autres races considèrent comme incurables.

Physiquement, l’Elfe se définit par d’autres caractéristiques également remarquables. On les appelle le beau-peuple en raison de la finesse de leurs traits. Empreints à la fois d’une beauté froide et sévère, terribles parfois, ils forcent l’admiration lorsqu’ils paraissent hors de leur canopée. Leur taille renforce également leur prestance. Ils sont plus grands que la majorité des Humains, les dépassant parfois d'une tête pour les mâles. Les femmes sont généralement plus petites.

Leur corps est sec, élancé et nerveux, empli d’une force insoupçonnée conférée par leur musculature à peine esquissée. La gente féminine quant à elle se détache par leur forme légère et équilibrée, loin d’être semblables aux opulentes et pulpeuses Elfes de la Nuit, les Hautes-Elfes se dessinent en finesse et en équilibre, comme des femmes tout juste sorties de l’adolescence. A ces détails enchanteurs s’ajoute la fluidité naturelle de ce peuple sylvain. On peut enfin noter que les Elfes ont une pilosité très amoindrie, même s'il arrive que de très rares membres de leur espèce arborent avec fierté l’ébauche d’une barbe fine.

Il faut enfin ajouter deux atouts à la race elfique qui vont de paire. Leur vue et leur ouïe, bien que souvent trop exagérées par les légendes, restent cependant assez remarquables. L'Elfe peut dénicher du regard nombre de choses qui auraient échappé à l'Homme et entendre des bruits qui ne sont pas audibles par les autres races. Cela leur permet parfois de repérer des Lutins ou des Fées, ce que l'Humain ou le Nain est incapable de faire. Ce don est également une bénédiction pour la chasse. La vue perçante permet de pister dans les plus piètres conditions un gibier habile et l’ouïe de le détecter au milieu des bruits de la forêt. Ces dons se voient cependant fortement limités en dehors de la forêt. La pollution sonore affecte beaucoup leur ouïe et rend cette particularité inutile en milieu urbain. Pour ce qui est des yeux, l'Elfe a le regard perçant, mais il ne voit pas de beaucoup plus loin. En somme, c'est une très bonne adaptation à leur milieu de vie de prédilection, la forêt.

BG rédigé par : Astran et Fineldor
Revenir en haut Aller en bas
 
Description de la Race
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Description de l'île
» Description physique (PV: Gin et Lil Meyer)
» Cours de description Physique (PV Lokhlass)
» Capacités et capacités de race
» autres gifs de chien de race

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nûmendor :: jjjj :: L'encyclopédie et Annonces :: L'encyclopédie :: L'univers :: Les peuples :: Les Hauts-Elfes-
Sauter vers: