AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nim Main-d'Argent, Chef des érudits de Maärund (100%) [Haldren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nim Main-d'Argent

avatar

Masculin Messages : 10
Expérience : 0

Feuille de personnage
Personnage:
Âge:
Inventaire:

MessageSujet: Nim Main-d'Argent, Chef des érudits de Maärund (100%) [Haldren]   Ven 1 Aoû 2014 - 19:42

Prénom Nim Main-d’Argent
Surnom : Il est « Rhunki-run », le Mage rune chez les nains de Maärund, les humains des steppes le nomment « Barbe-Chêne » et les elfes « Calal’elen » Le nain vert.
Âge: 232 ans
Sexe: Masculin
Race: Nain

Particularité: En l’honneur de son ancêtre, Nimrod Main-d’Argent qui gagna son surnom alors qu’il était un simple apprenti et qui par mégarde se renversa un gobelet d’argent fondu sur le haut de la main. Depuis ces jours, tous ses descendants passent une épreuve similaire pendant la cérémonie de passage à l’âge adulte. Nim possède donc une marque ronde argenté sur la main droite.


Magie Runique : Magie Élémentaire/Magie Verte
Métier: Chef des érudits de la citée perdu de Maärund, Conseiller du Roi et Gardien du savoir

Possessions:

« Tant que ma citée sera la proie des vertes peaux et que les tombeaux de nos ancêtres serviront de nid la vermine et que notre foyer sera souiller par leurs présences, je resterais éternellement pauvre. Nos réelle richesse est celle de pouvoir rire, boire et chanter dans les grands halls accompagnés de tous les nôtres. Ô Maärund, mon cœur saigne d'être éloigné ainsi de toi...Par Vaarhein et Rhüned nous nous vengerons...En attendant gobelin, je possède encore assez pour te fendre le crâne ! »

Nim comme tout bon nain possède une hache de combat. Précieux trésor d'un temps révolu, c'est un héritage familial de bonne fracture, forgé par les meilleurs artisans de la citée de Maärund. Elle porte le nom de « Delur'el » littéralement « Mord'fer Gobelin ». Son manche est court et il la porte accrochée à sa ceinture. Nim n'est pas un grand guerrier, mais il sait manier la lame quand il le faut. Il porte une armure de cuir robuste. De bonne fracture, le cuir est vieillissant pour tout bon œil avisé. Ses épaulières sont rehaussées de fourrure et il porte un manteau de lin ocre par-dessus celle-ci. Son équipement est léger et lui permet une certaine souplesse tout en restant discret quand il le faut. Nim porte aussi une ceinture ornée d’une tête de bélier en acier symbole de sa citée.

Il ne se sépare jamais de son livre personnel, celui-ci lui sert de grimoire en plus de journal intime, il y écrit ses chroniques et celle de son peuple. Un sac de voyage en toile pend sur son flanc, il contient ses nombreux instruments nécessaires à l'art runique. Sa longue pipe ne le quitte que rarement ainsi que sa blague à tabac.

Rhunki-Run possède aussi une roulotte de pierre dans lequel il entrepose un grand nombre de ses ouvrages lui servant à l'étude de la magie. Sa collection ne lui est pas personnel et profite à tous les savants de la communauté qui s'en servent et l'alimentent en même temps de leurs propres ouvrages. Bien que les nains de Maärund soient en exil, Nim met un point d'honneur à préserver les écrits sauvés des gobelins.


Description physique:

« Nous sommes le peuple de Maärund, digne fils des montagnes, peuple de la pierre et gardien des cols. Notre père le grand Vaarhein a tailler nos corps dans la roche la plus dur et à forger nos esprits avec le meilleur des aciers. Il a élevé les montagnes afin que nous puissions trouver foyer. Il nous a dotés de longue barbe que nous entretenons avec fierté pour nous protéger du froid des cavernes. Il a permis à nos yeux de détecter le moindre mouvement dans l'obscurité afin qu'aucun ennemi ne nous surprenne. Nos bras peuvent endurer les plus longs travaux et nos pieds peuvent nous mener sur des milles et des mille sans s'arrêter. Tremblait ennemi des nains car, c'est dans le feu du volcan que nous sommes nées. »

Nim est un nain de bonne constitution pour son âge. Il mesure un mètre trente et un ce qui en fait un grand parmi les siens. Sa musculature est assez développée, la vie de nomade ayant forgé son corps il n'a pas pris l'embonpoint caractéristique de certain de ses frères vivant dans les citées. Sa barbe est d'un blanc éclatant, il y porte un grand intérêt en la parant d’anneau de fer. Il la porte courte afin de mieux s'acclimater à la vie sauvage des steppes tout comme ses cheveux. Rhunki-run possède des yeux d'un vert émeraude mais, ses épais sourcils broussailleux et son visage austère dissimulent ses deux joyaux. Son visage est parsemé de ride, le temps a fait son œuvre creusant sillon et faisant apparaitre certaines tâches de vieillesse. Sa peau à prit la couleur du parchemin tannée par le soleil et le vent. Ses bras sont noueux et ses mains calleuses. Sur la main droite il porte le signe distinctif de son clan, une tâche d’argent fondu de forme ronde. Il reste assez agile pour un nain et son endurance n'a presque pas de limite quand il s'agit de marcher.

Description psychologique :

« Unis, nous sommes semblables à la montagne. Inflexible et intemporel, traversant les âges contres orages et tempêtes. Chaque nain est un rocher faisant parti de cette unique montagne. Nos traditions et notre religion sont le mortier de notre communauté et nous remercions tous les jours Vaarhein et tous les dieux de veiller sur les nôtres qu'ils soient en vie ou qu'ils aient rejoins la Grande Forge. Nous ne connaissons pas la peur et nos ennemis ne seront jamais pardonnés car il existera toujours un nain pour venger les siens. »

Forgé par une éducation profondément traditionaliste, Nim est un nain ayant grandi parmi les nomades nains de la citée de Maärund. Ainsi depuis sa tendre enfance il pense constamment au jour de gloire ou les siens pourront à nouveau parcourir les galeries de la ville. C'est un nain très fier de ce qu'il est et de sa race. C'est un fervent croyant et un nain très sage qui a été toujours très curieux tout le long de sa vie. Il sait par expérience que toute situation mérite d'être analysé avant d'agir. Il fut ainsi assez éveillé de tenter un rapprochement avec les hommes alors que la plupart des siens étaient contre. Les nains tirent encore avantages de ce lien bénéfique aujourd'hui. Nim se consacre complètement à l'étude de la magie runique, s'en est devenu presque un art de vivre, il respecte cette force et s'inflige un entraînement mental afin d'être en harmonie dans son corps pour être en état de diriger l'ether. Bien que très porté sur la lecture et l'écriture, il n'en reste pas moins un bon orateur et il est de bon conseil. Il prend le rôle de professeur quand il le faut et sait se montrer bon pédagogue avec les novices qui suivent ses enseignements. C'est une autre grande fierté pour lui, celui de pouvoir transmettre son savoir. Il a gardé un certain gout pour le voyage et l'aventure malgré son âge avancé, au contraire de beaucoup de nains qui vivent dans les mines, la nature reste son terrain de jeux favori, presque un temple pour lui.

Histoire:

Année 538 de notre âge, par une douce nuit d'Estel, la neige n'avait pas encore recouvert la totalité des steppes, mais bientôt, la vaste étendue herbeuse ne serait plus qu'un océan de blancheur. Dans la communauté nain des nains nomades de la citée perdue de Maärund, la douce naine Brona Elalinsson marié au fier nain Nimraad Main d'Argent fils de Nimrod fils de Drakanim, met au monde son fils, Nim. Une naissance sous le signe de la joie, la lune était haute en ce moment dans le ciel et cela était synonyme de bon présage. Dans le campement de roulotte de pierre, autour du feu on ne dormit que très peu, de nombreux tonneaux de bières furent percés et on fêta l'évènement jusqu'aux premières lueurs du jour.

Nim était le dernier descendant d'une lignée de fier tailleur de pierre et de runiste nain. Son clan était autrefois riche et respecter dans la citée de Maärund, leurs affinités avec la roche étaient sans quasiment sans égal et leurs travaux étaient réputés pour leurs grandes finesses. On le destinait donc à un grand avenir et il fut très vite pris en charge par une foule précepteur, particulièrement ses parents mais, aussi ses oncles et les anciens de la communauté. Bien que très différentes de l'éducation qu'aurait pu recevoir un de ses cousins vivants sous terre, elle n'en fut pas moins rigoureuses. Tous les petits nains nomades devaient très vite apprendre à se familiariser avec leurs environnements qui étaient bien plus rudes que sous terre. La nature ne pardonnait pas et les nains devaient partager leurs royaumes avec les hommes des steppes et les bêtes sauvages. Il apprit donc très vite à se tenir en selle car le bélier était le principal atout des nomades, des bêtes de somme pleine de caractère mais robuste et qui pouvaient tracter de lourde charge. On lui apprit aussi à lire et à écrire car, tout bon nain se devait de pouvoir comprendre les siens. Même si la rigueur était de mise, Nim ne manqua jamais d'amour et de nourriture.

Quand vint pour lui le temps de se former aux maniements des armes, c'est son père Nimraad qui fut son mentor. Ancien tailleur de pierre réputé ayant quelques affinités magiques avec la roche, il fut contraint de prendre les armes pour défendre la vie des siens. L'abandon de Maärund fut pour lui une épreuve douloureuse même s'il était particulièrement jeune dans les critères nains. Pourtant il s'était très bien adapté à la vie en extérieur. Après quelques entraînements, Nim du se rendre à l'évidence, il n'était pas un très bon duelliste, son père le rassura en lui avouant qu'aucun des siens n'étaient prédestinés aux armes mais qu'il devait se forcer et se dépasser s'il voulait survivre. Déjà très têtu il se jura de ne jamais décevoir son père. Quand son premier duvet poussa, on lui fit jurer le serment du nomade, tous les nains juraient de poursuivre une quête, celle de rendre sa gloire d'entent à Maärund la citée Rouge. Ce fut un moment très important qui le marqua une première fois, il était devenu un membre du clan. A l'occasion de cette cérémonie, le chef des érudits, Grungabur Frappe-Rune fit une révélation au clan, il avait jugé le jeune nain et avait trouvé en lui le don de l'art des arcanes. Très fier, son père accepta quand le vieux maître lui proposa de le prendre pour apprenti. Un peu déboussolé, Nim fut clairement dépassé par les évènements, depuis ça plus tendre et jusqu'à ses vingt-cinq premières années, il se contentait simplement de vivre en jonglant entre l'enseignement des siens, les tâches quotidiennes et les périodes de temps libre où il pouvait partir explorer les environs. Très curieux il aimait se perdre dans les bois, grâce à son sens de l'orientation il arrivait toujours à retrouver son chemin. Mais quand il se réveilla le lendemain, on le conduisit dans la roulotte du Maître-Rune et elle devint pour ainsi dire, sa seconde maison.

Pendant les vingt-cinq ans qui suivirent, il devint l'ombre de Grungabur. Le vieux maître portait le doux surnom de « le Sévère » et il lui allait parfaitement. Très à cheval sur les traditions et le respect dû aux aînés, il n'hésitait pas à corriger tout manquement aux règlements par de secs coups de bâton. Les débuts furent difficiles. Nim était un nain fougueux qui avait vécu uniquement comme un nomade, son esprit aimait divaguer en contemplant un coucher de soleil ou une nuit étoilée, contrairement à son maître qui lui possédait la rigueur du peuple des montagnes et qui s'acclimatait très mal à cet état dégradant à ses yeux. Il devint un habitué du bâton et ses mains, ses bras et ses cuisses furent couverts de bleues. Mais en dehors de ce caractère irascible, le Sévère était un puits de connaissance et un très fin pédagogue. Il réussit à faire naître l'amour des runes en Nim. Un jour, il décida de stopper les brimades et pris Nim à part. Il connaissait son penchant pour la sculpture et l'affinité des nains de son clan avec la pierre. Ainsi il le plaça devant un bloc de granit rouge, pierre originaire des montagnes de Maärund. Il lui indiqua le tracé d'une simple rune et la marche à suivre pour l'activer. Il devait se concentrer sur la forme qu'il voulait tailler et graver la rune au burin tout en ayant l'objectif en tête de la forme finale puis prononcer une série de syllabe en vieux khuzdul. Nim s'exécuta, mémorisant la rune il décida de penser réaliser la tête d'un bélier. Tout en taillant la rune, il imagina les contours, les détails et l'aspect final de la pierre, puis presque sans s'en rendre compte il acheva son œuvre et prononça la formule. La rune se mit à luire et la pierre se déforma lentement, la forme qu'il avait à l'instant dans son esprit était en train de se dessiner devant lui. Quand le sort cessa, tout n'était pas parfait, mais le jeune nain était ébahit et depuis ce jour, il décida d'élever se savoir au rang d'art. Son caractère se tempéra très vite et il devint un élève attentif et très curieux.

L'année 560 de notre âge est synonyme de passage à l'âge adulte pour Nim et cet évènement est fêté de spécialement dans son clan. Dans la roulotte de pierre familiale, les membres parents du clan ce réunisse, le nain qui a maintenant sa première barbe est alors emmené devant l'ancien du clan. Celui si appose sur son bras une goutte d'argent fondu et prouve à tout le monde qu'il est maintenant un membre respectable du clan. C'est le père de Nim qui lui apposera la marque et il la reçut sans broncher et sans émettre un seul son. Cette cérémonie est entourée d'une aura de sainteté car, le culte des ancêtres est très présent chez les nains des steppes. Il ne put tailler la pierre pendant une semaine et afin de ne pas rester inactif, il demanda permission à son maitre un congé pour qu'il puisse reprendre ses marques dans la nature. Celui-ci parti sans attendre à dos de bélier. Il chevaucha, toute une journée et décida de passer la nuit dans un petit bosquet. Quand il poussa les premières branches, il se baissa prestement, il n'était pas seul. Au centre se trouvait un trio d'humain d'ont une femme. Ils étaient grands et semblaient en train d'entrer en communion avec un monolithe de pierre située aux centres du bosquet. Nim le savait car, il pouvait le ressentir, bien que différentes de sa magie à lui, les chamans semblaient chanter à la pierre. Très intrigué, le nain s'approcha poussé par sa curiosité légendaire. Il attendit pourtant une pause dans les chants des humains pour se montrer. La réaction du groupe fut inattendue, ils l'avaient en fait repéré et semblaient l'attendre. Devenu un peu plus méfiant, le nain continua pourtant sa route. Ne parlant pas très bien la langue des sauvages, il décida de s'accroupir et de saisir un rocher, il traça une petite rune et le rocher changea de forme pour prendre celle du monolithe. C'était le seul moyen qu'il avait trouvé pour créer un lien avec ses êtres qui semblaient liés eux aussi à la pierre d'une certaine façon. Ils se concertèrent du regard et un des hommes se leva et posa sa main sur un plus gros rocher, il prononça une phrase dans sa langue et la roche changea d'aspect elle aussi, elle prit la forme du visage de Nim.
Sans voix, le nain ne sut que répondre et laissa passer un moment de silence pesant. Il éclata d'un rire sonore et les trois humains le suivirent. Ils allumèrent un feu et passèrent la soirée ensemble, ils ne se comprirent pas toujours, mais le lien était bien là. Décidant de suivre les hommes, il passa la semaine avec eux. On l'accueillit dans un village de nomade, c'était le peuple Mãnchë et Nim compris alors qu'il avait à faire aux représentants spirituels de la communauté humaine. Un des hommes déchiffrait sommairement le runique nain et ainsi il put mieux communiquer avec les nomades. Quand il revint parmi les siens ce fut plein de souvenir et avec une promesse, celle de revenir. Il décida de taire son séjour chez les hommes, car son maître n’appréciait pas vraiment les longues-jambes. Ainsi il continua son apprentissage pendant encore cinquante années sous les ordres de Grungabur. La magie des runes n'avait pas de limite et sa complexité demandait toujours un très grand investissement, mais cela plaisait à Nim. Il décida d'apprendre la langue des hommes en parallèle à sa formation. La lecture était pour lui source de plaisir car, elle représentait le savoir oral mit sur papier et donc ainsi éternel tant qu'il y aurait des nains pour lires les symboles.

L'année 640 marqua profondément Nim car, de nombreux évènements sont liés à cette date. Les nains des grandes citées des montagnes avec qui les nains de Maärund n'avaient presque plus de contact, sortirent de leurs villes souterraines et décidèrent de fonder la citée de Prodora. Ce fut un bouleversement pour de nombreux nains devenus nomades. Leurs frères des montagnes n'avaient jamais daigné lever le petit doigt pour leur venir en aide, de plus voilà qu'ils levaient des fonds pour construire une forteresse extérieure dirigé par un Grand-Conseil qui les en excluaient légitimement car, Maärund n'était plus en possession des nains. Cette nouvelle brisa le cœur fier du vieux Grungabur qui s'éteint peu de temps après dans sa roulotte. Après la mort du vieux sages, un schisme eu lieu et malgré leur statut d'exilé, certains nains s'installèrent dans la ville. On nomma son premier élève Balendil le Sage, chef des érudits de la communauté. C'était un nain bien plus jeune, presque du même âge que le sien et avec qui il partageait une grande affinité. Profitant de cette occasion, il lui décrivit sa première rencontre avec le peuple humain des steppes puis il lui narra les différents moments qu'ils avaient passés parmi eux pendant toutes ses années, rendant toujours visite en secret aux nomades Mãnchë. Les nains avaient à apprendre de ces hommes et les hommes apprendraient aussi des nains. Ainsi il convainquit son ami d'organiser une rencontre avec les Chamans. Nim servi de traducteur car, il maîtrisait maintenant parfaitement la langue locale. Balendil fut surpris de leurs pouvoirs et de leurs modes de vies. Le lendemain, le chef des érudits fit son rapport au Roi Olfdur Sauve-Serment et il réussit à le convaincre de mener un commerce plus approfondit avec ses humains. Depuis ce jour, les nains de Maärund se rapprochèrent beaucoup des hommes des steppes qui partageaient le même territoire. Les hommes montrèrent aux nains des secrets qu'ils leur étaient inconnus et les nains en échanges partagèrent leurs savoirs faire sur le métal et la construction de matériaux de transport. Nim pria son ami de le laisser en compagnie des hommes afin qu'ils servent d'émissaires chez les humains. Balendil accepta et Nim fut accueillit par les chamans.
Il passa une trentaine d'année parmi eux. Ceux-ci lui apprirent une autre forme de magie, celle de la nature. Ayant toujours ressenti un lien avec la nature, il découvrit de nombreux sorts qu'il aurait cru impensable. Grâce à sa technique et son rigoureux apprentissage il réussit à s'inspirer des sorts des hommes pour les recrées en séries de rune. Cela lui demanda beaucoup d'effort mais c'était un merveilleux défi pour lui. A chaque fois qu'il rentrait parmi les siens, il s'entretenait longtemps avec Balendil sur ses nouvelles capacités. Méfiant d'abord ils durent se rendre compte de l'utilité de certains sorts qui facilitaient la vie dans les steppes.

La guerre fit bientôt rage au sud dans le Royaume des Hommes. Les éclaireurs annoncés que jamais autant d'hommes d'armes n'avaient été rassemblés au même endroit. Nim très loin de ses problèmes participa à l'enterrement de la vieille Chamane humaine. La mort de son amie fut un signe pour lui et il décida de rentrer chez les siens. Son voyage dura plus longtemps que prévu car, le clan nain avait décidé de migrer vers le nord-ouest pour fuir le conflit des hommes. Quand il retrouva les nains de Maärund, ceux-ci campaient à flanc de montagne, entre la citée perdue et celle de Olinfur. Ils lui lancèrent de triste regard et il comprit très vite. Nimraad Main-d'Argent son père venait de mourir à l'âge respectable de presque quatre cents ans. Son père put être enterré a même le roc et ce fut un grand honneur pour Nim de lui créer un tombeau de pierre éternellement sceller dans la montagne Rouge. Le Roi Olfdur décida de s'installer ici pour la saison qui arrivait, être aussi proche de Maärund animait la forge de vie de tous les nains. Bientôt ils furent nombreux à envisager une reconquête. On installa un avant poste permanent afin de pouvoir espionner les gobelins et on nomma le lieu Nid-de-pierre.

Les années passèrent et Nim mit au service des nains ses pouvoirs provenant de la magie verte. Il ordonna à des corbeaux de surveiller les portes de la citée et les allés des gobelins. Il détruit de nombreux escadrons d'éclaireur gobelin grâce à l'aide des loups. La nature entière était une arme quand on possédait un peu de jugeote et de savoir. Pendant presque quatre vingt dix ans il tenta de déchiffrer les secrets de la magie verte tout en gardant l'élément de terre comme principal allié. Les Mãnchës le nommèrent « Barbe-Chêne », le druide nain. Il n'avait jamais arrêté les visites et partageait des liens étroits avec les nouveaux chamans des trois clans. A l'aube de l'année 769 de notre âge, Balendil le Sage trouva la mort non loin du Nid-de-pierre. Il rentrait d'un voyage à Prodora quand un détachement de gobelins venus des montagnes tendit une embuscade aux nains. Son ami perdit la vie après avoir pétrifié une vingtaine d'entre eux. Olfdur le vieux roi des nomades nomma Nim pour lui succéder, celui-ci avait depuis longtemps prouvé sa sagacité d'esprit et acquis le respect des siens.
Hors-Jeu

Like a Star @ heaven Comment trouvez-vous le forum? Vraiment riche niveau fluff, j'aime beaucoup Smile
Like a Star @ heaven Comment trouvez-vous le design? Super !
Like a Star @ heaven Comment avez-vous connu le forum? Par un site de vote en ligne
Like a Star @ heaven Crédit de l'avatar et de la signature? x_x j'ai pas désolé


Dernière édition par Nim Main-d'Argent le Dim 23 Nov 2014 - 12:44, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nim Main-d'Argent

avatar

Masculin Messages : 10
Expérience : 0

Feuille de personnage
Personnage:
Âge:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Nim Main-d'Argent, Chef des érudits de Maärund (100%) [Haldren]   Sam 2 Aoû 2014 - 11:58

Voila, fiche finit Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nim Main-d'Argent, Chef des érudits de Maärund (100%) [Haldren]   Sam 2 Aoû 2014 - 12:13

Bonjour Nim,

Je vais m'occuper de ta fiche.

Toutefois, comme tu le sais, nous n'avons plus depuis quelques jours de responsable du peuple nain, aussi ma vitesse de correction s'en trouvera ralentie car je vais devoir m'appuyer sur mes chers collègues dans les Coulisses du forum pour la mener à bien.

Ne t'inquiète donc pas si la relecture ne semble pas aller à la vitesse habituelle, nous ne t'oublions pas et nous essayerons de ne pas te faire trop attendre !

Cordialement
Ha'
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nim Main-d'Argent, Chef des érudits de Maärund (100%) [Haldren]   Jeu 7 Aoû 2014 - 13:38

Bon, passons à la relecture.

Like a Star @ heaven Corrige l'orthographe de ta fiche, il y a beaucoup de fautes. Je te l'ai dis sur la cb et je pense que tu es déjà en train de le faire, mais je te le rappelle ici Wink.

Like a Star @ heaven Sur la partie "hors magie" de l'histoire, je n'ai pas grand chose à y redire. Le bg nain est bien compris et retranscris, ca me va. A noter toutefois qu'il sera nécessaire de rédiger le bg de la cité perdue de Maärund pour inscrire ta fiche dans un contexte de bg solide. Nous sommes preneurs de tes propositions pour ce bg.

Like a Star @ heaven Il y a un peu plus à dire sur la partie "magie" de ta fiche.

Tout d'abord, tu deviens chef des érudits immédiatement à la mort de ton père ? Tu étais assez jeune à l'époque (dans les 130 ans), cela veut donc dire qu'il n'y a parmi les nains exilés de Maärund aucun érudit plus âgé et donc plus apte que toi à ce poste ? C'est un peu surprenant, je pense qu'indiquer qu'il y a eu un autre maître des érudits pendant quelques décennies avant que tu ne reprennes le poste serait plus cohérent.

Ensuite, tes classes de magie. Aucun problème pour la telluromancie, les nains en sont de grands utilisateurs. Mais tes deux autres écoles proviennent de la magie verte, pas forcément la plus étudiée par un peuple qui vit essentiellement sous terre. Il faudrait indiquer comment les nains de Maärund en sont venus à s'intéresser à cette magie (contacts avec les Mãnchë ?).

Un point concernant le rituel que tu décris lors du dernier combat contre les gobelins. Il faudrait insister sur l'épuisement tant physique que mental des lanceurs. Un rituel est un type de magie très puissant mais terriblement éprouvant, etl'urgence avec laquelle vous avez du le réaliser a empiré les choses. Ton nain n'a pas pu repartir tout seul sur ses jambes, il devait être à la limite de l'évanouissement et des guerriers ont du le porter.

La phrase "'La magie n’à plus vraiment de secret pour moi maintenant" ne va pas en l'état. Si tu parles de la magie de ton père, c'est-à-dire les sorts qu'il connaissait, ok. Mais personne, à part peut être un archimage (et encore !), ne peut affirmer que la magie n'a plus de secret pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Nim Main-d'Argent

avatar

Masculin Messages : 10
Expérience : 0

Feuille de personnage
Personnage:
Âge:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Nim Main-d'Argent, Chef des érudits de Maärund (100%) [Haldren]   Jeu 7 Aoû 2014 - 13:46

Merci pour les précisions, je vais m'occuper de la correction de la fiche et de sa réécriture afin d'être un peu plus précis sur les points cités dans ton message Smile

Revenir en haut Aller en bas
Nim Main-d'Argent

avatar

Masculin Messages : 10
Expérience : 0

Feuille de personnage
Personnage:
Âge:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Nim Main-d'Argent, Chef des érudits de Maärund (100%) [Haldren]   Ven 8 Aoû 2014 - 20:33

Voila, j'ai terminé ma fiche après une réécriture et plus de détails sur le clan.
Je m'occupe de la description du clan de Maärund pendant le week end Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nim Main-d'Argent, Chef des érudits de Maärund (100%) [Haldren]   Lun 11 Aoû 2014 - 12:21

Bon, on y est presque Smile, cette deuxième version prend bien en compte les remarques que je t’avais faites. Il m’en reste toutefois deux :

Like a Star @ heaven L’histoire de la marque d’argent est intéressante, mais Nimrod avait dû perdre sa main dans l’aventure. L’argent fond à environ 1000°c, s’en renverser un gobelet sur la main traversera chair et os. On comprend aisément que Nimrod en ait ensuite fait le symbole de sa famille, mais ses descendants n’auront versé durant l’épreuve initiatique qu’une goutte en mémoire de l’ancêtre, à moins qu’ils ne soient eux aussi prêts à perdre une main Wink. Donc dans ta description physique, quand tu parles d’une marque de « cinq centimètres », c’est trop gros (attention, dans l’histoire tu parles du « bras », pas de la main).

Like a Star @ heaven Reprends encore une fois l’orthographe, il reste beaucoup trop de fautes… voici un exemple sur un paragraphe prit au hasard :
Citation :
Pendant les vingt-cinq ans qui suivirent, il devint l'ombre de Grungabur. Le vieux maître portait le doux surnom de « le Sévère » et il lui allait parfaitement. Très à cheval sur les traditions et le respect dû aux aînés, il n'hésitait pas à corriger tout manquement aux règlements par de secs coups de bâton. Les débuts furent difficiles. Nim était un nain fougueux qui avait vécu uniquement comme un nomade, son esprit aimait divaguer en contemplant un coucher de soleil ou une nuit étoilée, contrairement à son maître qui lui possédait la rigueur du peuple des montagnes et qui s'acclimatait très mal à cet état dégradeant à ses yeux. Il devint un habitué du bâton et ses mains, ses bras et ses cuisses furent couvertsèrent de bleues. Mais en dehors de ce caractère irascible, le Sévère était un puits de connaissance et un très fin pédagogue. Il réussit à faire naître l'amour des runes en Nim, alors que celui-ci rejetait presque son don, le vieux maître du rusé de avant de l'atteindre ???<< phrase pas claire ???>> pour qu'il comprenne l'importance de cette formation.

Sinon ça me va. Je n’ai pas de remarque sur l’aspect lié à Maärund, mais bien entendu tous les éléments qui s’y réfèrent restent sous réserve de la rédaction puis de la validation du futur bg. Je suppose que tu y expliqueras pourquoi on appelle Maärund la cité rouge, que tu expliqueras ce qu’est le vieux khuzdul, etc.

Pour la magie, je vais checker en Coulisses si les corrections sont ok.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nim Main-d'Argent, Chef des érudits de Maärund (100%) [Haldren]   Mar 2 Sep 2014 - 11:05

Pour la magie, cela me va.

Juste, le terme "d'ether" ne correspond pas vraiment au bg. Essaye de trouver un synonyme (art des arcanes par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
Nim Main-d'Argent

avatar

Masculin Messages : 10
Expérience : 0

Feuille de personnage
Personnage:
Âge:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Nim Main-d'Argent, Chef des érudits de Maärund (100%) [Haldren]   Dim 23 Nov 2014 - 12:46

Bonjour ! Désolé de cette longue absence
J'ai relu ma fiche, modifié les passages au niveau du rite de passage avec l'argent et le terme magique Smile

J'espère que ça ira !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nim Main-d'Argent, Chef des érudits de Maärund (100%) [Haldren]   Dim 23 Nov 2014 - 17:29

Cela me convient, c'est donc avec plaisir que je peux dire...


N'oublie pas...

De créer ton inventaire ici
De créer ton journal ici

Voici quelques liens qui te seront utiles :

Demande de RP's
Questions et Suggestions

Je passe ta fiche dans la partie magie, pour que tu vois tes sorts avec Fineldor.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nim Main-d'Argent, Chef des érudits de Maärund (100%) [Haldren]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nim Main-d'Argent, Chef des érudits de Maärund (100%) [Haldren]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Monde tourne. [Event]
» (Réservée) L'argent est une langue qui parle, mais aussi une main qui tue.
» Blog de Marc Bazin: Combien d'argent pour «sauver» Haïti ?
» Haiti-Vodou; Un chef suprême pour le voudou est élu
» Dossier Corruption 2:L'ONU et l'argent vole par JC Duvalier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nûmendor :: jjjj :: Répertoire des habitants :: Registre des Personnages :: Validation de Sorts-
Sauter vers: