AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Deux elfes, deux esclaves et des maîtres bien différents [PV Liv & Mac']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Macabre

avatar

Féminin Messages : 124
Expérience : 380
Age : 30

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 73 ans
Inventaire:

MessageSujet: Deux elfes, deux esclaves et des maîtres bien différents [PV Liv & Mac']   Dim 27 Avr 2014 - 11:38

RP lié : ici


Alors qu'il avait été décidé de faire une pause, Macabre sortit de la salle dans laquelle elle était enfermée depuis des heures à écouter les deux Seigneurs négocier sa liberté. Elle partit vers la droite en quittant la pièce et s'arrêta devant la fenêtre au bout du couloir sur laquelle elle s'appuya à deux mains pour profiter un peu de la solitude. Elle ne savait pas ce qui était le plus pesant : rester là sans rien pouvoir faire ou savoir que sa vie était en jeu. Elle n'aimait pas beaucoup les mots et la passivité lui était inconnue, alors autant dire qu'elle ne faisait que ronger son frein à l'intérieur et qu'elle avait besoin de prendre l'air.
Et puis, le fait de voir son maître et la rage dans laquelle elle l'avait mis la perturbait un peu. Bien sûr, elle ne s'attendait pas à ce qu'il saute de joie mais il était clair qu'il n'avait jamais été aussi mécontent d'elle. Si jamais Fineldor ratait son coup, elle ne passerait pas la nuit. Ce qui, dans ce cas-là, vaudrait peut-être mieux. En attendant, les mots de Don'dar résonnaient encore dans sa tête, comme si elle était encore devant lui. Décidément, elle n'était pas encore prête à l'affronter. Et comment était-il possible qu'elle n'ai peur de personne sauf de lui ? Ce n'était même plus de la peur à ce niveau-là d'ailleurs... Mais de la terreur.

Des pas raisonnaient dans le dos de Macabre, semblant s'approcher d'elle. Alors elle rouvrit les yeux et se retourna soudainement pour découvrir Nandélion à quelques pas d'elle. Celui-ci leva les mains devant lui en signe de paix et il ajouta que "ce n'était que lui". La jeune esclave fronça les sourcils, se demandant ce qu'il pouvait bien faire là. Elle aurait bien aimé rester seule un moment, en bonne solitaire qu'elle était.

Vous me surveillez encore ? J'ai pas d'raisons de partir pourtant.

L'elfe afficha un petit sourire amusé devant l'attitude éternellement méfiante de l'enfant.

Le Seigneur Elwëndrion ne m'a pas demandé de te surveiller... mais de te protéger.

La jeune esclave ne cacha pas vraiment son étonnement. La protéger ? C'était nouveau.

Je sais me protéger toute seule.

Je n'en doute pas. Répondit Nandélion toujours amusé.

Vous l'appelez toujours Seigneur. Ça fait pas un peu pompeux ?

Cette question avait encore de quoi faire sourire l'elfe. En effet, Macabre appelait Fineldor un peu comme elle voulait. Non pas qu'on le lui ait autorisé car il s'agissait surtout d'ignorance. La plupart du temps, elle l'appelait par son nom, l'utilisant comme un prénom. Il fallait dire que c'était le premier qu'elle avait appris lors de sa capture aussi était-ce le premier qu'elle pensait à employer. Ce ne fut que plus tard qu'elle pris connaissance de son prénom et qu'elle se mit à l'employer sans savoir que cela ne se faisait guère.
Nandélion s'apprêtait à répondre à la petite elfe quand une nouvelle personne quitta la pièce dans laquelle se déroulait les négociations. Il était trop tôt pour que l'on revienne déjà les chercher alors, se demandant de qui il pouvait bien s'agir, il se retourna vers la porte.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://club.ados.fr/idyle-ideale/photo/
Livyalën

avatar

Féminin Messages : 348
Expérience : 445

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 69 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Deux elfes, deux esclaves et des maîtres bien différents [PV Liv & Mac']   Ven 9 Mai 2014 - 21:04

Qui pouvait bien sortir par la même porte que les deux elfes, si ce n'était l'une des personnes se trouvant dans la même salle qu'eux quelques secondes auparavant ? Et cette personne, ce n'était autre qu'une autre haute-elfe. Celle-ci n'était ni mage ni de haute naissance et quoique son destin l'avait poussée loin de sa région natale, l'entraînant tel un fleuve dont on ne pouvait apercevoir s'il se finirait par une chute des plus brusques ou bien le plus calmement du monde vers la mer, elle n'en restait pas moins l'étrange fille qu'elle avait toujours été pour les Hauts-Elfes. Un être dont on ne pouvait percevoir les émotions et qui n'en faisait presque que selon son mode de pensée, mode qui n'était souvent pas celui de la majorité... Un être fort imparfait mais qui savait pourtant jouer des plus habilement avec une lame, que ce soit au corps-à-corps ou en la laçant - tant qu'elle reste relativement courte et légère - ainsi qu'avec un arc et une flèche. Un être que portait une épée sur son côté droit, à l'instant même.

Livyalën s'arrêta un instant pour regarder le dénommé Nandélion qui, peut-être surpris qu'une autre personne puisse sortir de la salle, s'était tourné vers elle. Sans se départir de son habituel masque de non-sensibilité émotionnelle, la jeune esclave le fixa un instant des yeux d'un air de dire "pourquoi me regardes-tu comme ça ?" - mais fallait-il qu'il soit l'un des rares à comprendre comment elle "discutait". Puis ses yeux se posèrent sur la cible des cris de l'énervant sombre appelé hum... Dond... Dondu ? Non c'était... Dondon et puis qu'on passe à la suite ! Bref, elle regarda quelques secondes l'esclave dont la liberté, si ce n'était la vie, se jouait en ce moment dans la salle où les deux hauts-placés parlaient encore. Elle devait être à peu près aussi jeune qu'elle mais semblait être différente en bien des points. Déjà, elle avait pu remarquer qu'elle avait peur de son maître, ce qui n'était pas le cas de Liv. Ensuite, pour qu'un haut-elfe de haute naissance souhaite la libérer, c'est qu'elle devait être quelqu'un de "normal"... ou d'important pour le futur prince, à ce qu'elle avait compris. Quoi qu'il en soit, les deux jeunes filles ne pouvaient selon elle être comparées.

Sans prononcer le moindre mot, Livyalën alla s'asseoir sur le muret bâti entre la porte de la grande salle et la cour intérieure, son corps fin mais musclé n'ayant aucun mal à sauter prestement pour s'asseoir correctement. Elle passa un coup d’œil de l'autre côté du couloir avant d'en revenir aux deux elfes qu'elle devait surveiller. Et protéger au cas où quelqu'un viendrait à essayer de les faire disparaître avant même que les négociations soient terminées, même si cela n'avait pas été dit. Elle n'avait pas spécialement envie que le fait de déblatérer sur une vie devienne une perte de temps pour son maître.


"Si vous souhaitez lui répondre... je ne vous empêcherai pas de parler."

Rien ne prévoyait qu'elle ne l'importunerait pas. Dans le fond, peut-être était-ce déjà le cas !
Revenir en haut Aller en bas
Macabre

avatar

Féminin Messages : 124
Expérience : 380
Age : 30

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 73 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Deux elfes, deux esclaves et des maîtres bien différents [PV Liv & Mac']   Sam 10 Mai 2014 - 10:44

Les deux hauts elfes regardèrent le troisième membre de leur race s'installer sans décrocher un mot. Il ne fallait pas être devin pour savoir ce qui l'avait amener auprès d'eux, bien qu'il y est un assez large choix dans les consignes qui avaient pu lui être donnée. Aussi, la savoir là ne faisait qu’attiser la méfiance de Macabre qui ne la lâchait désormais plus des yeux.
Nandélion eut un bref regard vers la salle où se trouvaient à présent seuls à seuls les deux Seigneurs. Ce n'était pas la première fois qu'ils se retrouvaient dans cette configuration et Fineldor était tout à fait capable de se défendre mais il n'en restait pas moins proche. Pour l'heure, il devait toutefois se concentrer sur la petite elfe qui maîtrisait la magie mais à un niveau encore faible. Et puis, elle avait un "je ne sais quoi" de fragile malgré son impassibilité et l'aplomb dont elle usait dans sa posture, son regard et ses propos.

A l'invitation de la garde du corps, le Haut elfe inclina légèrement le haut du corps en signe de politesse dans le but d'adoucir le contenu de sa réponse.

Je ne suis pas sûr que le moment soit approprié pour lui faire une leçon sur nos usages et les règles de bonne conduite.

En tête à tête, il lui aurait probablement répondu mais, pour l'heure, Macabre n'était plus totalement avec lui. Elle n'avait d'ailleurs pas réagis à sa réplique. Son regard restait figé sur l'autre elfe comme un animal examinant avec une certaine méfiance un compère lui rôdant autour, une sorte de statue qui respirait mais ne clignait pas des yeux. Ses sens étaient aux aguets, voyant l'intruse comme une menace elle ne saurait trouver le calme tant qu'elle serait là. Mais elle savait pertinemment qu'elle ne partirait pas.
C'est alors que Nandélion intervint, cherchant peut-être à briser le silence qui s'était installer durant la dizaine de secondes où la petite elfe était en position d'arrêt.

Et si tu t'exprimais au lieu de te murer dans le silence ?

Le regard de Macabre se porta alors sur l'elfe. Cela ne dura que quelques secondes pendant lesquelles elle le dévisagea, comme se demandant ce qu'il pouvait bien espérer qu'elle dise. Parler n'était pas son fort après tout. Il avait pu le constater depuis le début de leur voyage, il y avait plusieurs semaines de cela. Finalement, les yeux de la jeune esclave se reportèrent lentement vers son semblable. Elle resta immobile une seconde de plus avant de poser enfin une question qui la taraudait.

Il est où ?

Ce n'était sans doute pas ce à quoi s'attendait Nandélion mais c'était toujours mieux que rien. Son esprit ne fit qu'un tour avant de comprendre le véritable sens de sa question. Il se retourna donc vers la seconde elfe afin de lui faire une traduction.

Elle veut parler de son maître. Je pense qu'elle redoute de le croiserde nouveau.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://club.ados.fr/idyle-ideale/photo/
Livyalën

avatar

Féminin Messages : 348
Expérience : 445

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 69 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Deux elfes, deux esclaves et des maîtres bien différents [PV Liv & Mac']   Mar 20 Mai 2014 - 22:18

En réponse à sa petite phrase, le haut-elfe s'inclina légèrement avant de dire avec une politesse que l'adolescente pouvait deviner superflue qu'il n'était pas temps de reprendre l'esclave sur les us et coutumes du peuple haut-elfique. Enfin sur « leur » peuple, selon ses dires. Livyalën inclina juste sa tête de côté pour signifier qu'elle avait bien compris le message du noble. Elle avait bien remarqué son coup d’œil vers la salle où se trouvait son maître. Elle ne savait s'il pensait au dénommé Fineldor ou à un quelconque ordre qu'avait pu donner Haldren à l'elfe qui était désormais assise sur le muret mais quoi qu'il en soit, elle, elle eut une courte pensée pour son maître : elle devait le protéger, aussi elle n'aimait pas le savoir seul en compagnie d'un mage. Mais il lui avait demandé de veiller sur les deux autres elfes, aussi se cantonnerait-elle à le faire. D'ailleurs, celle qui devait être de son âge la regardait d'une façon bien particulière. En effet, la façon dont elle plantait son regard sur elle lui faisait penser à un animal qui la croisait pour la première fois et qui cherchait à savoir si elle était un danger pour lui. Elle avait croisé à de nombreuses reprises une telle situation lors de sa formation de chasseur, que cela vienne d'un animal ou d'un haut-elfe, aussi n'eut-elle aucun sentiment provoqué par ce regard.

« Et si tu t'exprimais au lieu de te murer dans le silence ?

Une façon comme une autre de briser le silence que l'arrivée de Liv avait causé. L'esclave et garde du corps n'avait pas spécialement envie de parler et le silence ne la dérangeait pas. Ce n'était pas comme si elle n'était pas habituée à ne pas utilisée ses cordes vocales et qu'elle ne passait pas plusieurs heures par jour à murer son esprit dans l'imaginaire ! Mais bon, il allait falloir qu'elle fasse un effort dans sa surveillance... Elle attendit donc patiemment la réponse de la jeune elfe, réponse – ou plutôt question – qui fut explicitée par l'autre elfe. Où était son maître ? Le sombre hurlant ? Simple...

-Dans une salle avec des nains, à attendre de savoir ce qu'il adviendra de lui.

Où exactement ? Elle n'en savait rien et cela ne l'intéressait pas. Par contre le cas de son homologue esclave avait un certain côté intéressant, à ses yeux.

-Tu ne le croiseras pas avant qu'une décision ne soit prise, si c'est ce que tu veux savoir.

Elle attendit quelques secondes avant de poser une question dont les mots ne furent pas des mieux choisis, douée qu'elle était pour dialoguer avec des personnes...

-Ton sort dépend de mon maître, n'est-ce pas ? Que se passera-t-il s'il accepte de te libérer de... Dondon ? »

Et s'il refusait ? C'était là certainement la grande question de la jeune haute-elfe appelée Macabre... Et dans ce cas, Liv n'avait aucune idée de ce qu'il se passerait ; la seule chose qu'elle pressentait était que le fameux Dondon serait perdant dans cette histoire, qu'il perde sa vie ou bien autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Macabre

avatar

Féminin Messages : 124
Expérience : 380
Age : 30

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 73 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Deux elfes, deux esclaves et des maîtres bien différents [PV Liv & Mac']   Ven 23 Mai 2014 - 20:31

Le regard de Macabre n'avait pas quitté sa semblable alors qu'elle lui répondait, arrachant un soupir à Nandélion. Une salle ? Avec des nains ? Voilà qui était curieux et qui soulevait sans doute plus de questions qu'il ne donnait de réponse. Mais, du moment qu'elle n'avait pas à craindre de le recroiser d'ici qu'elle soit partie...
Enfin... Dans l'hypothèse où les deux Seigneurs trouvent un accord.

La jeune esclave sembla alors quelque peu reprendre vie, comme si elle n'avait pas respiré jusqu'à ce qu'on lui confirme qu'elle ne risquait rien pour l'heure. A son tour, elle regarda en direction de la porte. La pause lui paraissait déjà longue. Il fallait dire que c'était la première fois qu'on lui en accordait une et le stress de la situation ne la rendait pas des plus patientes. Elle était pourtant capable de rester des heures aux aguets en attendant le bon moment pour agir dans le cadre de ses missions.
Mais son regard retourna bien vite à l'elfe assise à quelques pas. La façon dont l'elfe en arme appela son maître lui fit hérisser les poils sur les bras. Elle détestait certes Don'dar mais son conditionnement était bien trop marqué pour que, encore maintenant, elle parvienne à s'en défaire. Macabre se passa alors une main sur l'un de ses avant-bras pour chasser cette sensation désagréable. Toutefois, elle ne ferait rien pour son homologue change de discours. Cela ne faisait pas partie de sa "formation". Le trouble passé, elle se concentra sur la question qui lui était posée. Et quelle question...

Ton sort dépend de mon maître, n'est-ce pas ?

C'est ça.

Que se passera-t-il s'il accepte de te libérer de... Dondon ?

Un bref coup d’œil vers Nandélion, on lui avait bien dit des choses... Promises d'autres... Mais la pauvresse ne savait pas encore faire confiance et émettait toujours de sérieux doutes quant à la réalisation effective des propos de Fineldor.

A c'qu'on m'a dit, j's'rais libre.

Oui, cela se limitait à cela. Jamais son futur n'avait été clairement évoqué et, à dire vrai, Macabe n'y avait absolument pas songer. Etant donné son statut et l'emploi que l'on faisait d'elle, elle vivait dans l'instant présent. De plus, elle ne savait pas se projeter dans le futur, sa vie s'étant toujours limité à répondre aux commandements de son maître et son seul espoir se résumant jusque là à une mort rapide. Elle n'avait jamais songé à ce qu'elle ferait une fois libre, ni même où elle irait. Elle ne venait de nulle part, elle n'avait donc nulle part où elle ni personne qui l'attendait. Non pas qu'elle le vivait mal, l'absence d'identité et d'existence propre était encore chose normale dans son esprit et ne la dérangeait absolument pas. Peut-être cela changerait-il lorsqu'elle aurait observé les relations d'amitié, d'amour ou familiale.
Revenir en haut Aller en bas
http://club.ados.fr/idyle-ideale/photo/
Livyalën

avatar

Féminin Messages : 348
Expérience : 445

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 69 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Deux elfes, deux esclaves et des maîtres bien différents [PV Liv & Mac']   Sam 24 Mai 2014 - 12:49

Pas bavarde elle... et c'était tant mieux ! Cela changeait des gens qui se plaisaient à faire trois phrases pour un mot utile et qui n'arrivaient pas à dire la vérité telle qu'elle était. Et comme ça, la jeune haute-elfe savait ce que sa comparse savait : si elle était libérée de l'esclavagisme, les deux nobles (du moins le supposait-elle) lui avaient promis la liberté. Mais qu'entendaient-ils par cela ? Et qu'est-ce qu'était la liberté, tout simplement ? Elle se souvenait que son maître Isarian l'avait définie d'une façon qu'elle trouvait logique : la liberté ne peut être définie comme étant la même pour tout le monde et ne s'acquiert que selon la volonté de l'individu. Ainsi, quelqu'un ayant de l'argent et pouvant se déplacer où qu'il souhaite peut très bien ne pas se sentir libre alors qu'une personne ayant des restrictions peut se dire libre. Ou pour prendre un cas concret, elle-même se sentait tout à fait libre alors qu'elle avait toujours un statut d'esclave. Mais bon, après c'était son opinion et elle savait que beaucoup d'autres en avaient une différente, à savoir pourquoi.

Tout en étant à cette réflexion philosophique, Livyalën ne manqua pas de remarquer le coup d’œil qu'elle jeta vers l'adulte ainsi que le "on m'a dit que". Liv regarda un instant vers la salle où se trouva son maître, puis les quelques gardes qui étaient dans la cour avant de lâcher :


"Tu n'es libre que si ton esprit souhaite l'être."

Enfin seulement son regard se tourna vers Macabre. La garde du corps ne savait rien de l'histoire de l'adolescente et ne pouvait donc deviner que la phrase qu'elle venait de prononcer pourrait porter à réflexion. Puis elle posa son regard sur le dénommé Nandélion. Elle voulut un court instant demander ce qu'il se passait chez les Hauts-Elfes en ce moment, juste pour se tenir informée, mais l'envie de poser la question par oral ne vint pas. Aussi la question apparut juste dans son regard, une question certainement sourde d'ailleurs, puisqu'il ne devait pas connaître la façon dont elle s'exprimait le plus...
Revenir en haut Aller en bas
Macabre

avatar

Féminin Messages : 124
Expérience : 380
Age : 30

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 73 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Deux elfes, deux esclaves et des maîtres bien différents [PV Liv & Mac']   Mar 27 Mai 2014 - 23:12

Le regard de Macabre se fronça alors que son homologue lui débitait une phrase qui pour elle n'avait aucun sens. En soi, la liberté était un concept qui lui était totalement étranger. Alors qu'elle était peut-être à la veille de pouvoir en jouir, être libre voulait seulement dire qu'elle n'aurait plus à obéir à son maître ni à subir ses châtiments. Quant à son esprit...
Nandélion observa la réaction de la petite elfe et perçut son trouble. Malgré sa personnalité très complexe et sa façon de penser qui lui était totalement étrangère, il avait largement eu le temps d'apprendre à la connaître un peu durant les dernières semaines. De plus, la réaction de Macabre devant son maître qui lui hurlait dessus tantôt en disait bien long... Il était clair pour lui que son esclavage allait bien au-delà d'un simple titre. Le corps de la pauvre enfant n'avait pas été le seul à être marqué par ses années de servitude. De cela, il en était persuadé, même s'il ignorait encore la gravité de la situation.

Après un moment de silence au terme duquel la petite elfe n'avait toujours pas ouvert la bouche, Nandélion se tourna vers le garde du corps et entreprit de lui répondre poliment.

J'ai bien peur que son esprit ne soit pas plus libre que son corps. Il a lui aussi été asservi à la cause de... Dondon ?

Nandélion n'était pas sûr d'avoir correctement retenu le nom du maître de la protégée de Fineldor. Il fallait dire qu'il n'était guère coutumier des sonorités sombres. Cela avait peut-être aussi quelque chose de rebutant pour un Haut-elfe de prononcer un tel nom... Aussi reprit-il le terme employé par la seconde esclave afin de ne pas commettre d'impair.
Toutefois, il venait, sans le savoir, d'en faire un... Macabre avait beau haïr ce sombre, son esprit était "programmé" pour le craindre et le respecter. Si elle avait pu retenir toute réaction la première fois que l'on avait affublé son maître de ce pseudonyme ridicule, elle n'y parvint pas la seconde.

Don'dar Hladdahel.

La petite elfe avait prononcé ce nom avec un parfait accent sombre, détachant avec soin chacune de ses syllabes. C'était comme si elle était née dans cette langue et qu'elle avait répété ces deux mots des heures durant.
L'asservissement de l'esprit de la jeune esclave était vrai à un point que Nandélion ne pouvait encore imaginer. Fineldor avait pu en être le témoin mais les Dieux seuls auraient pu dire s'il avait été capable de tout percevoir et de tout comprendre de la situation. Macabre ne jouissait pas du loisir de penser à son gré. Don'dar avait fait en sorte que jamais elle ne songe à la liberté. Cela lui assurait qu'elle le serve à jamais, lui et seulement lui. N'importe qui aurait pu vouloir la racheter, son nouveau propriétaire s'en serait mordu les doigts car, au fond d'elle, la jeune esclave était une rebelle. Un animal sauvage qui n'acceptait aucun maître, préférant mourir plutôt que servir. Mais l'ignoble sombre était parvenu à faire disparaître cet aspect de sa personnalité en ce qui le concernait. Outre cela, cet état d'asservissement lui assurait que sa "chose" lui revienne toujours. Cela était rendu nécessaire de part son activité qui la conduisait souvent très loin de lui. Si elle avait été capable d'y songer, il lui aurait été extrêmement aisé de disparaître et jamais il n'aurait pu mettre la main dessus.
Sans cela, il n'aurait pas été nécessaire de faire déplacer un aspirant-prince jusque dans les terres neutres pour obtenir sa libération...

Il a pas l'air de te faire de mal.

Macabre avait suffisamment pu observer la jeune elfe pour en être sûre : cette esclave était bien traitée. Elle avait beau côtoyer les sombres depuis 25 ans, la petite esclave n'avait pu être en contact avec pratiquement personne. C'était à peine si elle avait eu le droit de communiquer avec les autres "propriétés" de son maître. Or, dans le monde qu'elle connaissait, les personnes de son rang était mal nourries, dormaient trop peu et ne recevaient aucun soin en cas de maladie ou de blessure. Celle-ci pourtant avait l'air en pleine forme. C'est donc que l'on devait prendre soin d'elle. Et cela la surprenait au plus haut point, même si son ton restait encore vide de sens...


Dernière édition par Macabre le Jeu 29 Mai 2014 - 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://club.ados.fr/idyle-ideale/photo/
Livyalën

avatar

Féminin Messages : 348
Expérience : 445

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 69 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Deux elfes, deux esclaves et des maîtres bien différents [PV Liv & Mac']   Mer 28 Mai 2014 - 23:21

Que le grand haut-elfe explicite l'asservissement de sa comparse esclave, Liv s'en fichait presque ; elle se rendait compte qu'elle détournait le regard ou du moins avait un comportement précis lorsqu'on parlait du sombre idiot qu'était Dondon et cela lui suffisait. D'ailleurs, lorsque l'elfe vint à parler de ce sombre à la fin de sa phrase, Macabre réagit immédiatement en donnant le véritable nom de Dondon : Don'dar Hladdahel. Comme à son habitude Livyalën n'esquissa aucun mouvement montrant un quelconque intérêt pour la situation, se contentant d'observer et de retenir. Et elle voyait bien que la relation de celle qui lui faisait face avec son maître ne semblait pas être la même que celle qu'elle-même avait avec le sien. Se remémorant les cinq années qu'elle avait passé à Ithilian, dans la maisonnée de son maître sans même qu'elle sache encore comment il se nommait et à quoi il ressemblait puisqu'on parlait de lui uniquement par "le Maître", elle se dit que la relation que devait avoir Macabre avec Don'dar devait être un peu la même que celle qu'elle avait connu de ce temps... Enfin il semblait bien la connaître... Peut-être faisait-il attention à elle mais qu'il était un mauvais maître, tout simplement. Elle réfléchirait peut-être à la question plus profondément plus tard mais là, pour l'instant, c'était assez compliqué pour elle.

"Il a pas l'air de te faire de mal.

Liv revint à Macabre, s'interrogeant tout d'abord sur la personne appelée "Il". Elle se doutait que ce ne devait pas être le Dondon de la farce qui, de toute façon, n'avait pas assez de pouvoir pour toucher directement à elle depuis que son maître l'avais mise sous sa protection, aussi répondit-elle en parlant de l'ambassadeur.

-En effet.

Voyant que ce ne devait pas être le cas de Macabre et pour éviter une question de plus, elle enchaîna :

-Tous les maîtres ne battent pas leurs esclaves...

... surtout lorsqu'ils leur font confiance. C'était ce qu'elle pensait là maintenant, c'était même ce qu'elle vivait avec Haldren : il l'avait sauvée à plusieurs reprises, la prenant même sous son aile après avoir vu de quoi elle était capable au combat... et en échange elle avait décidé de le protéger alors qu'il avait été blessé lors d'une bataille navale. Depuis lors, elle savait qu'elle ne ferait plus les mêmes tâches que les autres esclaves. Et tout cela parce qu'ils avaient décidé de se faire confiance, même s'il n'était pas encore entré à l'époque dans son monde bien hermétique. Sinon elle pouvait toujours le voir comme le fait qu'elle lui était encore redevable de vie par deux fois.

-Et que penses-tu faire, une fois libre ?"

La bonne question... Elle-même n'arrivait pas vraiment à s'imaginer ce qu'elle ferait dans ce cas, à part continuer à regarder la lune la nuit. En fait, elle ne savait même pas où elle pourrait aller.
Revenir en haut Aller en bas
Macabre

avatar

Féminin Messages : 124
Expérience : 380
Age : 30

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 73 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Deux elfes, deux esclaves et des maîtres bien différents [PV Liv & Mac']   Jeu 29 Mai 2014 - 11:53

Vraiment ? Son maître ne lui faisait rien ? Macabre n'aurait pas pu croire cela possible jusque là. En fait, si on le lui avait dit, elle ne l'aurait pas cru. Mais là, elle en avait la preuve sous les yeux. Cette elfe semblait ne jamais avoir été battue ni n'avoir manqué de rien. Elle était bien nourrie, n'avait aucune cicatrice visible et les vêtements qu'elle portait étaient à sa taille. La petite esclave, bien que parfaitement entretenue par Fineldor, était encore loin de lui ressembler. Ses joues étaient encore un peu creusée et ses yeux cernés par des nuits courtes et perturbées par la peur de l'issue de cette négociation. Quant à son corps, il peinait encore à se remettre de toutes ces années de privation. Son ventre était moins creux et ses côtes disparaissaient lentement mais elle n'en restait pas moins maigre pour une elfe. Et puis... Il restait toutes ses cicatrices dont elle ne pourrait jamais se débarrasser... (Enfin, ça, c'était ce qu'elle pensait.)

Malgré tout, Macabre ne parvenait pas à comprendre pourquoi Haldren ne faisait rien à sa "chose" à lui. Certes, Don'dar était particulièrement cruel avec elle mais les autres esclaves n'étaient pas en reste. C'était donc que ce traitement ne lui était pas purement réservé à elle. Alors la seule réaction de la petite elfe fut de demander :

Pourquoi ?

La question était sans doute bien étrange mais elle était bien incapable de comprendre par elle-même que c'était son maître qui était différent des autres et pas Haldren.

La garde du corps eut sa propre interrogation à son égard. Qu'est-ce qu'elle ferait une fois libre ? Là, le regard de Macabre se perdit encore davantage qu'à la question précédente. A dire vrai, elle n'y avait absolument pas réfléchi. Il lui semblait si improbable d'être libre à la fin de la journée... Si seulement elle se souvenait de ses origines, elle pourrait songer à rentrer chez elle mais la pauvresse était encore persuadée d'être née dans une cellule d'Ithilian sans être capable de se rendre compte qu'elle serait alors "née" à quarante et quelques années...

J'sais pas.

Se contenta-t-elle de répondre. Nandélion garda le silence même s'il avait bien une petite idée en tête. Fineldor s'est attaché à cette petite et savait qu'il ne l'abandonnerait pas comme ça. Si elle ignorait que faire de sa liberté retrouvée, l'aspirant-prince ne manquerait pas de l'héberger et de prendre soin d'elle le temps qu'il le faudrait. Mais il se garda bien d'en parler. Ce n'était pas à lui d'aborder le sujet.
Finalement, Macabre le coupa dans ses réflexions en reprenant la parole.

Faudrait déjà que j'sois sûre que je s'rais bien libre à la fin.

Le Haut-elfe lâcha un petit soupir. Il n'arrivait décidément pas à se faire à son éternelle méfiance, même s'il en comprenait plus ou moins l'origine. Elle ne connaissait rien à son peuple et n'avait jamais pu faire confiance à personne jusque là. Elle avait oublié que l'on pouvait se reposer sur les autres et les laisser nous aider. Elle avait tenté le coup avec Fineldor en lui avouant le nom de son maître et en le menant jusqu'à lui. Il n'avait pas intérêt à la tromper ou cet essai réduirait à néant le peu de "confiance" qu'elle pouvait avoir en quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
http://club.ados.fr/idyle-ideale/photo/
Livyalën

avatar

Féminin Messages : 348
Expérience : 445

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 69 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Deux elfes, deux esclaves et des maîtres bien différents [PV Liv & Mac']   Jeu 29 Mai 2014 - 20:13

Il ne fallait pas croire que Livyalën n'avait aucune marque de maltraitance sur son corps, bien au contraire : des coups de fouet elle en avait reçu, surtout les quelques semaines qu'elle avait passé sous l'égide du maître des esclaves à Méridian, avant qu'Haldren ne la prenne à sa charge. C'était juste que les marques laissées par les fouets se trouvaient ancrées sur son dos et que le vêtement qu'elle portait les faisait disparaître à la vue de tous. C'était la réalité des choses et quand Macabre lui demanda pourquoi son maître la traitait si bien, sans la battre, Liv lui répondit simplement en haussant doucement une seule épaule. Il avait ses propres raisons et elle savait que c'était en partie parce qu'elle pouvait avoir une certaine utilité. Sinon, elle ne comprenait pas assez les rouages de la politique et de l'économie pour se pencher sur les autres possibilités matérielles existantes. C'était ainsi et puis c'était tout, comme toujours.

Quand arriva le tour de sa question, la jeune haute-elfe sembla être un instant perdue : que ferait-elle une fois libre ? Elle aussi elle n'avait pas l'air d'arriver à l'imaginer... ce que sa première réponse affirma. Mais le mieux dans tout cela, ce fut ce qu'elle rajouta juste après.


"Faudrait déjà que j'sois sûre que je s'rais bien libre à la fin.

Chose étrange, cette petite phrase arracha un petit sourire en coin sur la bouche de Livyalën qui ne dura que l'instant de l'esquisser, retombant rapidement pour laisser place à son masque habituel d'insensibilité. Livyalën ne s'était jamais projetée dans le futur, ne faisant jamais les choses pour les effets que cela produirait. Elle était dans l'instantané et le passé, pas dans un futur qui de toute façon changeait continuellement.

-Cela dépendra de la discussion. Après, tu verras bien en fonction de ce qu'il se passera."

Que rajouter de plus ? Que les Hauts-Elfes n'avaient pas d'esclaves ? Cela Macabre devait certainement déjà le savoir et de toute façon, elle était assez entourée pour que ça ne vaille pas la peine d'être dit. Alors Liv reporta son regard sur la salle où était son maître, les oreilles aux aguets, prête à intervenir au moindre son suspect - provenant de la salle comme de l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Macabre

avatar

Féminin Messages : 124
Expérience : 380
Age : 30

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 73 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Deux elfes, deux esclaves et des maîtres bien différents [PV Liv & Mac']   Dim 15 Juin 2014 - 16:48

Le regard de Macabre passa du garde du corps de sombre au garde du corps d'elfe. Oui, ça dépendrait de l'aspirant-prince. Il lui avait fait un certain nombre de promesses mais, en bon être torturé, la pauvresse ne savait pas encore si elle devait s'y fier ou non. Elle n'avait aucun moyen de savoir s'il tiendrait parole. Elle avait joué un coup de poker et attendait de voir si elle avait eu raison ou non de tenter sa chance. De toute manière, il fallait déjà qu'il parvienne à obtenir sa libération. Ensuite, elle aurait tout le loisir de constater si elle était réellement libre.

Mais la petite elfe porterait à jamais les marques de sa captivité, comme une croix. Les siennes ne se résumaient pas à quelques coups de fouet dans le dos. Il y en avait certaines dont elle ne se souvenait pas la provenance. Notamment pour ses pieds brûlés et ses entailles faites par un couteau au niveau des côtes. Le jour de son "réveil", elle avait mal partout... On lui avait laissé à penser qu'elle était née avec de multiples blessures et ne s'était jamais posé la moindre question. Mais, si Fineldor continuait à titiller ses souvenirs, cette idée préconçue finirait par flancher.

Quittant les deux elfes des yeux, Macabre se tourna vers la cour intérieure a laquelle la seconde esclave tournait le dos. Dans un recoin se trouvait un arbre, le refuge préféré de la (peut-être) future affranchie. Sans un mot et sous le regard bienveillant de Nandélion, elle s'avança vers lui. Une fois à ses pieds, elle leva la tête en quête d'une place qui lui convienne. Une fois qu'elle l'eut identifiée, elle fit quelques pas en arrière pour prendre de l'élan. Quelques pas de courses et un appui sur le tronc de l'arbre lui suffirent pour saisir la première branche qui se trouvait à deux bons mètres du sol. Elle parvint ensuite à se hisser sans mal jusqu'à la branche tant convoitée, faisant preuve d'une grande agilité, et le tout sans un bruit. De là-haut, elle pouvait garder un œil sur toute la cour ainsi qu'une partie du domaine, voire même au delà.
Nandélion ne sembla pas étonné des agissements de la petite protégée de Fineldor. Depuis qu'elle avait été sortie de sa prison, elle avait passé un certain temps dans les arbres, que ce soit dans les jardins de l'aspirant-prince ou dans les sous-bois dans lesquels ils avaient pu s'arrêter sur la route. Il semblait que les hauteurs avaient un effet rassurant pour elle. Elle y ressentait moins les menaces qui pesaient sur ses épaules au sol, sans doute parce qu'elle se trouvait alors en position d'observatrice et non plus d'actrice. Souhaitant la laisser tranquille, l'elfe se contenta de s'asseoir à un endroit où il pourrait continuer de veiller sur elle sans la déranger.
Revenir en haut Aller en bas
http://club.ados.fr/idyle-ideale/photo/
Livyalën

avatar

Féminin Messages : 348
Expérience : 445

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 69 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Deux elfes, deux esclaves et des maîtres bien différents [PV Liv & Mac']   Jeu 19 Juin 2014 - 12:48

Livyalën ne tourna qu'à peine les yeux lorsque l'autre jeune haute-elfe se dirigea vers un arbre de la cour, ne cherchant tout d'abord même pas à chercher pourquoi l'esclave agissait de cette manière. Elle observa juste du coin de l’œil l'adulte s'asseoir à un endroit où il pourrait certainement surveiller la protégée du noble elfe. Puis, au bout d'un moment, elle se dit que l'elfe ne venant pas se percher à l'arbre, ce pourrait être intéressant d'en apprendre plus sur la dénommée Macabre. Et comme ça elle n'aurait pas de soucis pour la surveiller. Alors elle bascula du côté de la cour, sans même faire attention à Nandélion, et s'approcha à son tour de l'arbre. Les premières branches étaient assez hautes mais cela ne lui faisait aucunement peur : elle avait déjà grimpé sur bien pire alors qu'il pleuvait à verse. S'arrêtant à quelques mètres de l'arbre, elle attendit que Macabre ait trouvé sa branche avant de monter à son tour, prenant son élan et attrapant avec une certaine aise la branche qui allait lui permettre d'aller plus haut. Elle ne s'était pas encore tout à fait habituée à grimper aux arbres de la sorte, après cinq années à être enfermée dans des pièces et à ne pas sortir du domaine de son maître à Ithilian, mais depuis qu'il lui avait offert cette liberté de mouvement elle avait pu retrouver plus que des bases concernant ce type de compétences, tout comme dans le domaine du combat d'ailleurs...

"Tu as encore peur de ton maître et tu ne fais pas confiance à ceux qui t'ont emmenée ici...

Rapidement arrivée à la hauteur de Macabre, Livyalën s'accroupit sur une autre branche de sorte à être à la hauteur de son interlocutrice, bien calée sur ses pieds. Elle regarda sa congénère droit dans les yeux, capturant presque son attention.

-Pourquoi es-tu venue toi, exactement ? Si c'est pour être libre, qu'est-ce qui te donne envie chez eux de rester là-bas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Macabre

avatar

Féminin Messages : 124
Expérience : 380
Age : 30

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 73 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Deux elfes, deux esclaves et des maîtres bien différents [PV Liv & Mac']   Ven 20 Juin 2014 - 11:49

Macabre observa l'autre esclave grimper à sa suite. Elle était beaucoup moins agile qu'elle et elle faisait beaucoup de bruits à son goût. Elle attendit avec crainte et méfiance de voir où elle prévoyait de se rendre exactement. Elle ne fut pas vraiment soulagée de voir qu'elle ne venait pas sur sa branche car il n'en restait toutefois pas bien loin.
Une fois installée, son homologue commença à lui poser une série de questions qu'elle accueillit en dévisageant son interlocutrice. Voilà qu'elle lui demandait beaucoup de choses en peu de temps... De plus, elle n'était pas sûre de comprendre ce qu'elle cherchait à savoir exactement. Elle ne voyait pas quelles informations utiles elle aurait pu apprendre d'elle avec ce genre de questions.

Finalement, elle entreprit de lui répondre.

Ils m'ont dit qu'ils me libéreraient et ils sont pas pires que mon maître. J'ai rien à perdre.

Le regard de Macabre se posa alors sur Nadélion assit plus loin. Il se tournait parfois dans sa direction pour s'assurer que tout allait bien avant de retourner dans ses pensées. La petite elfe n'aurait su dire si elle était protégée ou surveillée. La limite entre ces deux notions étaient déjà trop mince à ses yeux pour qu'elle soit capable de les distinguer.

'puis je s'rais libre même s'ils ratent leur coup. Mon maître est si en colère qu'il me tuera cette fois.

Cette idée était bien loin d'effrayer Macabre. Cela faisait des années que Don'dar lui répétait que la mort serait sa seule délivrance. C'était donc tout ce qu'elle attendait d'aussi loin qu'elle se souvienne. Si Fineldor était honnête, ce qu'elle obtiendrait serait une bien meilleure solution, même si elle ignorait quoi faire de sa liberté retrouvée. Et s'il mentait, alors sa vie n'en serait pas plus rude qu'auparavant au vu de ce qu'elle avait pu constater jusque là.
Revenir en haut Aller en bas
http://club.ados.fr/idyle-ideale/photo/
Livyalën

avatar

Féminin Messages : 348
Expérience : 445

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 69 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Deux elfes, deux esclaves et des maîtres bien différents [PV Liv & Mac']   Mer 25 Juin 2014 - 15:28

Sans répondre directement à sa réponse, Macabre donnait quand même quelques points que Livyalën pouvait interpréter... ou du moins, l'absence de réponse laissait à interpréter. Elle disait qu'ils la libéreraient et que, dans le pire des cas, que Don'dar serait si furieux envers elle que s'ils échouaient qu'elle obtiendrait une autre forme de liberté, la mort. Que la mort libère une personne, Liv pouvait le comprendre. Mais qu'une personne la souhaite plus que tout, elle avait du mal... il arrivait ce qu'il arrivait, si bien que même lorsqu'elle se faisait fouetter par le maître des esclaves puis enfermer pendant tout un temps dans une pièce sans aucune lumière, la paralysant du fait qu'elle détestait la vision nocturne avec laquelle elle était née, elle n'avait jamais souhaité mourir. Ni sortir d'ailleurs, dans le fond. Son esprit avait juste enduré, laissant le temps passer jusqu'à ce que sa situation ne change. Elle trouvait donc quelque peu étrange le comportement de Macabre, mais ne dit rien à ce sujet.

Elle regarda un instant en direction de Nandélion, comme s'il pouvait avoir un quelconque pion dans son propre raisonnement, puis retourna à l'adolescente. Alors elle s'assit plus confortablement, toujours devant la jeune haute-elfe au teint pâle, et lui sortit une remarque sans y mettre de gants.


"Il ne pourra pas te tuer... il n'en aura certainement pas l'occasion. Tu deviendras l'esclave de quelqu'un d'autre, si les hauts-elfes échouent.

Certainement que Haldren la prendrait. Et lui, il ne battait pas. Le sombre qui s'occupait de ses esclaves à Meridian si, par contre. En tout cas ce ne serait pas le Dondon qui la reprendrait : son maître était trop en colère contre lui.

-Pourquoi vouloir partir si rien chez les Hauts-Elfes ne te donne vraiment envie de vivre chez eux ?"

Elle pouvait avoir compris de travers concernant l'attraction que pouvait avoir la grande forêt sur Macabre, mais dans ce cas elle ne s'en rendait aucunement compte. Mais de toute façon, le problème était le même : pourquoi vouloir partir, d'une façon ou d'une autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Macabre

avatar

Féminin Messages : 124
Expérience : 380
Age : 30

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 73 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Deux elfes, deux esclaves et des maîtres bien différents [PV Liv & Mac']   Sam 28 Juin 2014 - 9:57

Macabre resta à fixer la garde du corps tandis qu'elle lui disait que son maître n'aurait pas l'occasion de la tuer. Elle ne comprit pas vraiment ce qu'elle voulait dire par là mais la réponse lui vint dans la phrase suivante. Il était vrai que Don'dar était actuellement en très mauvaise posture, probablement enfermé quelque part dans la maison de l'ex-Triumvir, attendant que celui-ci décide de son sort. Toutefois, il exerçait encore sur elle un pouvoir tel qu'elle ne pourrait servir un autre que lui. De plus, elle ne connaissait de l'esclavage que ce que l'on lui avait fait endurer. Elle le supportait avec son maître actuel mais ne le pourrait s'il devait changer.
Non, elle n'irait pas servir un autre. Elle préférerait mourir.

Macabre resta silencieuse tandis qu'elle admettait la possibilité qu'on la donne à un autre et qu'elle décidait de ce qu'elle ferait dans ce cas-là. Puis la garde du corps reprit la parole, lui demandant pourquoi elle allait chez les elfes si elle n'y avait aucune attache particulière.
La réponse de la petite elfe fut immédiate.

Où aller d'autre ?

Idée très mal exprimée mais le message n'en était pas moins clair : Elle n'avait tout simplement nulle part où aller. Macabre pensait toujours être née dans les geôles de son maître et n'avait absolument aucun souvenir de son passé. Elle ne pouvait rester chez son maître qui finirait par la tuer à force de mauvais traitements mais elle ne s'imaginait pas errer dans les plaines sans but. Elle n'avait aucun désir, aucun rêve. Rien ne la motivait à vivre. Fineldor lui avait fait une proposition, elle s'était contentée de l'accepter et, a priori, rien ne l'empêcherait de s'en aller ou s'échapper si les choses se passaient mal.
Revenir en haut Aller en bas
http://club.ados.fr/idyle-ideale/photo/
Livyalën

avatar

Féminin Messages : 348
Expérience : 445

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 69 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Deux elfes, deux esclaves et des maîtres bien différents [PV Liv & Mac']   Lun 14 Juil 2014 - 23:06

"Où aller d'autre ?

Liv fixa un instant l'autre haute-elfe du regard, considérant sa réponse. Enfin plutôt sa question. Comme toujours elle n'affichait aucune émotion, ce qui ne changeait pas d'il y a quelques secondes. Une question toute bête lui venait en tête : pourquoi vouloir partir, tout simplement ? L'idée avait bien fini par se présenter d'elle-même à Macabre, pour une raison ou une autre - qu'elle ne chercherait pas plus loin - , ce qui était quelque peu étranger à Livyalën. Le présent était le présent, le passé le passé, et le futur n'existait pas encore. Alors l'imparfait, n'en parlons pas ! Jusque là l'adolescente n'avait jamais cherché à s'ouvrir suffisamment l'esprit pour regarder comment se passaient les choses ailleurs, si ce n'était pas mieux que "chez elle". A partir de là, la seule réponse sincère qui pouvait sortir de sa bouche fut...


-Rester.

Elle ne le savait pas, mais leurs histoires différentes faisaient qu'elle ne prenait pas les événements comme sa comparse esclave, sans compter la différence psychologique innée de Liv : pas les mêmes traitements, pas les mêmes lieux, pas les mêmes "conversations". La seule chose qu'elle comprenait vraiment, c'était que Macabre n'était pas attirée outre mesure par le pays des Hauts-Elfes mais qu'elle allait uniquement là où on lui avait proposé d'aller. Comme une fleur, en somme. Livyalën, ne sachant pas vraiment quoi dire ou faire d'autre, leva la tête et cueillit une fleur de l'arbre où elles étaient et la tendit à Macabre, paume à plat.

-Les fleurs restent accrochées à leur arbre jusqu'à ce qu'un vent ne les emmène quelque part, à son gré. Nos vents se croisent juste, je ne peux que te souhaiter de suivre le tien."

Puis elle se laissa tomber de sa branche, ne touchant plus à sa fleur, et se réceptionna agilement sur le sol. Avant de se retourner, Macabre put apercevoir sur le coin de la bouche de sa comparse un petit sourire en coin, chose qui ne s'était pas beaucoup vu depuis qu'elles s'étaient rencontrées.


Cabriolette :
 
Revenir en haut Aller en bas
Macabre

avatar

Féminin Messages : 124
Expérience : 380
Age : 30

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 73 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Deux elfes, deux esclaves et des maîtres bien différents [PV Liv & Mac']   Dim 20 Juil 2014 - 11:06

Lili:
 


Les yeux de Macabre s'ouvrirent tout grand lorsqu'elle lui soumis l'idée de simplement rester. Elle regarda la fleur sans la prendre et observa avec méfiance l'elfe s'éloigner pour la laisser avec ses idées.
Rester ? Alors qu'on lui proposait la liberté ? La première pensée de la petite esclave fut que la garde du corps était folle. Certes, elle n'avait jamais songé à la liberté, la vraie, avant de rencontrer Fineldor mais, maintenant que l'idée s'était immiscer dans sa tête, elle ne pouvait plus guère se défaire de ce petit espoir.
Puis elle se dit que la fille devait être sous le pouvoir de son maître. On offrait la liberté à une de ses semblables et elle lui parlait de poursuivre son servage. L'ex-triumvir avait vraiment dû réussir à lui faire croire que la servitude était une belle vie pour qu'elle parle ainsi.
Et puis, un dernière idée lui vint, qui lui fit froid dans le dos... Et si on lui avait demandé de venir lui parler pour la convaincre de rester ici à servir. Peut-être obéissait-elle à un commandement de son maître qui consistait à parvenir à la faire changer d'avis pour la garder et obtenir quelque chose d'elle ensuite !

Non... Non !! Elle ne voulait pas rester. Elle préférait tenter sa chance chez les elfes dont elle ne savait rien et qui disait vouloir faire qu'elle soit sans maître plutôt que de poursuivre avec les cruels sombres qui n'avaient su que lui faire du mal et l'enfermer dans le noir.
Macabre descendit prestement de son perchoir et alla rapidement s'asseoir à côté de Nandélion. Les jambes recroquevillées contre sa poitrine, les bras autour de ses genoux, elle pensait qu'il était mieux pour elle de rester là plutôt que l'autre elfe revienne lui parler seule à seule. Si elle n'avait pas plus confiance en l'un qu'en l'autre, lui au moins ne faisait que lui dire des choses qui faisaient du bien. Elle, elle venait de lui faire mal, d'une certaine manière.
Nandélion ne fut pas sans remarquer que l'humeur de la petite elfe avait changé et ne manqua pas de s'enquérir de son état. Elle n'eut qu'une courte réponse.

J'préfère rester là.

Elle lança un bref regard dans la direction du garde du corps. Elle venait d'éveiller en elle des soupçons qu'elle pensait fondés et, elle ignorait pourquoi, mais elle se sentait plus en sécurité avec le Haut-elfe.
Revenir en haut Aller en bas
http://club.ados.fr/idyle-ideale/photo/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deux elfes, deux esclaves et des maîtres bien différents [PV Liv & Mac']   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux elfes, deux esclaves et des maîtres bien différents [PV Liv & Mac']
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Inscriptions partie 58: Deux par deux rassemblés
» dean ∞ nos vies sont bien différents à présent.
» Deux loups, deux Feuilles
» Deux elfes meurent au marché....
» « ... Et juste là, un petit géranium ! Ouais, ça va être bien. Ça va être très bien même. » + Cheryne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nûmendor :: Le Sud :: Terres Neutres-
Sauter vers: