AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre fortuite ! Enfin, pour la biche surtout. [PV Lorillë]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Calev Destrevent

avatar

Masculin Messages : 9
Expérience : 20

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 34 ans
Inventaire:

MessageSujet: Rencontre fortuite ! Enfin, pour la biche surtout. [PV Lorillë]   Ven 24 Oct 2014 - 23:31

Le mois d'Aman battait son plein. Le voile de la nuit se levait très tôt, laissant derrière lui une atmosphère à peine rafraîchie que le soleil réchaufferait bien vite de ses rayons. L'herbe avait jaunie et abritait jour et nuit des insectes chantants (ou bruyants selon les appréciations personnelles). Seules les profondes forêt restaient quelque peu à l'abri d'un tel vacarme. L'air y était bien plus supportable et les grands feuillages formaient une immense étendue d'ombre qui s'étendait à perte de vue.
L'escadron des Manticores s'était installé dans les bois au Nord d'Eldorim pour quelques jours. Ils revenaient d'une mission éreintante plus au Sud et, n'ayant pas eu de nouvelle directive du Camp, ils se laissaient aller à un peu de repos. Ils se nourrissaient de la chasse et de la cueillette, buvaient et se lavaient avec l'eau du ruisseau proche et vivaient à un tout autre rythme. Ils devaient en profiter car cela ne durerait pas plus d'une semaine, le temps que le page revienne. Le Lieutenant l'avait envoyé à la frontière au Sud de Geldorim pour prendre des nouvelles d'un escadron en mission sur place et voir s'ils avaient besoin d'aide dans leur chasse aux brigands.
En attendant, c'était pause pour tout le monde. Le groupe ne se levait pas avant les premiers rayons, s'affairait à trouver de quoi manger dans les bois, s'entraînait et jouait. Une vie de vacancier sauvage en somme...

Ce matin-là pourtant, trois archers et un écuyer s'étaient lever alors que le soleil annonçait à peine sa venue prochaine. Profitant de la fraîcheur de la nuit, ils s'enfoncèrent dans la forêt à la cherche de traces d'animaux. Deux d'entre eux étaient de bons pisteurs tandis que le troisième était une recrue qui avait rejoint l'escadron depuis quelques mois seulement. Il n'avait jamais chassé de sa vie et avait encore beaucoup à apprendre. C'était l'occasion de vérifier ses acquis et de lui enseigner quelques rudiments supplémentaires.

Alors que les premiers rayons chatouillaient l'horizon, l'un des archers signala qu'il avait repéré des empreintes de biche. Le petit groupe était bien silencieux, concentré que chacun était sur la tâche à accomplir. Ils ne fallait pas alerter l'animal de leur présence ou tout serait fichu. Aussi, ils ne dialoguaient qu'en échangeant un minimum de mots, usant davantage de gestes et se mouvaient avec la discrétion d'un félin.

Le soleil se montrait enfin lorsque les prédateurs sentirent qu'ils approchaient de leur but. Les dernières traces trouvées étaient toutes fraîches. Une brindille cassée, quelques feuilles tout juste arrachée ainsi qu'une petite touffe de poils était la preuve que le gibier n'était pas loin. Leurs pas se firent plus léger et leurs échanges bien moins fréquents. Tous leurs sens étaient en alerte, leur yeux cherchant d'autres indices visibles, leur nez l'odeur de l'animal et leurs oreilles un bruit suspect. Il ne leur fallut pas bien longtemps avant de débusquer le cervidé qui était en train de paître en toute quiétude.

Sans un mot, les chasseurs se mirent en place. Ils se divisèrent en deux groupes et prirent position. L'un des archers expérimentés prit l'écuyer et partit sur la gauche. Le second, avec l'apprenti chasseur, se postèrent non loin en prenant un buisson comme cache. Chaque groupe avait un point de vue différent sur la cible et avait pris soin de faire face au vent pour ne pas être repéré par l'odeur. Tous attendirent que chacun soit en place. Un archer de chaque groupe banda son arc. Ils visèrent et se préparèrent à tirer... Quand...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lorillë Fan

avatar

Féminin Messages : 47
Expérience : 95

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 67 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Rencontre fortuite ! Enfin, pour la biche surtout. [PV Lorillë]   Sam 25 Oct 2014 - 15:21

La sensation était trop forte. C'était une sorte de tiraillement. Son ventre était noué, son cœur s'agitait et elle se sentait étouffer par moment. Et pourtant on ne pouvait guère dire que le royaume des Elfes l'était. Étouffant. Cela venait du plus profond d'elle, Lessien s'en rendait bien compte d'ailleurs. Sa petite naïade était distraite, elle ne lisait plus vraiment et seulement sur les humains, elle laissait son regard voguer dans le vide pendant des heures. Loin. Vers l'est.
Et il s'inquiétait. Il savait qu'il ne pourrait rien faire pour la retenir. Parce que c'était la nature. C'était leur manière de faire. Elle devrait passer par là. Il n'y avait qu'à espérer qu'elle reviendrait. Saine et sauve. Avec sa fille.
En silence, ils avaient tous les deux attendu qu'elle n'en puisse plus, que le départ soit obligatoire. Et un jour elle était passée. Il l'avait serrée dans ses bras, lui faisant mille recommandations. Elle avait souri, les yeux brillants. Elle comprit son inquiétude mais ne pouvait rien y faire. Alors elle n'avait rien promis. Sauf une chose. Elle s'était faite expliquer le système de messager et de lettres. Elle lui écrirait ses aventures et les lui enverrait qu'il soit au courant.

Et puis elle était partie. Arrivée au lac, la naïade avait retiré sa robe et l'avait plié soigneusement. Le vêtement avait rejoint son petit sac en bandoulière et ses chaussures suivirent rapidement le même chemin.
Sa loutre barbotait tranquillement pendant qu'elle faisait tout ça et quelques elfes lui lancèrent de drôles de regard. S'assurant que le sac était bien fixé et qu'il ne risquait pas de partir pendant qu'elle nageait, Lorillë était entré dans l'eau.
Peu à peu ses formes s'étaient troublées et elle avait disparu suivit de sa compagne à poil.

Les eaux s'étaient succédé les unes aux autres. Parfois elles croisaient l'une de ses pairs et s'arrêtaient pour papoter. Parfois elle devait quitter les rivières pour en trouver une autre, plus loin. Toujours plus vers l'est.

Même arrivée en territoire humain, elle ne s'était pas arrêtée. Il fallait continuer. Pourquoi ? Elle n'aurait pu répondre. Son voyage n'était pas terminé. Point.

Et aujourd'hui elle faisait une pause. Sa loutre avait besoin de souffler après plusieurs heures de nage. Alors elles étaient sorties. Allongée sur une pierre plate, Lorillë profitait du soleil d'Aman. Le temps fraîchissait pourtant. Bientôt nager aller devenir compliqué. Et sa robe serait trop légère. Or, elle n'avait pas de sous. La petite naïade découvrait ce genre de préoccupation pour la première fois. Dans la forêt, son amie dryade la protégeait du froid en lui gardant des tenues plus chaudes cachées sous ses racines. Là elle n'avait que son petit sac, bien maigre contenant pour des tenues chaudes.

Mais Lorillë ne faisait pas partie de ceux qui s'inquiètent pendant des heures de choses auxquelles ils ne peuvent rien. Alors elle s'était plutôt redressée pour observer la biche. L'animal se trouvait de l'autre côté de la rivière, s'abreuvant. Visiblement la naïade immobile n'avait pas été considérée comme un danger. Alors elle se glissa dans l'eau et traversa, en douceur, pour s'approcher de la créature craintive. La biche releva la tête, ses sens en alerte, pourtant elle ne bougea pas vraiment quand la naïade sortit de l'eau à côté d'elle. Tout juste se recula-t-elle d'un bond élégant pour boire un peu plus en amont.
La loutre de Lorillë grimpa alors sur ses genoux, se demandant bien ce que sa maîtresse pouvait trouver à la créature. Ça ne nageait même pas sous l'eau ces choses-là !

Aucunes n'avait vu les chasseurs. Eux les avaient vues. D'ailleurs, l'un d'entre eux, de surprise, avait lâché la corde.
Et la flèche était partie en filant.
Revenir en haut Aller en bas
Calev Destrevent

avatar

Masculin Messages : 9
Expérience : 20

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 34 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Rencontre fortuite ! Enfin, pour la biche surtout. [PV Lorillë]   Sam 25 Oct 2014 - 16:20

Calev ne vit pas vu tout de suite la naïade. Il était bien trop occupé à donner quelques instructions et conseils de dernière minute à leur recrue, lui indiquant notamment où tirer et avec quelle force pour que l'animal souffre le moins possible. Tant qu'à tuer cette biche, autant éviter de lui faire plus de mal que nécessaire. Le second groupe avait pour instruction de se tenir prêt à intervenir en cas d'échec, l'archer étant sans doute déjà en position pour tirer.

Puis, le soldat aux cheveux noirs vit la biche se faire plus craintive mais son regard ne se porta pas sur eux... Quelque chose attirait son attention dans la rivière. La recrue crut que c'était sa chance et acheva de préparer son tir tandis que Calev observait toujours la scène. Il crut voir quelque chose dans l'eau sans pouvoir le distinguer. Puis la biche fit un bond de côté et il aperçut une jeune fille. Le fait qu'elle soit nue ne le préoccupa guère sur le moment. Tout ce qui lui importait, c'était d'arrêter le tir car elle était dans la ligne de visée. Et si la biche bougeait...

-Thomas !!

Calev tendit rapidement le bras vers la recrue. Il ne put empêcher la flèche de partir mais au moins avait-il eut le temps de lui agripper le bras et de l'attirer vers lui pour dévier son tir. Le projectile alla se figer dans un arbre à quelques mètres de l'animal tandis que le vétéran empêchait le jeune archer de tomber après lui avoir fait perdre son équilibre.
Lorsqu'il releva les yeux, la biche s'était enfuie et, déjà, le second groupe rejoignait sa position, visiblement mécontent.

-Bon sang ! Calev ! Je peux savoir ce qui t'a pris ?!

L’interpellé sortit de sa torpeur en entendant son nom. Le second archer n'avait pas de flèche en main, ce qui signifiait qu'il avait également dû rater son tir après son cri. Au moins, la fille ne devait pas être dans sa ligne de visée.
Il se tourna vers son compagnon d'arme et leva la main en signe de mae culpa.

-Je suis désolé Stefan mais je ne pouvais pas le laisser tirer. C'était trop risqué.

-Risqué pour qui ?!

Calev fit alors un signe de tête vers la rivière, en espérant que la jeune fille n'avait pas disparue sans quoi il lui serait difficile de ne pas se faire passer pour fou.
Revenir en haut Aller en bas
Lorillë Fan

avatar

Féminin Messages : 47
Expérience : 95

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 67 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Rencontre fortuite ! Enfin, pour la biche surtout. [PV Lorillë]   Dim 9 Nov 2014 - 18:16

Un sifflement retentit et la biche bondit encore. La flèche s'enfonça dans le bois tandis qu'elle fuyait. Lorillë quant à elle prit peur et bondit dans l'eau.

Sa loutre était outrée. Sa maîtresse l'avait jetée à l'eau avec elle violemment. Elle n'appréciait pas du tout. Surtout quand l'instant d'avant la naïade lui caressait discrètement la tête tout en observant la biche. Et là ! Elle se retrouvait sens dessus-dessous, sans avoir pu prendre une bonne inspiration, à avoir du mal avec le haut et le bas. Elle battit de toutes ses petites pattes tout en pestant contre son amie et maîtresse et parvint à ressortir la tête de l'eau. D'ici quelques heures, Lorillë se demanderait certainement où elle avait appris toutes ces insultes et en déduirait de manière tout aussi certaine que les fréquentations de la loutre à Karreliën avait été déplorable. Il lui faudrait surveiller tout ça.

Elle-même était restée sous l'eau un moment, le temps de calmer sa panique. Puis elle était remontée juste assez pour observer la rive. Cette fois-ci elle vit les chasseurs qui s disputait et les regarda avec attention. Des humains. Des humains qui chassaient. Et ils avaient failli la tuer. « Bande d'idiot », pensa-t-elle sous la colère. Son petit cœur bondissait encore à toute allure dans sa cage thoracique. Ce n'était pas vraiment de la colère d'ailleurs. Lorillë était relativement étrangère au concept. C'était surtout un moyen de cacher sa peur encore bien présente.

La curiosité reprit cependant le dessus et elle se redressa légèrement pour observer un peu mieux les individus. A priori, ils avaient baissé leurs armes et elle ne risquait plus grand chose. Yeux plissés, elle les observait en silence. Toute idée de faire une farce ou autre était bien loin de son esprit aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Calev Destrevent

avatar

Masculin Messages : 9
Expérience : 20

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 34 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Rencontre fortuite ! Enfin, pour la biche surtout. [PV Lorillë]   Dim 16 Nov 2014 - 16:40

Peu convaincu et toujours en colère, Stefan se retourna néanmoins. Le courant avait rapidement emporté les traces du plongeon de la naïade et il fit rapidement face à son compagnon d'arme. Écartant les mains, il attendait davantage d'explications de sa part. Mais que pouvait dire Calev pour sa défense ? Il était le seul à avoir vu la jeune fille et personne ne le croirait sur parole. Il garda donc le silence, le regard toujours fixé sur le rocher où la créature magique était assise un instant plus tôt.

Stefan soupira de colère et fit signe aux autres de rentrer. A charge pour l'écuyer d'aller relever les collets. Au moins auraient-ils de quoi restaurer leur camarade ce matin.
Alors qu'ils reprenaient la direction du campement, une voix raisonna.

-Stefan !

Celui-ci soupira encore et se retourna bon gré mal gré. Ce n'était pas Calev mais le jeune Thomas. Il lui montra la rivière du doigt. Stefan suivi du regard la direction indiquée. Au premier coup d’œil, il ne vit rien. Ou plutôt si... Il semblait y avoir une forme inhabituelle à la surface de l'eau. Il fronça les sourcils et s'avança de quelques pas. La forme se fit plus distincte... Une tête dépassait de la rivière. Celle d'une femme.

Calev, lui, n'avait pas quitté le cours d'eau des yeux et un fin sourire s'était dessiné sur ses lèvres en constatant la curiosité de la créature et il imaginait sans mal la tête de son ami découvrant la naïade.

-Restez là.

L'archer avait des connaissances succinctes concernant les naïades et savait qu'elles n'étaient que peu habituées au contact des Hommes, ne se mêlant à eux que pour perpétuer leur race. Il préférait s'avancer seul pour ne pas l'effrayer davantage, plaçant ses mains devant lui en signe de paix. Ses armes étaient rangées. La plupart étaient dissimulées. Seuls étaient visibles son arc et ses épées, fixées dans son dos. Au besoin, ils les poseraient au sol avant d'approcher davantage pour apaiser l'esprit des eaux.
Calev s'arrêta à bonne distance et posa un genou à terre, les mains toujours devant lui.

-Bonjour.

Il attendit une seconde pour voir si elle lui répondrait.

-Nous sommes désolés de vous avoir effrayée. Ce n'était pas dans notre intention.

Une nouvelle pause. Comprenait-elle ce qu'il disait ?
Il posa une main sur son coeur.

-Je m'appelle Calev Destrevent, de l'Ordre du Bastion de l'Aube. Je ne vous veux aucun mal.
Revenir en haut Aller en bas
Lorillë Fan

avatar

Féminin Messages : 47
Expérience : 95

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 67 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Rencontre fortuite ! Enfin, pour la biche surtout. [PV Lorillë]   Dim 23 Nov 2014 - 18:04

La petite naïade eut d'abord un mouvement de recul qui poussa l'homme a déposé ses armes au sol, puis elle resta immobile dans l'eau alors qu'il approchait.
Ses yeux étaient toujours plissés et ses cheveux formaient des ondulations chatoyantes sous l'eau. Tout son corps toujours sous l'eau était invisible si ce n'est pour cette sorte de reflet lumineux qui s'agitait dans l'eau.
L'humain pouvait cependant voir un petit sac qui semblait flotter au milieu de la tâche luminescente.

Elle laissa Calev lui parler tout en se méfiant. Les autres étaient toujours armés.
Cependant, elle était curieuse. Aussi la phrase sortit-elle de sa bouche avant qu'elle n'ait réfléchi.


C'est quoi l'Ordre du Bastion de l'Aube ?

Puis Lorillë grimaça en réalisant qu'elle avait laissé sa curiosité parler à sa place.
Elle ne tenait jamais en place.
Elle avait d'ailleurs enfoncé sa tête dans ses épaules tout en se reculant légèrement. Comme si elle s’apprêtait à fuir. Sa loutre l'avait senti et l'avait rejoins, grimpant sur ses épaules, prête à fuir avec elle.

L'humain avait beau être gentil, elle ne se sentait pas rassurée. Si c'était un de ces méchants humains dont lui avait parlé Prince Eryn. Elle n'avait pas envie de se faire kidnapper. De la méfiance, son regard passa à la peur et elle recula encore, cherchant à être hors de portée.
Revenir en haut Aller en bas
Calev Destrevent

avatar

Masculin Messages : 9
Expérience : 20

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 34 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Rencontre fortuite ! Enfin, pour la biche surtout. [PV Lorillë]   Dim 23 Nov 2014 - 20:35

Calev ne manqua pas de remarquer l'air apeuré de la jeune naïade. Déposer ses armes semblaient avoir quelque peu calmé ses craintes mais pour un temps seulement. La fille commença à s'éloigner, comme pour s'enfuir. Il tendit une nouvelle fois une main devant lui en signe d'apaisement. Son regard alternait entre lui et ses compagnons à plusieurs dizaines de mètres derrière. Malgré la distance, ils l'effrayaient. Une main toujours dans la direction de la naïade, il utilisa la seconde pour leur commander de retirer leurs arcs ainsi que toutes les autres armes visibles. Puis il se retourna à nouveau vers elle.

Vous voyez ? Nous ne vous voulons aucun mal.
L'Ordre du Bastion de l'Aube est un ordre de chevalerie. Connaissez-vous ce mot ?


A la réaction de la naïade, il comprit bien vite qu'elle n'entendait rien au terme "chevalier" et ce qu'il impliquait. Il devait donc s'empresser de le lui expliquer dans l'espoir qu'elle comprenne qu'elle ne risquait rien avec eux.

Les Chevaliers sont des hommes qui prêtent serment à un certain nombre de valeurs telles que la loyauté, la droiture, la justice ou encore la protection. Dans la cas du Bastion de l'Aube, nous prônons le respect et la protection des personnes qui en ont besoin.
Mes compagnons et moi ne sommes pas chevaliers mais nous avons juré de respecter ces valeurs. Si cela n'avait pas été le cas, je n'aurais pas empêché le tir qui aurait risqué de vous toucher.


Bien sûr, c'était un résumé très grossier mais ce n'était pas vraiment le moment de s'étendre sur le sujet.
Calev lui adressa un sourire sincère afin de la rassurer.

Nous ne vous avions pas vu.

Et puis, pourquoi pas humaniser un peu leur groupe ? Songea l'archer. Aussi entreprit-il de lui présenter ses compagnons.

Au centre se trouve Stefan, un mauvais caractère mais il est bien plus sympathique qu'il n'y paraît. A sa droite il s'agit d'Auguste, notre écuyer et à sa gauche c'est notre dernière recrue, Thomas.

Un nouveau sourire à la fois gentil et taquin.

Et vous ? Vous devez bien avoir un nom ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre fortuite ! Enfin, pour la biche surtout. [PV Lorillë]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre fortuite ! Enfin, pour la biche surtout. [PV Lorillë]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINÉE] “S'embarquer. Sans protéger ses arrières. Courir tous les risques. Pour le défi. Pour le plaisir, surtout celui qui permet d'aller plus loin avec quelqu'un plutôt que nulle part avec tout le monde.”
» La plupart des gens disent qu’on a besoin d’amour pour vivre. En fait, on a surtout besoin d’oxygène.
» Coeur de Biche une chatte qui a besoin de liens!(tonnerre mais aussi les autres clan pour les parent
» Fanfiction: Une sombre menace, pour le monde de Shippucraft ? Chapitre 4
» Bonnie Hornby - Pour le meilleur, mais surtout pour le pire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nûmendor :: Royaume d'Archiadia :: Les Plaines Occidannes :: Baronnie d'Eldorim-
Sauter vers: