AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Quête]L'être qui savait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lothiel Nymphedeyl

avatar

Féminin Messages : 118
Expérience : 80
Localisation : Tout autour de toi telle une brise qui ne s'essouffle jamais

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: Cent ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: [Quête]L'être qui savait   Mer 2 Juil 2014 - 17:43

Ils s'arrêtèrent enfin, non pas que le voyage était fatiguant, mais la belle était quelque peu lasse. Le chef de l'expédition proposa qu'ils se reposent à cet endroit pour la nuit. Elle posa les pieds-à-terre et se hâta de libérer ses affaires. Cela n'était pas la première fois qu'elle dormirait à la belle étoile, mais c'était la première fois avec des étrangers et dans un endroit tant reculé de sa cité. Elle n'était pas très confiante, elle ne connaissait rien de cet endroit. Tant de choses pouvaient se passer en une fraction de seconde. Et s'ils se faisaient attaquer par des bandits ou même pire ? Elle préféra chasser ses pensées et se contenta d'ouvrir son sac afin de se changer. La tenue passe-partout ne lui allait pas. Sa peau ne cessait de la démanger.

Elle n'avait pas l'habitude de la parer de la sorte et ne pouvait supporter plus longtemps de se gratter. Sa peau devait sans doute être marquée. Discrètement, elle quitta le groupe et se cacha près d'un arbre. Elle se félicita d'avoir emmené une de ses robes. Rien de folichon, juste un brin de tissu léger qui avait l'audace de ne pas la gratter. Elle ramassa ses guenilles et les plia afin d'aller les ranger dans son sac. Quand elle revient, Elena lui proposa qu'elle l'accompagne pour aller chercher de l'eau. Elle haussa les épaules. Elle la suivit tout en portant le nécessaire. Une fois arrivées, Elena, prit la parole. Lothiel s'était accroupi et remplit les vasques silencieusement. Elle l'écouta et releva la tête quand elle évoqua le mot "créatures". Elle ne la regarda pas avec sévérité, mais avec une éternelle curiosité.

Vous seriez étonnée d'apprendre ce que les ouvrages ont à révéler sur les humains. Je ne dis pas ça par méchanceté ni pour vous froisser. Je trouve que vous êtes une créature intéressante. Je l'avoue ce mot sonne divinement quand votre bouche le formule. Les ouvrages ne sont pas toujours fruits de vérité. Je suis curieuse de savoir ce que vos ouvrages vous inspirent sur ma race.

Elle lui sourit cependant non sans agressivité. Elle plongea ses pieds dans l'eau qui la rafraîchit aussitôt. Un frisson parcourut son corps et cela lui fit un bien fou. Elle prit possession de la vasque qu'Elena lui tendit. Elena semblait désireuse de nouer un quelconque lien avec l'elfe.

Je viens de la principauté de Délityth. Une cité remarquable. Peut-être pourriez-vous venir la visiter après notre périple ? Je sais que je n'ai eu guère la chance de voir l'un des vôtres et je n'ai jamais eu la chance de converser, mais vous m'inspirez grande confiance. Je ne connais rien de ma congénère, je pense qu'elle vient d'une autre cité. Je ne me souviens pas l'avoir déjà rencontrée. Je puis juste dire que nous n'aspirons peut-être pas aux mêmes choses, elle et moi.

Elles rentrèrent au campement silencieusement. Tout était préparé à a perfection. Enfin, le minimum imposé était effectué. L'odeur de la viande emplit ses narines et son ventre la rappela qu'elle avait faim. Elle était habituée aux mets les plus succulents qui soient, mais cette viande lui donna malgré tout l'eau à la bouche. Elle s'installa près du feu où la chaleur semblait accueillante. Cela lui rappelait les soirs où elle et sa mère s'installaient près de la cheminée à lire en silence. Elle eut un pincement et se mordit les lèvres ; le repas arriva enfin et elle mangea de bon appétit.

La douce brise caressa ses épaules et regretta de ne pas avoir mis sa cape. Elle entendit un bruit au loin mais n'y prêta guère attention, elle n'était pas sotte, ils étaient en pleine nature, rien d'étonnant à ce que l'on y trouve des tas d'animaux en tout genre. Elle se releva chancelante et un cri sortit de sa bouche. Le grognement lui filait la chair de poule et n'avait jamais entendu de tels grognements.

Des bandits ? Des bêtes ? Quelle merveilleuse idée que vous avez eue là de nous jeter en pâture ! Vous le saviez qu'il y avait des bêtes non ?

Elle se recula à mesure que les grognements s'intensifiaient et une telle peur panique s'empara de son corps. Elle s'égosillait la gorge rien ne semblait pouvoir la calmer.

Revenir en haut Aller en bas
Livyalën

avatar

Féminin Messages : 348
Expérience : 445

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 69 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: [Quête]L'être qui savait   Dim 13 Juil 2014 - 15:14

Le trajet fut plutôt calme jusqu'à ce qu'ils s'arrêtent, les gens ne parlant pas tant que ça. Il fallait dire que le silence tant habituel pour la jeune elfe lui était reposant, contrairement à toutes ces parlottes qui finissaient par la fatiguer. Que les gens pensent qu'elle se fichait complètement de ses compagnons de voyage ne la dérangeait aucunement, que ce soit véridique ou non ; elle préférait apprendre à les connaître de par leur façon d'être et de venir à discuter avec certains d'entre eux que si c'était nécessaire. Et déjà elle sentait que l'humaine qui accompagnait Daneorn pouvait faire partie de ce "certains d'entre eux", à savoir pourquoi.

Elle n'avait donc pipé mot lors de la chevauchée et il en fut de même lorsqu'ils commencèrent à installer le camp. A peine l'elfe eut-elle le temps d'alléger le dos de sa monture et de l'attacher non loin avec les autres chevaux qu'elle fut appelée à aller chercher du bois pour le feu avec Lierna. Prenant toutes ses armes, elle suivit l'humaine sans rechigner. Elles ne discutèrent pas beaucoup, Livyalën n'étant pas aussi curieuse que d'autres de la compagnie - et de toute façon si elle avait une question à poser, elle sentait que ce n'était pas le moment venu pour l'énoncer. Puisqu'il fallait une certaine méthodologie pour faire un bon feu (pour faire simple qu'il ne suffit pas de prendre les premières branches venues et de les mettre en tas, au contraire même c'est tout un art d'arriver à donner naissance à un feu du premier coup, surtout lorsqu'il pleut !), les deux femmes se répartirent rapidement les tâches pour perdre le moins de temps possible. Deux-trois allers-retours et le minuscule tipi de brindilles et de bois un peu plus gros se transforma en un feu de camp qui n'attendait plus qu'une broche de fortune et de la viande pour la griller. Livyalën refit un aller-retour en attendant que la viande soit prête pour s'assurer qu'il y aurait assez de bois pour alimenter le feu pendant la nuit. Sans aucun bruit elle alla s'asseoir avec les autres une fois sa tâche accomplie, prenant part au repas sans dire mot, son arc bandé posé contre l'arbre se trouvant juste derrière elle au même titre que son carquois.

Il se passa plusieurs minutes avant que Daneorn ne lève la main, en silence, faisant taire la drôle d'équipe. Liv le scruta de son regard bleuté, ayant également entendu le bruit venant des buissons. Le bruit déchira le silence à nouveau, confirmant qu'il y avait bien une présence non loin. De la viande en plus pour ce soir ? Possible... Sinon ce serait un être humain qui passerait un mauvais moment une fois qu'il serait débusqué. Quoi qu'il en soit, la présence de l'intrus ne causa pas que de bonnes réactions : la majorité s'était tue, faisant comprendre à l'autre qu'il avait été entendu, pour la dénommée Elena ce fut une question à voix basse - comme si le fait qu'il y avait UNE bête faisait peur (ben oui vaut mieux ça qu'une meute) - et pour l'elfe aux cheveux roux... les oreilles de Livyalën la firent bientôt souffrir le martyr à cause de ses cris d'angoisse ! Elle ne pouvait pas se taire ? Elle n'avait jamais croisé d'animal sauvage ou quoi ?!

D'apparence calme, Liv se saisit doucement de son arc, le caressa doucement et prit une flèche dans son carquois qu'elle encocha le plus simplement du monde. Ses oreilles étaient toutes concentrées à repérer d'où venaient les bruits autres que les cris de la donzelle, savoir s'il n'y avait qu'une seule présence étrangère et où se trouvait-elle exactement. Elle se leva doucement alors que la rousse continuait à hurler, afin d'avoir plus de mobilité, et, ne se formalisant aucunement des réactions que cela pourrait engendrer, elle arma son arc et braqua sa flèche sur... Lothiel. S'accorda avec son arme un regard que certains auraient qualifié d'assassin, ce qui n'était pas forcément le cas vu qu'elle n'avait pas spécialement envie de la tuer, mais au moins prévenait-elle l'elfe que si elle continuait à crier de la sorte qu'elle n'hésiterait pas à tirer. Faire taire par la peur, tout simplement. Elle n'eut pas à attendre très longtemps avant que l'elfe ne se calme (enfin du moins arrête de crier) et ce fut seulement à ce moment que Liv s'autorisa à tourner le regard vers les fameux bruits, l'arc rabaissé et la corde relâchée, prête à pivoter pour avoir l'étranger.


@Lothiel :
 
Revenir en haut Aller en bas
Anathème

avatar

Masculin Messages : 80
Expérience : 185

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 27 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: [Quête]L'être qui savait   Ven 18 Juil 2014 - 22:12

Les chevaux, ces créatures démoniaques amenées par les dieux dans ce plan mortel pour tourmenter l'homme. Ou plutôt: pour tourmenter les hémomanciens innocents. Comment expliquer sinon la capacité de cet animal crétin à constamment faire l'opposé de ce qu'Anathème lui demandait? Suffisait-il qu'il lui demande d'avancer pour que le bestiau reste à sa place, stoïque comme une statue de pierre, n'acceptant de bouger que devant carotte et rires gras de la troupe. On pouvait même faire le constat inverse, la bête se plaisait à galoper quand on lui ordonnait de s'arrêter! Qu'est-ce qui la rendait nerveuse ainsi? L'odeur de son cavalier inexpérimenté peut-être? Quelque chose de plus mystique?

En tout cas, ces quelques heures de galères eurent au moins l'intérêt de lui remettre les idées en place. Le temps de faire le point, de discuter un peu avec les autres... En fait non, de rester dans son coin à ronchonner sur la misère du monde. Que pouvait-il faire d'autres dans ces paysages tout droit sortis de l'imagination fertile des plus tristes peintres que cette terre ait pu porter? On voyait au loin sans pour autant pouvoir observer la moindre chose d'intérêt, tout semblait calme et plat, comme une assiette vide un jour de fête.
A la fin de cette journée épuisante, le sorcier ne demanda même pas son reste ni sur repas, il posa son bagage de couchage et s'effondra dessus telle une loque, incapable de bouger ses muscles courbaturés par la monte. Son sommeil se fit profond, sans rêve encore mais cela ne saurait tarder. Mais si paisible, si calme. Avec un réveil si... Brutal?

Une folle tout juste bonne à interner s'était mise à hurler sa haine du repos à tous. Et évidemment qui était-ce? Cette petit gourde de Lothiel! Qui d'autre qu'une bonne à rien avec des apparences de bourgeoise pour commencer à hurler au milieu de la nuit à la vue probable d'un papillon? Anathème ne pu, en toute réponse, la gratifier d'un tonitruant.


-"Oh! La ferme!"

Quelques regards noirs et un oeil habitué à la luminosité plus tard, le magicien constata sa bourde. Piteusement, il se leva et s'approcha un peu, sa dague à la main et prêt à incanter un sombre maléfice en cas de problème...
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu

avatar

Masculin Messages : 25
Expérience : 80

MessageSujet: Re: [Quête]L'être qui savait   Lun 21 Juil 2014 - 18:52

Les réactions suite à l'avertissement du guide avaient été aussi variées que la compagnie elle même. La plupart avaient tenu leur langue et s'étaient armés. La jeune prêtresse humaine n'avait pu se retenir de poser une question. Au moins l'avait-elle posée à voix basse. Daneorn soupira, tant la question était... malvenue. Une bête ou quoique se soit d'autre, qu'est ce que ca changeait? Lorsque l'elfe à la chevelure rouge s'était mise à hurler de panique, il avait compris deux choses qu'il soupconnait déjà. Premièrement, elle n'était pas faite pour les voyages en milieu hostile. L'aspect "noblesse jamais sortie du château" s'était confirmée par cette seule réaction. Deuxièmement, pour la discrétion, c'était foutu! Surtout lorsque l'autre humaine magicien, qui s'était endormi, se réveilla et lui hurla de la fermer. L'idée était bonne, l'application moins. Il fallu la réaction de l'autre elfe, silencieuse au moins celle là, pour que l'autre se taise. Il l'avait toujours pensé: la meilleure facon de faire taire quelqu'un en le laissant en vie, c'était de le menacer de mort. Efficace et silencieux.

Le fourré, qui jusqu'alors n'avait bougé que par intermittence, s'était mis subitement à s'agiter davantage. La chose à l'intérieur se déplaca, décrivant un arc de cercle dans la végétation basse, comme si elle cherchait à contourner leur campement. Le guide et sa compagne suivirent le mouvement, comme les autres d'ailleurs. L'humaine murmura alors à voix basse.

« C'est bien ce que je pense? »

Pour toute réponse, Daneorn hocha de la tête puis se tourna vers la compagnie.

« J'aurais aimé éviter ca, mais va falloir préparer ce que vous avez de plus radical. Le truc d'en face est pas du genre à faire de quartier. Surtout, ne montrez pas que vous avez peur, faites lui face quoiqu'il arrive, ne lui tournez pas le dos! »

A peine avait-il fini sa phrase qu'une créature plutôt grande et élancée sortie des fourrés. Reptilienne, couverte d'écailles, marchant à quatre pattes, elle s'approchait doucement, presque recroquevillée. Sa gueule hérissée de crocs bavait déjà dans l'optique d'un bon repas, et ses yeux sans paupière observaient son futur diner. La longue corne sur son museau suivait le léger dodelinement de sa tête. Il avait faim, et il avait trouvé ses proies. Saisissant une de ses épées, l'humain se mit en garde, sans mouvement brusque. Sa compagne se recula légèrement, tout en saisissant deux de ses dagues.

« Pas de mouvement brusque. Restez groupés, ne paniquez pas, ne le provoquez pas. N'agissez que quand je vous le dis. Il est encore jeune et probablement immature, on va en profiter...»

Si la voix était dénuée d'autorité, il semblait néanmoins évident que suivre ces consignes était la meilleure des choses. La bête s'approcha jusqu'à n'être qu'à quelques mètres du groupe. Il flairait, il cherchait quelle serait sa première proie. Sentant la peur parmi eux, il hésita un instant... Avant de se jeter sur celle qui semblait le plus facile, une créature étrange aux poils de la tête rouges.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Elena Alfgard

avatar

Féminin Messages : 94
Expérience : 60

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 18 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: [Quête]L'être qui savait   Mer 23 Juil 2014 - 21:19



Tous s'étaient quelque peu énervés envers Lothiel. Il est vrai que sa réaction n'avait été des plus discrètes mais tout de même... Elena était un peu triste pour elle, surtout lorsque l'autre elfe l'avait pointé de son arc. Mais ce sentiment devint vite obsolète, et l'attention était revenue sur la menace. Il ne fallait pas montrer sa peur selon Daneorn. Plus facile à dire qu'à faire pour la petite humaine, elle n'avait pas vraiment l'habitude des bestioles exotiques. Mais il leur conseilla très vivement de surtout rester groupés. En ce qui la concernait, elle n'avait pas l'intention de s'enfuir non, cela ne ferait qu'attirer la bête vers soi, tout en se retrouvant isolé, sans aide. L'impériale, comme tous les autres, écouta l'avertissement de l'aventurier et elle s'était doucement relevée et mise sur ses gardes à son tour. Démunie d'armes contrairement au couple qui les guide et à l'archère, elle n'avait que sa magie pour espérer les aider. Alors elle commença à se concentrer : c'était peut-être là l'occasion de l'utiliser s'ils se faisaient attaqués. Et ce moment ne tarda pas à arriver. Sans prévenir, le reptile qui jusque là rodait et flairait pour trouver sa proie, jeta son dévolu sur la noble Elfe et bondit dans la foule dans le but de l'assaillir.

Surprise face à la réaction soudaine de la bête, Elena s'écarta rapidement, esquivant toute possibilité d'être blessée lors du saut du monstre, mais sans lui tourner le dos comme leur avait vivement recommandé Daneorn. Lorsqu'elle vit qu'elle n'était pas la cible, mais que Lothiel allait être assaillie, elle tenta de la protéger en lui lançant aussi vite qu'elle le put son sort d'Hoplitomancie : le bouclier éthéré. De sa main tendue vers la jeune femme, une lumière éclatante émana et se dirigea sur l'Elfe, l'enveloppant de son halo et la protégeant des attaques pour un court moment. En espérant que cela soit assez le temps que ses compagnons s'occupent de la bête...


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Livyalën

avatar

Féminin Messages : 348
Expérience : 445

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 69 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: [Quête]L'être qui savait   Mer 23 Juil 2014 - 23:05

Une fois la rousse plus tranquille - du moins ayant arrêté de crier à tout va -, les bruits se firent plus intenses du côté de la forêt. Visiblement, la bête avait ressenti la peur de la noble haute-elfe et avait donc décidé de se rapprocher. La bonne idée... Enfin en même temps, les animaux ne réfléchissent parfois pas assez : ils ressentent la peur donc se sentent supérieurs et donc attaquent. Comme les êtres humains, en fait, tout bêtement. Celui qui agresse se met à taper, celui qui détient le pouvoir enfonce alors l'autre. Bref, pour tout dire, maintenant ils étaient sûrs qu'ils allaient être attaqués et ils ne tarderaient pas à savoir si l'animal sera seul ou en groupe.

La bête qui sortit des buissons fut un reptilien à quatre pattes avec beaucoup de dents, une corne et des yeux sans paupières. Soit. Ne pas tourner le dos à la créature, ne pas planter son regard dans ses yeux, des choses toutes simples. Quant à attendre l'ordre de Daneorn d'attendre qu'il ait prévenu pour agir, Liv n'avait pas spécialement envie de l'écouter. Elle ferait comme elle le sentirait et puis basta. En attendant, elle fit comme le lui avait appris son ancien maître chasseur, Isarian : elle n'ignora pas la créature sans pour autant se focaliser sur elle. Ainsi elle lui montrait qu'elle savait qu'il était là tout en lui faisant comprendre qu'elle n'avait pas peur de lui. Ainsi elle ne serait pas la première qu'il attaquerait, lui laissant alors le temps de prendre l'offensive. Déjà l'elfe avait repéré un endroit sensible de l'animal : ses yeux. Par contre... Livyalën essaya de se remémorer ce qu'elle avait pu apprendre sur ces créatures reptiliennes. Des animaux solitaires qui détruisent grâce à leurs dents et leur corne. Il y avait autre chose aussi, mais quoi ? Pour le coup elle avait un trou de mémoire.

Comme elle pouvait s'y attendre, la bête s'attaqua en premier à la rousse, celle qui avait crié. L'humaine blonde s'écarta tout de suite pour esquiver le mastodonte, laissant ainsi un champ plus large à la bête comme pour Liv pour faire ce qu'ils avaient chacun en tête de faire. Un jeune qui manquait d'expérience... La première réaction de Liv fut d'écarter la proie du danger, cependant... une sorte de lumière magique apparut soudain pour se concentrer sur Lothiel, laissant Livyalën interdite, effrayée par cette magie qu'elle n'avait pas anticipée. Il fallut attendre que son cœur ait terminé de faire un bond contre sa poitrine pour qu'elle arrive à retourner au réel problème : le... l'ar... l'arzu... le bidule, quoi. L'adolescente fit alors un grand saut en arrière et se réceptionna en s'accroupissant dans l'herbe pour éviter la charge qui ne lui était pas destinée. Il allait arriver sur la rousse... Sans réfléchir plus que de raison sur la protection qu'elle devrait fournir à Lothiel - qu'elle y passe ne la dérangeait pas spécialement - elle banda son arc de sorte à viser une partie particulière de l'animal et tira... sur l’œil de l'écailleux.
Revenir en haut Aller en bas
Lothiel Nymphedeyl

avatar

Féminin Messages : 118
Expérience : 80
Localisation : Tout autour de toi telle une brise qui ne s'essouffle jamais

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: Cent ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: [Quête]L'être qui savait   Mer 23 Juil 2014 - 23:28

Niveau discrétion, on peut dire qu'elle avait failli sur tous les points. Forcément, elle n'avait jamais été confrontée à de telles réactions. L'humain s'était réveillé comme si ses cris l'avaient heurté et il lui avait lancé un juron. Non pas qu'elle n'avait jamais entendu de tels propos, mais jamais à son encontre. Elle fut néanmoins saisie par le silence de sa congénère qui la fusillait du regard. Elle dévia son regard effrayé sur son arme. Allait-elle tirer sur elle ? Allait-elle oser mettre fin à ses jours ? Rien n'était moins sûr. De toute évidence, les dés étaient jetés. Finalement au bout d'un moment, l'autre elfe se résigna et fixa l'endroit d'où provenaient les bruits. Lothiel s'était quelque peu calmée, presque teinte par un silence soudain. Aucun son ne pouvait sortir de sa bouche tant elle était tétanisée. Leur guide ouvrit la bouche et là, Lothiel ferma les yeux, s'attendant à être réprimandée. Pourtant, il n'en fut rien. Il demandait à ce que personne ne montre sa peur, mais comment faire alors que la jeune elfe sentait la peur à des kilomètres à la ronde. Elle se soutint au tronc qui était derrière elle et y enfonça les doigts pour garder la tête froide. Quand l'horrible monstre sortit des fougères apparut devant ses yeux, elle resta figée sans nullement crier. Elle tremblait de tous ses membres, et même si elle voulait prendre la fuite, elle ne le pouvait pas. Ses jambes n'étaient pas en mesure de suivre. Elle oublia très vite les autres qui l'entouraient et les paroles qui résonnaient à peine jusqu'à ses oreilles. Ni une ni deux la bête se jeta sur elle l'écume aux babines. Elle n'avait jamais vu de bête aussi répugnante. Il s'était jeté sur elle et elle était tombée de tout son poids essayât de maintenir la bête hors de son visage. Malgré son poids et la férocité de la bête, elle avait trouvé assez de forces en elle pour le maintenir assez. Chose surprenante quelque chose semblait la protéger, une espèce de halo magique sans aucun doute. Elle plongea dans son esprit et se concentra du mieux qu'elle pouvait dans ce bref instant.

Elle utilisa un sort appris pendant ses années d'apprentissage : la morphomancie. Elle l'avait utilisé quelque fois et était arrivée au stade de pouvoir se transformer en loup. Elle l'utilisa donc en gardant ses esprits en éveil. Elle n'était plus elle-même. Devant la bête hideuse, un loup lui faisait face. Un loup aux babines retroussées et qui grognait ardemment. Il fusillait le bête prêt à dégainer. Il choisit le moment opportun pour frapper et sauta sur la gorge du reptile. Forcément, un loup de cette envergure ne faisait pas le poids contre cette chose, mais il avait réussi à planter ses crocs dans la chair et essayait de maintenir la pression afin de le faire céder. Entre temps, une flèche s'était abattue sur l’œil du reptile. Mais, le monstre ne l'entendait pas ainsi et d'un vif mouvement de patte, il envoya le loup s'abattre violemment sur le sol (il avait réussi à l'attraper de ses griffes au niveau du flanc droit). Ce dernier couina, mais très vite se releva chancelant sous l'effet de la plaie ouverte. Il fixa d'un regard noir la bête, tous crocs sortis et regarda un instant les autres. Finalement, l'effet ne dura pas et Lothiel réapparut le visage crispé par la douleur. Malgré la douleur incessante, elle fit face à la bête.

Si tu me veux, viens me chercher vermine !

La peur était toujours présente, mais peu à peu, elle s'était transformée en une espèce de rage qui lui éradiquait les tripes. Elle était même prête à donner sa vie si c'était là son destin. Plus rien n'avait de l'importance que d'exterminer cette bête.


HRP : Au moment où j'allais envoyer ma réponse, Liv' avait répondu à cet instant, j'ai donc essayé de parler de la flèche du coup, si dérange, je peux modifier mon texte ^^
Revenir en haut Aller en bas
Anathème

avatar

Masculin Messages : 80
Expérience : 185

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 27 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: [Quête]L'être qui savait   Lun 28 Juil 2014 - 20:55

La nuit comportait moult dangers, moult excitations et moult surprises. Comme par exemple se faire réveiller durant un sommeil mérité par une elfe guindée pour se retrouver cinq minutes plus tard face à un lézard étonnant. Une créature issues des cauchemars les plus sombres d'un homme. Quelle chose fascinante! Tout en elle semblait prévu pour tuer, ses griffes, son corps nerveux, ses crocs acérés. Un prédateur parfait. De quoi terrifier Anathème jusqu'au plus profond de son âme... Sensation finalement assez connue pour un mage qui avait passé sa vie à fuir. Que dire de plus? Le sorcier du sang reculait, sa dague à la main, terrassé par la crainte et l'angoisse.

Puis quelque chose vint comme chuchoter à son esprit. Une petite voix, un millier de voix, à peine perceptibles qui résonnaient en lui. Des indications simples, claires. Se battre, affronter l'objet du dégoût, tuer. Mais pourquoi tuer? Pour sauver sa vie? Non, non, pour des objectifs pour élever. S'abaisser près du cadavre fumant du monstre, ouvrir sa chair puis se délecter de son sang si puissant. Après tout, qui savait quel pouvoir le fluide d'un reptilien géant pouvait contenir? Ces étranges sons provenant du grimoire, perceptibles uniquement par Anathème, semblaient avoir la réponse. Cela étant, une vérification était nécessaire...

Que ces lâches et ces sots fuient et reculent. Que cette elfe démente crie à la bête de venir l'attaquer... Anathème se trancha le haut des doigts pour en faire jaillir ses fameuses griffes de sang, aussi solides que du fer de lame...
Il boirait le sang de cette monstruosité avant l'aube.
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu

avatar

Masculin Messages : 25
Expérience : 80

MessageSujet: Re: [Quête]L'être qui savait   Mer 30 Juil 2014 - 11:57

La créature avait bondi sur Lothiel... laquel s'était rapidement trouvée protégée par un sort plutôt judicieux projeté par la prêtresse. Malgré tout, la créature eut le temps de porter un coup de museau contre l'elfe aux cheveux rouge, sans lui faire véritablement mal. Gueule ouverte, il s'apprêtai à réellement mordre sa proie. Mais lorsqu'il s'apercu non seulement que sa cible ne subissait presque rien, mais qu'en plus à sa place, un loup était apparu, il sembla désorienté. Suffisament désorienté pour que le loup en profite pour lui sauter à la gorge. Hurlant de douleur et surtout de frustration, l'immense reptile essaya de se saisir de cet agresseur imprévu. Il parvint finalement à le décrocher et le projeter au loin contre un arbre. Le loup reprit alors peu à peu forme humanoïde, pour révéler sa première proie, blessée et manfiestement amoindrie, mais encore assez forte pour lui hurler dessus. En réponse, la bête ouvrir grand la gueule dans sa direction... Et manqua de prendre une flèche dans l'oeil, qui vint se ficher quelques centimètres au dessus, avant de retomber mollement au sol. Son mouvement l'avait sauvé, mais il n'en avait pas conscience. Il se détourna vivement de sa première proie vers le tireur, une autre de ces créatures fines sur deux pattes. Apparemment, le petit groupe était plus tenace qu'il ne l'avait espéré.

Et puis il sentit l'odeur. Le sang. Ce que tout prédateur comprend comme étant le signe du festin. Changeant à nouveau de direction, il observa la créature à deux pattes avec une drôle de peau rouge, dont les mains dégageaient du sang. Il était blessé. Ce serait sa prochaine cible. S'approchant prudemment, envoyant des coups de crocs de droite et de gauche, contournant doucement le groupe, il semblait évident de savoir quelle serait sa prochaine cible. S'acroupissant à quelques mètres, il prit son élan, et bondit.

-------------------------------

Daneorn avait assisté a demi impuissant à la première attaque. La distance l'avait empêché d'agir, à l'inverse des autres usant de sorts ou de flèches. Il n'entendait pas laisser la chose se reproduire. Bondissant en direction de la créature alors que celle-ci s'apprêtait à attaquer le mage, il porta un coup circulaire de son épée sur l'une des pattes, avant de se replacer en position défensive. L'entaille paraissait peu profonde, mais à en juger par le liquide jaunâtre qui coulait, la blessure était bien là.


« Visez les pattes! Sans ça, il aura beaucoup de mal à se déplacer. Et c'est plus simple à viser que les yeux. »

Petit commentaire à l'attention de l'archère elfe, qui avait eut une très bonne idée, mais nécessitait un peu plus d'entrainement pour atteindre un point si précis. Alors que les pattes, vu leur largeur, étaient assez difficiles à rater. En tout cas, le petit groupe semblait commencer à s'organiser efficacement. Le seul bémol était le sort d'hémomancie du magicien, qui allait très certainement enragé la bête. Pourvu qu'il soit efficace.

Quant à la compagne de Daneorn... Elle avait tout simplement disparu pendant le début du combat.
Revenir en haut Aller en bas
Elena Alfgard

avatar

Féminin Messages : 94
Expérience : 60

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 18 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: [Quête]L'être qui savait   Dim 3 Aoû 2014 - 13:27



La jeune fille regarda la scène qui se passait devant elle, abasourdie. Chacun des membres de l'expédition semblait avoir des ressources ! Après avoir essayé de protéger Lothiel – ce qui fut une réussite, mais seulement pour un court instant – Elena ne savait plus quoi faire. La rousse avait également usé de magie et s'était transformer en loup. Comme tout, l'humaine n'avait jamais rien vu de tel, mais elle avait déjà lu des écrits à ce propos. Mais cela ne fût que de courte durée, et l'elfe se retrouva blessée.

Elle était là, non loin de tous, toujours en serrant son pendentif. Son regard se portait un coup sur l'archère qui faillit planter sa flèche dans l'oeil du monstre, puis d'un autre coup sur l'hémomancien qui venait de se tailler les doigts. Elle ignorait ce qu'il comptait faire ensuite, mais en tout cas, la bestiole se tourna promptement vers lui, comme attirée par l'odeur de ce sang nouveau.

« Visez les pattes ! » avait crié Daneorn après avoir attaqué le reptile à cet endroit précis. Facile à dire, la pauvre humaine ne pouvait strictement rien faire contre la bête. Mais au moins, Liv' Anathème et leur chef savait combattre. Aussi, elle décida de les laisser s'en occuper, et concentra toute son attention sur sa nouvelle ''amie''. Alors que la bête les avait contourné pour attaque l'autre humain, Elena se faufila jusqu'à Lothiel qui se trouvait en bien mauvais état. A genoux près d'elle, elle l'examina.

« Lothiel... Vous allez bien ? Ciel... ! »

Voyant la plaie, Elena déchira un bout de son chemisier dans l'espoir de panser la plaie. Fort heureusement, ce n'était pas profond. Mais il fallait tout de même éviter une quelconque hémorragie. Plus tard, sûrement, elle prendra le temps d'essayer de la soigner. Mais plus tard oui, car le moment n'était pas venu, qu'il lui fallait se concentrer, et ce n'était clairement pas dans toute cette agitation qu'elle y arriverait.

« Cela va aller, ne vous inquiétez pas... » lui dit-elle à demi-mot, pour la calmer. Car malgré sa fragilité, l'elfe rousse avait du caractère et avait tenu tête à la bête. D'ailleurs, en parlant d'elle, Elena essayait tout de même de garder un oeil sur la scène, sait-on jamais ce qui pourrait arriver...



Dernière édition par Elena Alfgard le Mar 5 Aoû 2014 - 9:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Livyalën

avatar

Féminin Messages : 348
Expérience : 445

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 69 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: [Quête]L'être qui savait   Lun 4 Aoû 2014 - 21:56

De la magie, de la magie, de la magie... que de la magie ! Que ce soit parce que la bête avait relevé la tête au dernier moment, parce qu'elle manquait d'entraînement ou parce que le métamorphose de l'elfe rousse en loup ne l'avait pas laissée de marbre, la flèche avait raté l'oeil... et la majorité des autres membres de l'équipe utilisaient la magie ! La crainte de cet art étant ancrée en elle pour une raison lui étant complètement inconnue (à moins que...), Liv resta plantée sur place, accroupie dans l'herbe, à regarder le spectacle où Daneorn donnait un ordre avant de fendre l'air avec son épée. Les pattes, oui les pattes... pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt ? Elle n'en savait rien... en tout cas il lui fallut un moment avant qu'elle n'arrive à réagir à nouveau. Elle avait encore eu de la chance qu'Anathème se soit saigné la main, attirant la bête vers lui, sinon il n'aurait pas été sûr qu'elle arrive à se dégager de l'arrivée du monstre (surtout si en plus de tout cela on lui avait envoyé un bouclier magique).

Maintenant ressaisie et son esprit ayant accepté le fait que les autres utilisaient de cette chose qu'elle n'aimait pas, la haute-elfe ne se priva pas d'encocher une nouvelles flèche, reprenant tout son calme grâce au contact qu'elle avait avec son arc et cette flèche. Puis elle tira, dans une patte avant. C'est alors qu'elle s'aperçut qu'il manquait Lierna à l'appel. Tout en remettant une troisième flèche sur son arc, elle regarda un peu partout pour voir si elle la trouvait. Puis, elle tira cette troisième flèche... dans une patte arrière, de sorte à ce que la bête tombe sur le côté si elle était assez blessée.
Revenir en haut Aller en bas
Lothiel Nymphedeyl

avatar

Féminin Messages : 118
Expérience : 80
Localisation : Tout autour de toi telle une brise qui ne s'essouffle jamais

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: Cent ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: [Quête]L'être qui savait   Dim 10 Aoû 2014 - 18:28

La bête s'était désintéressée d'elle et cherchait maintenant à avoir l'étrange humain. Elle, de son coté, s'était laissée choir au sol car sa blessure lui faisait un mal de chien. Elle avait chaud et sentait déjà les gouttelettes de sueur s'échouer sur son front. Elle les essuya d'un revers de main et respira bruyamment. Chaque mouvement vital lui donnait l'impression qu'on lui donnait des coups de couteau. Comme si on s'acharnait sur son corps frêle. Elle ferma les yeux. Son repos ne fut de courte durée qu'une petite voix devenue familière la réveilla. Elle ouvrit les yeux et le visage doucereux d'Elena lui fit face. Elle semblait s'inquiéter de son état. Alors que Lothiel allait lui expliquer que ce n'était rien de grave, elle lui pansa la plaie du mieux qu'elle put. La rousse trouva ce geste appréciable et elle lui en était infiniment reconnaissante.
Elle sourit faiblement à l'attention de la blondinette. A bout de force, l'elfe se rendormit puisqu'il n'y avait rien à faire que de laisser les autres s'en occuper. Mais elle les rouvrit consciente que quelque chose n'allait pas. Alors qu'elle avait examiné la scène à peine quelques minutes, un visage manquait à l'appel. Cette humaine, la compagne du leader du groupe n'était pas là.

Où est-elle ?

Elle s'adressa à Elena. Peut-être qu'elle le savait pourquoi elle avait disparut ? Elle observa du coin de l’œil la bête qu'elle avait eu le courage d'affronter.

Vous avez vu, je l'ai fait ?! Je suis sans doute une princesse de pacotille mais j'ai réussit à prendre sur moi et me jeter dessus pour l'atteindre. Vous pensez que j'ai ma place parmi vous ? Une fois que nous aurons mis ce monstre à terre, vous pensez que l'on me renverra dans ma cité ? J'ai faillit causer notre perte, cela est impardonnable. Je tenais à vous remercier pour ce que vous avez fait, vous êtes bonne et je vous suis redevable. Vous pourrez me demander tout ce que vous souhaitez, je vous l'apporterai.

Elle conclut cela avec un sourire franc. Elle tint une des mains d'Elena et la serra fortement pour lui montrer sa gratitude. Elle grimaça tandis qu'elle entreprit de se lever mais, s'interrompit. Elle se ravisa et resta adossée contre le tronc qui l'a soutenait bien que mal.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Quête]L'être qui savait   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Quête]L'être qui savait
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Jay Hiria celui qui savait parler aux animaux
» « Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait. » (PV Luna)
» ParaSky, l'aigle qui ne savait pas voler (terminé)
» LE VIEUX PROF QUI SAVAIT.....
» VOLDEMORT SI TU SAVAIS TES HORCRUXES TES HORCRUXES VOLDEMORT SI TU SAVAIS TES HORCRUXES OU ON SE LES METS !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nûmendor :: Le Sud :: Terres Neutres :: Eroda-
Sauter vers: