AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lothiel Nymphedeyl - Princesse de Délityth [Fineldor ✓][sorts : Masque ✓]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lothiel Nymphedeyl

avatar

Féminin Messages : 118
Expérience : 80
Localisation : Tout autour de toi telle une brise qui ne s'essouffle jamais

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: Cent ans
Inventaire:

MessageSujet: Lothiel Nymphedeyl - Princesse de Délityth [Fineldor ✓][sorts : Masque ✓]   Mer 12 Fév 2014 - 22:55


Fiche de Lothiel Nymphedeyl




Nom/Prénom : Lothiel Nymphedeyl
Âge : Cent ans
Sexe : Féminin
Race : Elfe (Haut-elfe)


Ecole magique :(Optionnel uniquement si votre personnage maîtrise la magie) Zoomancienne
Métier : Princesse

Traits distinctifs : Chevelure rousse incendiaire.

Possessions : Principauté de Délityth





Description physique:




« Aucune grâce extérieure n'est complète si la beauté intérieure ne la vivifie. La beauté de l'âme se répand comme une lumière mystérieuse sur la beauté du corps.» [Victor Hugo]







La beauté est éphémère... Nul besoin de vous le rappeler... L'œil n'a pas besoin de plus pour se faire un aperçu des choses et pourtant... Si vous ouvrez attentivement vos mirettes, vous pourriez être étonné..

Se rendait-elle compte à quel point elle attirait les yeux ? Angélique apparition, il suffisait pourtant qu'elle pénètre ne serait-ce qu'un instant dans un lieu, pour que l'on remarque aussitôt sa présence. Toutes les conversations s'arrêtaient comme si l'on était frappé par la vue du plus beau joyau qui a existé.

Elle était d'une beauté à faire pâlir les autres jeunes femmes, alimentant leur jalousie à mesure que la belle s'embellissait. Illusoire fantasme aussi inaccessible que l'opalescent astre lunaire, elle n'était qu'une illusion futile, un rêve passant devant les yeux éblouis ou envieux, leur laissant apercevoir la beauté dans toute sa splendeur et les faisant réaliser qu'il étaient bien trop inférieurs pour oser la regarder. Ils étaient juste assez pour la satisfaire et se plier corps et âme à ses moindres désirs capricieux.

Imaginez la caresse du velours sous votre paume et vous obtiendrez la douceur de sa peau. Nul besoin d'artifices, car tout en elle fait preuve d'une netteté effrayante. La jeune femme semble avoir été confectionnée par les mains du plus prestigieux artiste qui soit. Celui-ci n'aurait pas utilisé de la simple pierre, mais il aurait rehaussé cette beauté par un tapis de Black-Baccara. Ces roses à la douceur comparable au velours. Voilà ce que reflète sa peau.

L'ardent de ses cheveux est tout aussi soyeux que son épiderme et enveloppe le visage de la jeune femme en d'étranges caresses voluptueuses. Sa chevelure dansant au rythme du vent est libre dans ses mouvements telle une horde de chevaux sauvages. Rien ni personne ne peut les empêcher de voler en de filaments ténébreux.
L'éclat est somptueux sous les rayons solaires, mais que dire quand la lune éclaire elle-même cette sauvageonne chevelure ? Elle est telle un bijou aux mille et une facettes étincelantes s'imprégnant de la lumière qui l'entoure pour laisser échapper sa pureté.
Sa toison épaisse se termine en ondulations souples au creux de ses reins accentuant ce côté bestial.

Son côté ardent est accentué par de grands yeux en amande dont les iris sont bien trompés : au soleil, ses yeux ressemblent à deux écrins à la couleur bleutée aussi profond que l'eau de l'océan, mais à la tomber de la nuit, ceux-ci prennent une teinte beaucoup plus sombre, comme si le ciel s'y reflétait comme dans un miroir.

Lorsqu'elle est en colère, ses prunelles pétillent d'un éclat mortel, donnant l'impression de désarmer chaque individu que ses prunelles sondent. On a parfois la sensation, quand on l'observe dans les yeux trop longtemps, d'être peu à peu absorbé dans son univers terrifiant, de sentir les portes de l'enfer s'ouvrir sous nos pieds, de voir son monde dans lequel elle vit. Ses yeux pourraient fort bien appartenir à une créature sanguinaire, une créature dépourvue de tout sentiment si ce n'est celui de terroriser... Il n'est pas rare de voir jaillir une lueur inexpliquée dans ses yeux. Cela signifie-t-il le danger ? Peu importe, car à la minute où on se la demande, ses yeux redeviennent naturels comme si cette illusion était sortie toute droite de nos rêveries.

Vous remarquerez aussi la bordure soyeuse de ses cils démesurément longs qui accentue encore plus la froideur de son regard. Des cils aussi sombres que le feu de sa chevelure. Ils entretiennent subliment le contraste avec ceux-ci.

Sa peau fine et soyeuse est d'un naturel lilial sans disgrâce apparence. Les traits de son visage aussi net que les traits d'un crayon, révèlent d'avantage cette volonté de destruction, cette rage qui bouille à l'intérieur de ses tripes. On soupçonne sous ces allures de sagesse un tempérament destructeur, son visage semble calme et pourtant à la moindre occasion, il peut se durcir, devant aussi tranchant que la glace. Aucun sourire ne s'affiche sur son minois effrayant, restant impassible devant chaque situation. Oh mais détrompez-vous-même si elle ne sourit pas, à l'intérieur il en est tout autre. Elle se sourit à elle-même constatant à quel point elle vous déstabilise. Et plus elle sent la puanteur de votre peur et plus cela la ravit.

Pourtant grand nombre se seraient damnés même pour un frêle baiser de sa part. Bien trop nombreux surtout quand on sait que cette bouche peut en un instant vous faire oublier votre monde. Cette bouche qui s'ose à tous les péchés que la terre aient pu enfanter. Des contours réguliers aussi doux que le toucher d'un pétale de rose. Le son qui émane de sa bouche parfaite est mélodieux comme si elle chantait le murmure d'une eau de source. Sa voix transporte en douceur un message qui se voudrait inflexible. Sa voix se fait plus féline dans l'intimité oubliant négligemment toutes vertus, mais encore, pour apprécier cette nature, il vous faudra faire preuve de patience !

Sa tête repose sur des épaules fines à la musculature saillante. Pourtant sous cette apparence frêle, elle n'en reste pas moins robuste. De taille moyenne, elle arbore une silhouette qui semble ciselée dans le marbre. Ses vêtements sont luxueux et lui sied à la perfection et elle ne porte aucun artifice car elle sait qu'il ne lui suffit pas de cela pour plaire... Bien que ce ne soit pas là l'un de ses buts premiers..



Description psychologique :




La perfection est atteinte, non pas lorsqu'il n'y a plus rien à ajouter, mais lorsqu'il n'y a plus rien à retirer.
[Antoine de Saint-Exupéry]




Il semble que l'on frôle la perfection en admirant Lothiel, mais cela n'est qu'une illusion futile. Au final, il s'avère qu'elle est dotée d'un tempérament de feu quand on y prête plus attention dans les moindres détails. Au premier abord, elle nous apparaît comme quelqu'un de sensible. La mélancolie demeure en son sein et parfois, on a l'impression qu'elle va s'effondrer sous le poids du chagrin et pourtant, il n'en est rien. Facilement, elle réussit à cacher ses émotions en revêtissent un visage fermé et dur. Comme si rien ne pouvait la troubler. En son for intérieur, elle se refuse à se laisser aller en public. Elle a appris très tôt qu'elle devait se surpasser, se montrer déterminée à toute épreuve de la vie. Elle le sait plus que quiconque que la vie jouissait de mettre des bâtons dans ses roues. Qu'importe ! Il y a assez de déterminations dans ce petit corps faible.

Très tôt, Lothiel a montré une soif intense de savoir. Toujours à vouloir approfondir ses connaissances sans jamais faiblir sous le poids du travail. Elle en demandait parfois trop qu'on devait sans cesse la freiner. La jeune elfe est du genre un peu trop impatiente mais elle a réussi au fil des épreuves à effréner ses envies soudaines. Forcément, être née avec une cuillère en argent lui donnait un sentiment de supériorité et jouait beaucoup de son statut bien qu'elle refusât systématiquement les privilèges. Après tout, qu'elle serait la reconnaissance et surtout la fierté dans tout cela ? Il faut dire que la jeune Lothiel est très vaniteuse même un peu trop au goût de certains congénères de même sexe. L'orgueil n'est pas inné. On l'apprend, on nous pousse à apprécier ce que l'on soit, à être fier de ce que l'on a. Sans fierté comment peut-on apprécier ce que l'on possède ? Pour sûr, Lothiel a appris très tôt à manier cet art. Il lui arrive parfois même à pousser le vice et se permet parfois à rabaisser les quelques infortunés de sorte que cela renvoie une image néfaste de la princesse. Bien sûr, cela dans la plus stricte intimité. On ne peut pas penser qu'une elfe de cette trempe puisse se montrer aussi nuisible. Il se pourrait même que les fauteurs de troubles soient punis.

Elle n'est pas du genre à faire ami avec n'importe qui. Il faut dire que la princesse est du genre solitaire et ne s'entoure que de ceux qui faciliteront son ascension, non pas par vanité ni par obnubilation du pouvoir, mais, elle s'est vite rendue compte que l'on convoitait un peu trop ce qu'elle était et ce qu'elle possédait. Elle préfère nettement la compagnie de la solitude que de se voir entourée d'une ribambelle d'hypocrites en tout genre. Elle a déjà assez souffert à cause de ces gens malveillants qui n'avaient qu'un seul but dans leur tête : l'ascension au sein du haut peuple elfe. À ses dépens, ils se sont joués d'elle et depuis, la belle, se méfie constamment de ceux qui n'en veulent qu'à la puissance. Il n'est pas rare de la voir s'amuser aux dépens de ces idiots de pacotille et prendre un malin plaisir à manipuler ces marionnettes aussi imbues qu'affligeantes. Il leur suffit de souffler le mot "pouvoir" pour les voir ramper comme des misérables serpents. Il y a bien une seule chose qu'elle supporte difficilement, c'est bien le mensonge. Encore, s'ils avaient l'éducation aussi facile que leur affabulation, elle pourrait se montrer clémente. Mais aucun d'eux n'ose effectivement avouer la vérité.


On peut penser que Lothiel soit une personne vipérine puisqu'elle est aussi manipulatrice que tous ceux qu'elle renie mais elle est du genre à rendre ce que l'on lui donne. Un prêté pour un rendu est sa principale devise. Donnez-lui le véritable amour et elle vous le rendra à sa juste valeur. Donnez-lui de l'animosité et elle vous le rendra au quintuple. Alors avant d'essayer de la berner, faites attention à qui vous vous adressez. On ne peut pas dire qu'elle soit bonne ou mauvaise, disons que ses actes sont à l'image des personnes qui l'entourent. Si vous êtes loyal, il y a de fortes chances qu'elle le soit avec vous, encore faut-il que vous puissiez lui apporter quelque chose de nouveau.

Elle n'hésitera pas à dire tout haut ce qu'elle pense tout bas mais attention, si elle converse une personne de sa trempe, elle saura tenir sa langue, à l'inverse si c'est quelqu'un qui n'est pas de sa classe elle pourra se montrer froide et sans pitié...). Si vous l'entendez dire que vous êtes appétissant, intéressant... Ce ne sera pas bon signe pour vous. Elle vous pourchassera telle une bête sauvagesse, vous traquant, épiant vos moindres gestes. Elle se camouflera dans la pénombre, vous suivant comme une ombre. Vous aurez toujours la sensation d'être constamment surveillés, mais ce ne sera pas une simple impression, il faudra dès l'or vous armer d'un grand courage. Si vous ne l'intéressez pas, elle ne cherchera pas plus loin, mais prenez gare tout de même, cette grande indécise peu changer en un éclair.

Lothiel n'est pas une grande sentimentale disons qu'elle a appris bien tôt que cela ne servait à rien de se promettre fidélité et toutes les autres broutilles qui engendrent l'union alors que le mot fidélité a perdu toute sa valeur. (à quoi bon être fidèle alors que tout ce qui l'entoure n'est que mensonge et trahison ?) Ce ne sont que des illusions pour garder l'être aimé auprès de soit au risque de passer sa vie en solitaire, mais l'elfe n'a pas peur de ce sentiment non, il permet d'exorciser ses propres démons. Cela a l'avantage aussi de montrer sa très grande vulnérabilité. Une fois seule, la jeune femme se permettra de redevenir elle-même, avec ses doutes, ses craintes... Mais c'est quelque chose qu'elle dissimule derrière un masque flegme.

Bien qu'elle soit animée de contradictions en tout genre, Lothiel est une personne réfléchie quand cela s'avère nécessaire, mais pourra parfois se montrer impulsive dans ses gestes ou dans les mots. Par ailleurs, il lui arrive parfois de se montrer colérique quand les choses ne vont pas à son avantage. Elle mettra toujours cela sur le compte de son éducation et surtout sur le fait qu'on ne peut guère rien lui refuser et elle ne permettrait pas qu'on se dresse sur son chemin. Elle ne manquera pas de se montrer piquante telle une rose épineuse.





Histoire:




« A l'automne des saisons, ce sont les feuilles qui meurent. A l'automne de la vie, ce sont nos souvenirs. » [Flor Des Dunes]



Non loin au cœur de Turinar, cité de la principauté de Délityth allait se tenir l'un des événements les plus attendus depuis des mois : la naissance de l'héritier. Nous étions en plein mois de Mereth, et celui-ci était bien entamé. Le temps était doux et l'on entendait à peine le murmure du vent entre les feuilles des arbres. Tout semblait danser en harmonie que ce soit le fleuve calme qui bordait cette cité et la chaleur du soleil qui laissait transperçait ses rayons, réchauffant quelque peu les cœurs. Les tempêtes et le froid avaient laissé place doucement à la sérénité. La nature reprenait peu à peu vie.

Ce jour, tous le savaient que ce ne serait pas un jour ordinaire. Allongée dans sa couche, la princesse Amiel Nympheydel portait la vie et allait enfin donner naissance à cet enfant que l'on attendait. Elle était souffrante, mais n'était-ce pas le plus beau jour pour toutes les mères ?! Elle n'avait jamais porté la vie, mais à mesure que les jours et les mois passés, elle avait aimé cette sensation. Une sensation qu'elle partageait qu'avec ce petit être qui grandissait au fin fond de ses entrailles. Elle l'avait aimé de tout son cœur. Elle l'aimerait encore pour longtemps, elle en était convaincue. Elle n'avait pas peur d'y laisser la vie. Si c'était ainsi la volonté de Lyrr, elle ne pourrait y faire face. Elle espérait juste dans ces moments-là, ne pas souffrir. Les nuits précédentes, elle avait tant prié, prié pour sa vie et celle de son enfant. Elle avait tellement hâte de le voir et en même temps, était effrayée. Elle ne pensait pas que donner la vie pouvait être aussi éprouvant. Elle avait failli perdre sa mère quand elle vint au monde et l'avait finalement perdue quand elle donna naissance à son deuxième enfant. Elle en avait voulu à son frère. Elle l'avait longuement haï et pourtant... Comment blâmer la fatalité ?! C'était le prix à payer. Elle ferma les yeux et soupira longuement chassant ses pensées devenues un peu noires. Elle devait se contenter de penser à autre chose et plus particulièrement à son bébé. Elle grimaça sous l'effet d'une contraction et crispa ses doigts dans les draps, les déchirant presque. Elle se tordait de douleur et lâcha un cri plaintif. C'était trop brutal, c'était trop... Cela lui faisait un mal de chien, la douleur remontait jusqu'à ses reins et c'était comme si elle traçait un chemin sinueux entre chaque partie de son corps. Ce dernier, était tremblant et ses jambes étaient lourdes. Des gouttelettes d'eau lui barraient le front. Elle les essuya d'un revers de main. Ses yeux se remplirent de larmes et celles-ci dévalèrent les joues qui finiront par s'écraser contre son cou. Elle avait chaud. Sa respiration saccadée l'empêchait de parler. Elle jeta un œil sur son mari qui la soutenait du mieux qu'il pouvait, lui susurrant que tout se passerait bien. Elle sourit malgré elle. Elle avait confiance en son mari. Elle se rappela leur rencontre, elle se rappela la première fois que leurs lèvres s'étaient scellées. La première fois où ils s'étaient unis en un seul et même corps. La première fois...

Elle l'avait aimé au premier coup d'œil. Elle avait aimé la douceur de sa chevelure de jais. Le toucher de ses mains quand il partait à la découverte de son corps nu et tremblant. Ah ça oui, c'était un moment que son corps avait gardé en mémoire. La première fois où elle goûta au péché de la chair. Elle ne sut pas précisément quand l'enfant avait été conçu, mais chaque instant était différent. C'était comme voyager sur un lit douillet, une totale et parfaite plénitude. C'était le seul homme qu'elle avait connu et pour rien au monde, elle aurait eu envie de le partager avec un autre. Il lui tenait fermement la main et l'embrassa furtivement sur le front. Il lui avait murmuré à l'oreille un : "Soit courageuse..." Elle l'était et c'était vraiment une douleur insupportable ! C'était si douloureux qui lui semblait que son corps allait se déchirer de part et d'autre ! Elle était fine et pourtant, elle avait réussi à porter ce lourd fardeau. Ce n'était pas si aisé de porter la vie et quand bien même cela remontait à la nuit des temps, ce n'en restait pas moins un mal. Au moment de la délivrance, elle perdit peu à peu pied. Son monde vacilla, ses tempes martelaient à tout rompre. Elle reprit ses esprits et suivit tant bien que mal les conseils de l'accoucheuse.

Des cris inconnus l'extirpèrent de son sommeil léger. Elle se remémora les événements passés et... Les cris de son bébé lui revenaient en mémoire. C'était donc lui qui s'agitait dans son berceau. Elle ferma les yeux et elle ne put retenir ses larmes. Elle avait réussi. Ce n'était pas des larmes de tristesse, mais de joie. Elle se releva. Chancelante, elle se dirigea vers le berceau immaculé du bébé. Elle resta en admiration devant ce petit être qu'elle avait mis au monde. Elle le trouva très beau. Quelle mère aurait trouvé son bébé immonde ? Celui-là en tout cas donnait envie de l'inonder de baisers. Elle lui sourit et le bébé se calma. Elle le prit doucement dans ses bras et l'enveloppa dans un linceul. Elle s'installa au bord du lit et l'embrassa. L'odeur qui se dégagea de son enfant était douce à ses narines. Elle resta un moment à chuchoter tant elle l'aimait. Elle essuya les traînées de cette eau de joie qui ne cessaient de s'abattre sur son visage. Son corps avait tant souffert, mais qu'en était-il quand il vous donnait la récompense d'un être si innocent ? La douleur avait disparu comme elle était venue ! Elle n'était pas si téméraire et la laissait maintenant profiter de son enfant.
Elle remarqua bien assez vite que c'était une fille, une fille aux grand yeux bleus et à la peau rosée. Elle la comblerait de bonheur, c'était une certitude non-négligeable. Elle en ferait une digne héritière et quand bien même si elle avait le caractère de son père et la sagesse de sa mère, elle deviendrait quelqu'un d'appréciable. Une princesse digne de ce nom !

On l'appela Lothiel. Elle fut présentée à l'ensemble de la noblesse et au peuple. Tous pouvaient remarquer comment cette naissance resplendissait à travers les yeux du couple princier. C'était une réelle bénédiction pour ces deux jeunes elfes que l'on aimait. Sa mère était encore quelque peu affaiblie, mais se remettrait bien vite d'après les médecins. Son père, le prince Ciryaën, quant à lui semblait aux anges face à cette petite bouille. En grandissant, Lothiel n'acquit pas la beauté de sa mère ni même celle de son père. Elle possédait quelque chose de mystique. Le plus frappant était cette chevelure aux reflets cendrés. Personne dans son entourage n'avait la chance de posséder une telle couleur de cheveux et pourtant, d'après ses parents, elle possédait la plus belle tignasse jamais vue jusqu'à présent sur l'un de ses congénères. Dans la cité, ceux de sa race portaient des cheveux noirs ou blancs. La sienne était très particulière et cependant, elle n'en restait pas moins ravissante. Petite, elle était avide de connaissance. Il n'était pas rare de la voir se balader avec des bouquins à bout de bras ou bien même ne cessaient de poser des questions sur ce qui l'entouraient. Elle avait soif et buvait tout ce qu'on lui apportait et retenait tout avec une facilité déconcertante.
Elle était fascinée par la nature et plusieurs heures par jour, il n'était pas rare de la voir se balader dans les jardins (quand le temps le permettait). Fleurs, arbres... Elle se sentait en totale harmonie avec la nature. Sa mère possédait un jardin qu'elle trouvait ravissant. Souvent, elle cueillait des fleurs et les apportait à sa mère. Quelque fois, elle leur parlait ou s'allongeait sur l'herbe tout en s'instruisant. Ses journées n'étaient pas de tout repos et pourtant, elle ne se plaignait pas. Cela lui était normal d'apprendre. Les rares fois où elle grognait, c'était quand le temps avait décidé d'en faire qu'à sa tête et qu'elle ne pouvait pas sortir. Cela lui était très insupportable.

Elle ne fréquenta aucune école puisqu'un précepteur privé lui avait été « offert ». Elle le trouva assez vieux à son goût, mais il avait tant de sagesses et de connaissance en lui, qu'elle se mit à l'apprécier au premier coup d'œil. Il lui enseigna ce que toutes filles de son rang devait savoir sur le bout des doigts. Elle apprit à se tenir en société. Elle apprit la Déesse Mère de son peuple. Elle apprit à la prier. Elle apprit les codes de la société et la hiérarchie. Elle devait bien se comporter avec les personnes de son rang, respecter sa race, c'était quelque chose de primordial. Chaque jour, elle apprenait d'avantage. Elle écoutait attentivement et retenait ses leçons avec maîtrise. Son précepteur la trouvait agréable bien qu'il devait souvent la reprendre quand elle avait tendance à se dissiper. À côté de cela, il avait remarqué son impatience à la connaissance. Son engouement et avait remarqué avec soin qu'elle s'intéressait vivement à la faune et la flore. Elle lui avait même fait part de son souhait de devenir médecin, mais la demoiselle était prédestinée à autre chose et elle le savait. Pour l'heure, cela ne la préoccupait pas autant que cela. Elle savait qu'un jour ou l'autre, elle succéderait à ses parents et qu'elle régnerait sur cette principauté. Pour l'heure, il lui fallait apprendre. Chaque chose en son temps lui rappelait sans cesse son précepteur. Il lui parla des autres peuples qui peuplaient le monde. Elle était désireuse de rencontrer les petites gens. D'ailleurs, elle trouvait mignon le sobriquet de « nains ». Elle pensait qu'on en trouvait partout mais compris très tôt qu'hélas par chez elle, elle n'en rencontrerait certainement pas.
Elle acquit aussi la notion primaire qui était le commerce. On lui enseigna ce que c'était et en quoi il consistait. Elle n'avait jamais été au-delà du patrimoine familial, mais un jour, on lui permettrait de faire le tour de la principauté. Elle retint une seule chose primordiale dans ses leçons : être très courtoise avec le Roi ! Il demeurait assez éloigné de la principauté, mais c'était le seul qu'elle avait compris qu'on lui devait le respect qu'on lui devait. Elle n'oublia pas ce point important.

Elle retint aussi le nom des autres principautés qui bordaient la sienne, ainsi que le nom des fleuves. Les autres créatures qui peuplaient le monde : Naiades, dryades, humains... Tout était décrit à la perfection. Elle s'était amusée à peindre les humains. Pour elle, ils étaient comme elle, à la différence qu'ils étaient un poil plus petits et des oreilles normales. Parfois, elle s'ennuyait d'apprendre tout cela et surtout de les apprendre. Qu'est-ce que ça pouvait bien lui faire qu'un nain était petit et grincheux et qu'un humain n'avait pas des oreilles pointues ? Mais soit ! Il ne fallait pas en faire une enfant sotte.
La magie, quant à elle, ne l'intéressait pas vraiment au premier abord. Ce n'était pas aussi passionnant qu'elle le pensait. Pourtant, elle fut surprise par la zoomancie. Elle montra de l'intérêt soudain pour cette forme de magie parce que cela touchait en parallèle aux animaux. Cela demandait certainement de la concentration et beaucoup de savoir pour arriver à un niveau surélevé. Son précepteur en avait fait part à ses parents. Peut-être pourrait-elle devenir une très grande magicienne voir prêtresse.


C'est quelque chose pour lequel elle montra de l'intérêt soudain. Il n'était pas question d'aimer les animaux ni même de les dorloter, mais acquérir un savoir-faire avec les nombreux dons qui s'offraient à elle. Cette option demeurait le premier vrai point sur lequel elle serait testée. Le fait de pouvoir communiquer avec eux, de pouvoir les invoquer. Au fil de son apprentissage et à mesure que l'elfe grandissait, elle perfectionna d'avantage son don dans l'invocation animale allant jusqu'à réussir lors d'un test à invoquer un chat. La poésie était quelque chose aussi qui ne la laissa pas de marbre. Elle trouva certains poètes talentueux et d'autres médiocres. Elle avait aimé passer des heures à lire ce genre littéraire. Elle en avait appris quelques-uns par cœur et s'amusait à les raconter une fois seule. Sa mère, parfois, lui enseignait des choses que sa grand-mère lui avaient apprises. Les choses de la vie. Lothiel lui avait même demandé de lui conter l'amour. Ce que c'était. Parfois, elles passaient du temps à ne rien dire, se contentant de lire en silence. On lui expliqua qu'elle devait passer différents tests, des tests pour évaluer ses connaissances, pour évaluer sa capacité à se gérer seule. La jeune elfe réussit chacun d'eux. Ses années d'apprentissage étaient bénéfiques pour elle. Elle devenait plus belle de jour en jour. Sa mère semblait ne pas vouloir admettre qu'elle devenait une très belle jeune femme ! Elle aurait tant voulu la garder pour elle à l'état d'enfant. C'était son seul et unique enfant. Il fallait bien qu'elle la laisse voler de ses propres ailes.

On lui permit après moult promesse de l'emmener visiter la principauté. C'était sans doute le plus beau jour de sa vie ! Elle tomba amoureuse de la cité de Turinar. Cette cité de verre. Elle y découvrit des richesses et des trésors insoupçonnés. Elle était telle une enfant découvrant la seule chose qu'elle désire plus que tout au monde. Elle aima cette cité au premier coup d'œil.
Elle découvrit la cité de Ladolast avec ses nombreuses écluses et son port majestueux. On lui désigna du doigt l'école de magie spécialisée dans l'eau et le vent. Tout ceci lui appartiendrait un jour et cela l'émeut. Elle ne se sentait pas prête à diriger tout de la main d'un maitre. Elle n'en avait pas la capacité et comment pourrait-elle y arriver ? Souvent, elle pensait ne pas être à la hauteur et pourtant, d'après les nombreux tests réussis, elle en avait parfaitement l'étoffe.
Comment diriger une telle principauté quand sa seule source de revenus principalement ressort du commerce et de la pêche ? Il faut dire que la pêche ne l'intéressait pas outre-mesure. Elle le savait, il lui fallait encore développer ses connaissances. Bientôt arrivera le temps où elle demeurera l'unique héritière, celle qui gouvernera ce « royaume ».

À l'aube de ses soixante-dix ans, elle fut parfaitement consciente des enjeux de cette entrevue avec ses parents. Elle était jeune un peu trop encore. Elle n'allait pas de sitôt prendre la place de ses parents, enfin, elle espérait avoir encore le temps de souffler. Non, ce n'était pas pour de suite la place du « trône ». Le lendemain, elle passerait le test final, l'ultime test qui indiquerait si la jeune elfe est apte à devenir une adulte responsable. Au fond, Lothiel se sentait prête, mais elle redoutait ce jour où elle le deviendrait vraiment au point que ses parents lui laissent la place. Elle ne voulait pas l'affronter seule. On l'encouragea. Elle n'était plus très sûre d'elle, et si elle échouait ? Si... Elle était perdue et surtout elle ne pouvait se permettre d'échouer. C'était impensable ! Pas après tous les espoirs que le couple princier avait mis en elle !

La dure épreuve finale arriva à grands pas. Lothiel après des efforts fut récompensée comme il se devait. Elle était accomplie dans tout ce qu'elle avait entreprit. Elle excellait avec grâce. Elle avait réussi courageusement là où certains échouent. Elle était la fierté de ses parents, mais aussi de ceux qui l'entouraient. Ce jour-là tout changea pour Lothiel. Elle était devenue une femme aguerrie aux multiples facettes ! Elle s'était armée de courage pour arriver si loin. Elle a travaillé avec acharnement et bientôt cette principauté deviendra sienne.

Trente ans ont passé, Lothiel demeure une elfe respectée à juste titre. Personne n'a oublié sa longue ascension. Son fessier royal ne repose pas encore sur le « Trône » mais il ne saurait tardé.
Pour la jeune Lothiel rien n'aurait pu venir ternir son bonheur. Tout semblait lui sourire et pourtant...
La mort tapie dans l'ombre pouvait frapper à tout instant, elle pouvait patienter des années sans se montrer et du jour au lendemain, vous arracher à votre petite vie bien remplie. Lothiel l'avait compris à ses dépens. La faucheuse s'était emparée de ses parents. Elle n'y était pas allée de main morte ! Elle se souvint de son retour de la cité de Turinar, elle y était passée par envie. Cette cité lui avait fait les yeux doux et elle était tombée sous son charme. Pourtant, ce jour-là, elle ne fut pas accueillie comme à son habitude. Sa mère ne l'attendait pas dans la cour comme à l'accoutumer. Personne ne l'attendait. C'était comme si la demeure familiale était sans vie. Elle entend encore son cœur qui bat la chamade quand elle se remémore ce jour. Elle entend encore son cri d'effroi quand elle les vit gisant sur le sol. Elle revoit encore le sang qui se répandait autour des cadavres. Elle n'avait jamais pu penser connaître un déchirement aussi intense. Tout son monde s'était écroulé. Comment pouvait-on avoir commis un acte aussi cruel et aussi indescriptible ? Elle se rappelait avoir pris le corps de sa mère, l'avoir collé contre elle et l'avoir baigné de larmes. Elle sanglotait en silence tandis qu'à l'intérieur, elle hurlait. Elle avait mal. C'était comme si une dague s'enfonçait peu à peu dans son ventre et qu'à chaque instant, on la plantait d'avantage pour la faire crier de douleur ! Elle reposa avec douceur le corps de sa mère prenant soin de ne pas la blesser un peu plus qu'elle n'était et s'approcha de son père. Elle n'eut pas la force de le prendre dans ses bras. Elle lui embrassa le front. Ses membres n'avaient plus la force de la soutenir, cela était trop pesant. Elle resta à terre, tandis qu'un cri puissant, un cri déchirant s'extirpa de sa gorge. Elle sonnait le glas...

Un mois passa après ce tragique accident. Il était temps pour la jeune femme de mener à bien ses fonctions. Cette épreuve résidait toujours dans son esprit, dans ses souvenirs... Il aurait suffi d'un coup de baguette magique pour qu'ils disparaissent, mais ce n'était pas assez pour elle. Cela faisait partie de sa vie et elle devait vivre avec. Après tout, il n'y avait que dans la douleur qu'elle se sentait plus vivante. Par chance, elle obtint le nom de l'auteur de ce crime. Par devoir, elle avait scellé son nom. La vengeance était un plat qui se dégustait froid et le petit vermisseau allait en payer le prix... Elle avait bien assez le temps pour nourrir ces futures représailles.


"La mort était sur elle et la sueur de l'agonie couronnait son front."
Anatole France













Hors-Jeu


Like a Star @ heaven Comment trouvez-vous le forum? Sympathique et fort agréable
Like a Star @ heaven Comment trouvez-vous le design? Vert comme l'espérance Surprised
Like a Star @ heaven Comment avez-vous connu le forum? Par une blonde
Like a Star @ heaven Crédit de l'avatar et de la signature?(Nom de l'artiste ou un lien) http://one360.eu/blog/archives/6890 (Cris Ortega)


Dernière édition par Lothiel Nymphedeyl le Ven 14 Fév 2014 - 22:46, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fineldor Elwëndrion

avatar

Masculin Messages : 332
Expérience : 340
Age : 29
Localisation : Vers Marseille

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 185 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Lothiel Nymphedeyl - Princesse de Délityth [Fineldor ✓][sorts : Masque ✓]   Ven 14 Fév 2014 - 11:01

Alors c'est moi qui vais m'occuper de ta fiche. Autant dire que je l'ai lue avec plaisir, on sent qu'elle a été travaillée (les citations m'ont également fait sourire, j'aime beaucoup). Bref passons à la correction


Commençons par le début

Métier:
Princesse et magicienne novice à ses heures perdues !
Magicienne? Je n'y ai vu aucune référence, c'est normal?

Description physique:
Dans la description physique, la première phase est répétée, je sais pas si c'est normal mais j'en doute^^
Une petite faute "Pourtant grand nombre se seraient damner"<= pas d'infinitif plutôt un participe Wink
Sinon très belle description, j'ai pris plaisir à la lire

Description psychologique:
Bien que très bien écrite, j'aurais un peu plus de remarques sur celle ci
Déjà, lorsque tu évoque sa franchise... tu parle du fait qu'elle soit directe lorsqu'elle "décrit" quelqu'un, mais cette franchise est-elle valable en toute situation? Telle que je le lis elle est franche dans ses déclarations sur les gens, mais si quelque chose la dérange dans une phrase, le criera-t-elle haut et fort par exemple? Je demande pas au point d'atteindre la bêtise non plus^^ juste savoir si elle est du genre à dire directement ce qu'elle pense.

Ensuite, tu la décris arrogante, hautaine, etc. Soit, je n'ai rien a dire... si ce n'est qu'elle ne pourra pas se le permettre avec tout le monde ça va de soi. Chez les hauts-elfes, le roi par exemple est respecté par tous, donc pas question de jouer de charme ou d'arrogance avec lui. Idem pour les princes et certains des très hauts nobles, quoiqu'elle ait un peu plus de libertés. Après, pour les autres, ce n'est pas un problème.

Histoire:
Alors c'est là que ça se corse. Dès les premières phrases, je vois le mot "princesse". Du coup, je préfère poser la question pour être sûr: parlons nous du titre de prince, la plus haute autorité après le roi, qui règne sur l'une des principautés? Ou d'une très haute noble? Parce que la différence est immense entre les deux. Si elle est réellement fille d'un couple princier, il faudra choisir une principauté. Elredor et Fildor étant déjà prises, il reste donc les 3 autres; Tathienne, Delityth et Talandë.
De toute façon dans tous les cas il serait bien que tu précise où elle vit (principauté, ville). Et puis... princesse à quatre vingt ans, ca fait jeune! Sachant que le conseil princier (obligatoire, tu ne peux pas le dissoudre d'une pichenette, au mieux changer des membres) peut aisément destituer une princesse trop jeune jugée pas assez compétente.

"Les yeux de la princesse sondaient les prunelles de ce bébé joufflu qui gazouillait tendant les bras histoire d'être enveloppé dans les bras de sa génitrice"<= petite répétition du mot "bras". Oui je suis tatillon désolé

Pareil pour le mariage convenu... Une princesse n'épousera presque jamais le prince d'une autre principauté. Pourquoi? Parce que ça reviendrai à laisser une principauté sans dirigeant. Donc plutôt un haut noble, très haut même si tu le désire Smile

Elle se marie à soixante ans... elle n'est donc pas encore adulte à cet âge là, je préfère le préciser. Je t'invite à lire ce document pour ce qui est des âges des enfants hauts-elfes http://numendor-rpg.forumactif.com/t403-l-enfant-et-la-parite
Ah du coup autre remarque: s'il était possible d'obtenir un peu plus de détails sur son apprentissage. On se doute qu'un précepteur privé s'en est chargé, mais ca serait bien d'apporter quelques précisions là dessus. Ainsi que sur le contenu dudit apprentissage Smile

Concernant son arrogance, sur le passage avec la servante... Elle l'a clairement remise à sa place, c'est son droit. Mais chez les hauts-elfes, le rang est certes important, ceci dit chaque individu du peuple haut-elfe est en droit de parler. Une noble peut certes hurler sur ses servantes, mais garde à l'esprit que ce n'est pas de l'esclavage, la plupart des servants ayant autant de valeur "humaine" (si je puis dire) qu'un noble. Ce n'est pas un meuble qu'on jette et qu'on vend. Donc rien à modifier là dessus, simple avertissement pour tes futurs rps Wink En revanche, cette arrogance peut être explosive à l'encontre des autres peuples de ton choix, les hauts-elfes se considérant en général bien supérieurs à ces peuples.

"- Je l'ai toujours dit : une femme ne devrait pas jouir du droit de parole, lança son père pour détendre l'atmosphère."
Oula, cette phrase me choque très fortement. Chez les hauts-elfes, pas de domination des hommes, les femmes sont leurs égales en tous points, seuls le mérite, le talent et le rang comptent! Du coup je suis désolé mais si tu pouvais changer cette petite phrase... Je sais je suis embêtant

En lisant la fin, je ferais la même remarque qu'au début... Son domaine, parle-t-on de principauté, ou d'un vaste domaine noble? Voir du domaine d'une cité majeure? SI tu as des questions là dessus n'hésite pas à me MP.


Voilou ce sera tout Smile

Revenir en haut Aller en bas
Lothiel Nymphedeyl

avatar

Féminin Messages : 118
Expérience : 80
Localisation : Tout autour de toi telle une brise qui ne s'essouffle jamais

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: Cent ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Lothiel Nymphedeyl - Princesse de Délityth [Fineldor ✓][sorts : Masque ✓]   Ven 14 Fév 2014 - 16:14

J'ai modifié complètement l'histoire, j'espère que celle-ci correspondra mieux ^^

Voili voilou ^^
Revenir en haut Aller en bas
Fineldor Elwëndrion

avatar

Masculin Messages : 332
Expérience : 340
Age : 29
Localisation : Vers Marseille

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 185 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Lothiel Nymphedeyl - Princesse de Délityth [Fineldor ✓][sorts : Masque ✓]   Ven 14 Fév 2014 - 18:10

Bien, remettons nous y

Alors concernant la description physique et psychologique, plus rien a redire je pense, il y avait déjà peu à corriger^^

Pour l'histoire, quelques petites corrections tout d'abord:

Une flotte qui bordait la cité... moi je sais que tu parle d'une flotte sur le fleuve mais ce serait bien de le préciser, on croirait que la mer est pas loin^^


"Elle se tordait de douleur et lâcha un cri de douleur. C'était trop brutal, c'était trop... Cela lui faisait un mal de chien, la douleur remontait jusqu'à ses reins et c'était comme si elle traçait un chemin sinueux entre chaque partie de son corps. Son corps, était tremblant et ses jambes étaient lourdes."
<= beaucoup de répétitions, entre le mot douleur qui revient trois fois, et le mot corps qui s'enchaine immédiatement. Juste une petite reformulation et ca sera bon


"Elle ferma les yeux et des larmes coulèrent le long de ses orbites."<= de ses orbites? ca fait un peu bizarre non?

"Celui-là en tout cas donnait envie de le manger. Elle lui sourit et le bébé se calma. Elle le prit doucement dans ses bras et l'enveloppa dans un linceul. Elle s'installa au bord du lit et l'embrassa. Le respira comme une lionne le ferait pour s'imprégner de l'odeur du fruit de ses entrailles."<= je n'ai rien contre les effets de style mais là j'ai une vague impression de... cannibalisme X)

"Elle remarqua bien assez vite que c'était une fille, bien qu'elle soit déçue quelque part de ne pas avoir pu offrir un réel héritier à son époux."<= chez les hauts-elfes, quelque soit le sexe, on parle d'héritier. Une femme peut tout a fait hériter, sans qu'il y ait de mariage nécessaire, contrairement à la noblesse médiévale.

"Elle devait bien se comporter avec les personnes de son rang, ceux de l'autre « côté », c'était un peu moins formel. "<= alors certes un effort d'étiquette est nécessaire, mais tout haut-elfe, aussi élevé soit-il, doit un minimum d'estime à quelqu'un de son peuple, parce qu'il est de son peuple (contrairement à un humain par exemple, qui n'est qu'un simple humain). Du coup la phrase retranscrit bien cette idée, juste l'expression "autre côté" qui fait un peu péjorative je trouve.


" Sa mère, parfois, lui enseignait des choses que sa mère lui avaient apprises."<= j'ai saisi le sens mais la phrase est ambiguë. C'est bien la mère de sa mère, donc sa grand mère?

Au niveau de la magie... elle apprend la zoomancie, mais on en sait guère plus. Que sait-elle faire? Et surtout, étant donné son âge, il faudra préciser qu'elle est toujours en apprentissage.

"Trente ans ont passé, Lothiel demeure une elfe respectée à juste titre. Personne n'a oublié sa longue ascension. Son fessier royal ne repose pas encore sur le « Trône » mais il ne serait tardé."<= saurait tardé.

Ah oui, étant donné que tu as donc opté pour un titre de princesse, le contexte actuel du forum veut que tous les princes ou couple princiers aient récemment disparus. Libre à chacun de décider comment: assassinat, enlèvement, disparition inexpliquée... En digne héritière, Lothiel a donc perdu ses parents! Un petit paragraphe la dessus serait le bienvenu. Et préciser que si elle n'est pas encore princesse, c'est a cause justement de la soudaineté de l'événement et du désordre qu'il engendre un peu^^

Je pense que ce sera tout. La nouvelle version est tout aussi plaisante à lire et la plupart des corrections relèvent du détail. Encore un petit effort et ca sera bon Smile

Revenir en haut Aller en bas
Lothiel Nymphedeyl

avatar

Féminin Messages : 118
Expérience : 80
Localisation : Tout autour de toi telle une brise qui ne s'essouffle jamais

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: Cent ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Lothiel Nymphedeyl - Princesse de Délityth [Fineldor ✓][sorts : Masque ✓]   Ven 14 Fév 2014 - 20:11

Bien, j'ai effectué les dernières modifications o//

Enjoy :p
Revenir en haut Aller en bas
Fineldor Elwëndrion

avatar

Masculin Messages : 332
Expérience : 340
Age : 29
Localisation : Vers Marseille

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 185 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Lothiel Nymphedeyl - Princesse de Délityth [Fineldor ✓][sorts : Masque ✓]   Ven 14 Fév 2014 - 20:50

Aller encore quelques petites fautes à corriger

Fin de l'histoire:

"Elle entend encore son cri d'effroi quand elle les vint gisant sur le sol."<= les vit

"Il était temps pour la jeune femme de remplir à bien ses fonctions."<= de mener a bien ou de remplir, là tu nous a fais un drôle de mélange^^

"Par chance, elle obtint l'auteur de ce crime"<= le nom de l'auteur peut être? parce qu'obtenir l'auteur ca voudrait dire qu'elle l'aurait déjà étripé^^

Ces trois détails corrigés ca sera bon Wink
Revenir en haut Aller en bas
Lothiel Nymphedeyl

avatar

Féminin Messages : 118
Expérience : 80
Localisation : Tout autour de toi telle une brise qui ne s'essouffle jamais

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: Cent ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Lothiel Nymphedeyl - Princesse de Délityth [Fineldor ✓][sorts : Masque ✓]   Ven 14 Fév 2014 - 20:58

Je me suis auto-flagellée pour ces fautes de goût. Elles n'existent plus. En tout cas merci pour m'avoir corrigé et surtout fait en sorte que cette fiche soit intéressante. Enfin je crois :p
Revenir en haut Aller en bas
Fineldor Elwëndrion

avatar

Masculin Messages : 332
Expérience : 340
Age : 29
Localisation : Vers Marseille

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 185 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Lothiel Nymphedeyl - Princesse de Délityth [Fineldor ✓][sorts : Masque ✓]   Ven 14 Fév 2014 - 21:06

Aller je t'ai assez embêté. La fiche est intéressante je te rassure, c'est juste que je suis tatillon Razz


Je t'invite donc à ne pas oublier de créer ton inventaire
et ton journal

Voici aussi de quoi t'aider a trouver des rps Demande de rp
Et pour tes éventuelles questions Questions et Suggestions

je passe donc la main à notre validateur magique Razz
Revenir en haut Aller en bas
Maélyne Nobledragon

avatar

Féminin Messages : 297
Expérience : 0

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 20 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Lothiel Nymphedeyl - Princesse de Délityth [Fineldor ✓][sorts : Masque ✓]   Ven 14 Fév 2014 - 22:45

Juste une remarque :

Esprit Errant a écrit:

* Le titre du sujet devra être le nom de votre personnage - sa race - sa classe (si vous décidez de faire partie d'une classe spécifique).

_________________
Le temps, loin d’enrichir l'être, accumule les déceptions et les échecs.
Revenir en haut Aller en bas
Masque

avatar

Masculin Messages : 291
Expérience : 0

Feuille de personnage
Personnage:
Âge:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Lothiel Nymphedeyl - Princesse de Délityth [Fineldor ✓][sorts : Masque ✓]   Dim 16 Fév 2014 - 16:54

C'est à moi  Smile 

Avant toute chose, bienvenue parmi nous et félicitations pour ta validation !cheers Tu peux d'ores et déjà commencer à RP, en ne faisant toutefois pas mention de tes sorts jusqu'à ce qu'ils soient validés.

Passons donc à la partie magie de ta fiche Twisted Evil

Je t'invites à te rendre dans la section Magie pour trouver des renseignements qui peuvent t'aider.

Après lecture de ta fiche, tu disposes d'un niveau apprenti. Tu as donc droit à :
- 3 sorts de niveau novice
- 3 sorts de niveau apprenti ou moins

Tu peux au choix sélectionner des sorts dans la liste proposée, ou créer tes propres sorts. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Lothiel Nymphedeyl

avatar

Féminin Messages : 118
Expérience : 80
Localisation : Tout autour de toi telle une brise qui ne s'essouffle jamais

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: Cent ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Lothiel Nymphedeyl - Princesse de Délityth [Fineldor ✓][sorts : Masque ✓]   Dim 16 Fév 2014 - 22:03

Merci bien à vous très cher.

Au niveau novice j'aimerai si possible :

Invocation animale : (Novice, Zoomancie)
Le zoomancien peut invoquer à lui un animal qui l'aidera. L'animal invoqué peut aller jusqu'à la taille d'un rat pour un novice, un loup pour un initié, à un éléphant pour un archimage. (Pour le moment j'arrive à invoquer un chat).

Posture animale (chat) : (Novice, Zoomancie)
Le zoomancien adopte une posture inspirée d'un animal, gagnant ainsi les principales caractéristiques de l'animal choisi (par exemple la vitesse et la souplesse avec une posture de chat, la force avec une posture de bœuf, etc.) tant qu'il garde cette posture. Durant cette posture, le physique du zoomancien peut légèrement changer (par exemple l'apparition de crocs et griffes pour une posture de chat ou de cornes pour une posture de bœuf).Vous pouvez choisir un animal par niveau. Une posture d'oiseau ne permet pas de voler.

Communication animale : (Novice, Zoomancie)
Permet au zoomancien de discuter avec les animaux. Il ne peut pas tenir une grande conversation avec eux, mais il comprend leurs "langage" (aboiement, miaulement, etc.) et peut en retour leur "parler". Le zoomancien ne peut communiquer qu'avec un type d'animal (par exemple les chats) jusqu'à apprenti, avec une espèce (par exemple les félins) dès initié, et toute une catégorie (par exemple les mammifères) pour un archimage. Ne permet pas de communiquer avec les créatures mystiques du bestiaire. Je choisis le chat !

Pour le niveau apprenti :

Forme animale : (Apprenti, Morphomancie)
Le morphomancien se transforme en un animal de son choix. L'animal choisi ne peut dépasser la taille d'un loup jusqu'à apprenti, un cheval dès initié, et un éléphant à partir d'archimage. Possibilité de choisir un animal jusqu'à apprenti, deux dès initié, et trois dès mage. Possibilité de choisir plusieurs fois ce sort (pour avoir plus de formes, par exemple).
(Je prendrai le loup si possible).






Voili voilou ^^


Dernière édition par Lothiel Nymphedeyl le Jeu 20 Fév 2014 - 19:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Masque

avatar

Masculin Messages : 291
Expérience : 0

Feuille de personnage
Personnage:
Âge:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Lothiel Nymphedeyl - Princesse de Délityth [Fineldor ✓][sorts : Masque ✓]   Lun 17 Fév 2014 - 10:02

Avant tout, es-tu certaine de ne pas vouloir prendre 6 sorts comme tu en as le droit ? Tu n'es pas forcée de prendre 3 sorts novices et 3 sorts apprenti, tu peux aussi prendre 5 sorts novices et un seul apprenti par exemple.

Concernant les sorts : Pour la posture, tu es apprentie donc si tu veux tu peux choisir une deuxième posture (un plus du chat).

Pour L'illusion d'optique animale : Les illusions sont du domaine de l'onéromancie, même si l'illusion prend la forme d'un animal. De plus l'onéromancie (magie arcanique) et la zoomancie (magie verte) ne sont pas compatible, ce sort ne t'est donc pas possible.

Les sorts validés pour l'instant sont donc :
  • Invocation du chat (Novice, zoomancie)
  • Posture du chat (Novice, zoomancie)
  • Forme du loup (Apprenti, morphomancie)


Je te laisse donc choisir (ou créer) les 3 restants, et me préciser le second animal de ta posture si tu en veux un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Lothiel Nymphedeyl

avatar

Féminin Messages : 118
Expérience : 80
Localisation : Tout autour de toi telle une brise qui ne s'essouffle jamais

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: Cent ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Lothiel Nymphedeyl - Princesse de Délityth [Fineldor ✓][sorts : Masque ✓]   Lun 17 Fév 2014 - 10:32

Non je vais garder ceux-là ^^

Je prendrai la posture du chat et du loup si possible Surprised

Merci en tout cas ^^
Revenir en haut Aller en bas
Masque

avatar

Masculin Messages : 291
Expérience : 0

Feuille de personnage
Personnage:
Âge:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Lothiel Nymphedeyl - Princesse de Délityth [Fineldor ✓][sorts : Masque ✓]   Ven 21 Fév 2014 - 10:09

Pardon pour l'attente.

Eh bien pusque c'est ton choix, je peux t'annoncer :

Sorts validés

Félicitations Smile

Sorts validés a écrit:
  • Invocation animale (chat) : (Novice, Zoomancie)
    Le zoomancien peut invoquer à lui un animal qui l'aidera. L'animal invoqué peut aller jusqu'à la taille d'un rat pour un novice, un loup pour un mage, à un éléphant pour un archimage.

  • Posture animale (chat, loup) : (Novice, Zoomancie)
    Le zoomancien adopte une posture inspirée d'un animal, gagnant ainsi les principales caractéristiques de l'animal choisi (par exemple la vitesse et la souplesse avec une posture de chat, la force avec une posture de bœuf, etc.) tant qu'il garde cette posture. Durant cette posture, le physique du zoomancien peut légèrement changer (par exemple l'apparition de crocs et griffes pour une posture de chat ou de cornes pour une posture de bœuf). Une posture d'oiseau ne permet pas de voler.

  • Communication animale : (Novice, Zoomancie)
    Permet au zoomancien de discuter avec les animaux. Il ne peut pas tenir une grande conversation avec eux, mais il comprend leurs "langage" (aboiement, miaulement, etc.) et peut en retour leur "parler". Le zoomancien ne peut communiquer qu'avec un type d'animal (par exemple les chats) jusqu'à apprenti, avec une espèce (par exemple les félins) dès mage, et toute une catégorie (par exemple les mammifères) pour un archimage. Ne permet pas de communiquer avec les créatures mystiques du bestiaire.

  • Forme animale (loup) : (Apprenti, Morphomancie)
    Le morphomancien se transforme en un animal de son choix. L'animal choisi ne peut dépasser la taille d'un loup jusqu'à apprenti, un cheval dès mage, et un éléphant à partir d'archimage.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lothiel Nymphedeyl - Princesse de Délityth [Fineldor ✓][sorts : Masque ✓]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lothiel Nymphedeyl - Princesse de Délityth [Fineldor ✓][sorts : Masque ✓]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sorts de Magie Commune
» Sorts de Magie Mineure
» Les parchemins de sorts
» Les sorts RP
» Sortilèges ☞ Le Livre des Sorts.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nûmendor :: jjjj :: Répertoire des habitants :: Registre des Personnages :: Hauts-Elfes-
Sauter vers: