AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une autre Menhyt pour une esclave [PV Lori]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Macabre

avatar

Féminin Messages : 124
Expérience : 380
Age : 30

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 73 ans
Inventaire:

MessageSujet: Une autre Menhyt pour une esclave [PV Lori]   Sam 11 Jan 2014 - 20:51

Le regard de Macabre se tournait sans arrêt autour d’elle. Ses pas ne l’avaient jamais amenée si loin de chez son Maître et elle ne connaissait pas ces lieux. Cette forêt était bien différente de la jungle qui entourait Ithilian ou encore les bois qui parsemaient les terres humaines. Ici, c’était le domaine des Hauts-elfes. La jeune esclave n’avait aucun souvenir de cette forêt, tout juste savait-elle qu’elle était de cette race mais jamais elle ne s’était interrogée sur ses origines. Le pouvoir que Do’ndar exerçait sur son esprit était tel qu’elle pensait ne rien avoir été avant Macabre. Avant, il n’y avait que le néant…
La petite elfe était penchée au dessus d’un ruisseau qui rejoignait une rivière avant de se jeter dans le lac de Karreliën. Elle tentait tant bien que mal de retirer la suie qui recouvrait sa peau. Ce « camouflage » était certes utile au Darshim, mais ici cela ne ferait qu’attirer les regards sur elle. En plus de la fatigue et de la malnutrition, son visage portait encore les stigmates de la dernière correction que son Maître lui avait infligée après qu’elle ait perdu un esclave qui apprenait à faire la même chose qu’elle. Un bleu presque effacé sur une pommette, un reste de fente sur la lèvre inférieure et le sourcil droit… On pouvait dire qu’il n’avait pas été content. Et cela, ce n’était que les traces visibles. D’autres étaient cachées par ses vêtements et une côte la faisait souffrir.
Do’ndar l’avait renvoyé en mission le jour-même de sa punition, ne lui laisser comme délai que le temps nécessaire pour se rendre sur place, trouver sa cible, remplir sa tâche et revenir. Et encore… Elle devrait peut-être passer quelques nuits blanches pour arriver à temps. Tout ça pour sans doute repartir ensuite vers une nouvelle mission… Si un garde ne finissait pas par la tuer un jour, son Maître y arriverait sans mal en lui faisant suivre un tel rythme.

Macabre se retourna subitement, comme elle le faisait régulièrement depuis un moment déjà. Elle avait l’impression qu’on l’observait de tous côtés. Cette forêt était étrange et elle ne s’y sentait pas à son aise. Son Maître l’avait mise en garde contre ces lieux, lui disant que l’on y croisait des créatures bizarres, que tout était emprunt de magie, que l’air n’y était pas naturel… La jeune elfe avait marché en plein dedans, bien entendu. Il ne s’agissait pourtant que d’un habile jeu pour révéler chez elle de la méfiance pour son propre peuple et leur habitat et non de la curiosité.
Elle serait bientôt suffisamment propre… Elle avait hâte de se remettre en route pour achever cette mission au plus vite et quitter cet endroit.


Dernière édition par Macabre le Mar 14 Jan 2014 - 23:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://club.ados.fr/idyle-ideale/photo/
Lorillë Fan

avatar

Féminin Messages : 47
Expérience : 95

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 67 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une autre Menhyt pour une esclave [PV Lori]   Dim 12 Jan 2014 - 14:46

Aujourd’hui son libraire favori était fermé. Une histoire de famille. Lorillë n’avait pas trop compris quand il lui en avait parlé la veille en lui disant qu’il était inutile de se présenter aujourd’hui-même. Mais même sans avoir compris, le résultat était le même : son libraire favori était fermé. Certes, elle aurait pu se rendre à la bibliothèque du Palais. Mais, pour l’instant, la naïade n’avait pas osé. C’était une bibliothèque vraiment grande, avec plein d’elfes et certains la regardait bizarrement en ville. Elle avait du mal à se dire qu’elle pouvait y aller. Et puis elle n’avait pas encore eut le temps de lire tous les livres de sa librairie… Ce qui lui donnait une excuse pour ne pas essayer. Pas tout de suite.
Alors elle avait choisi d’aller du côté du lac. Surtout que sa petite loutre devait faire des progrès en nage. Elle manquait un peu d’endurance. Pour faire durer le plaisir plus longtemps, Lorillë la posait régulièrement sur son épaule en lui conseillant de s’accrocher. Et la petite loutre pouvait se reposer pendant que la naïade continuait son parcours.

Elle lui avait enfin choisi un nom à cette petite loutre, un nom un peu stupide mais elle l’aimait bien. Sa petite loutre s’appelait désormais Nana.
Et Nana était fatiguée. Son amie l’avait fait nager vers l’est. Elles étaient en train de traverser le lac de Karreliën dans la longueur. Aussi se posa-t-elle sur son épaule tandis que la naïade continuait, toujours plus vite.

Lorillë ne cherchait rien de particulier ce jour-là. Elle remonta un fleuve, puis une rivière, puis elle arriva vers un ruisseau. Elle nageait plus calmement maintenant.
C’est là qu’elle la vit. Une haute-elfe. Toute crasseuse avec ça. Lorillë s’arrêta. La tête hors de l’eau, Nana sur l’épaule, nue à l’exception du petit sac qu’elle trainait partout, le regard fixé sur l’elfe. La rencontre la surprenait. Et il était trop tard pour se cacher car l’elfe avait posé son regard sur elle désormais.
La naïade hésita puis lâcha la première chose qui lui passa par l’esprit.


Un vrai bain ça serait mieux vu ton état.
Revenir en haut Aller en bas
Macabre

avatar

Féminin Messages : 124
Expérience : 380
Age : 30

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 73 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une autre Menhyt pour une esclave [PV Lori]   Dim 12 Jan 2014 - 23:02

Macabre se lavait toujours lorsqu'elle aperçut une lueur bleue dans l'eau, une lumière qu'elle connaissait... Menhyt ?... Était-ce la naïade qu'elle avait rencontré deux mois plus tôt alors qu'elle s'enfuyait, poursuivie par une horde d'Hommes et de chiens et qui l'avait tirée des eaux ? La jeune elfe observa le corps luminescent jusqu'à ce qu'il sorte de l'eau pour découvrir que ce n'était pas celle à laquelle elle s'attendait. Elle reprit donc sa "toilette" comme si de rien était. A première vue, elle n'avait pas l'intention de répondre à la naïade.

Finalement, après quelques secondes, elle s'adressa à elle de sa voix roque et placide. Il n'y avait pas de méchanceté dans sa voix bien que sa froideur puisse froisser quelque peu les esprits.

C'est courant chez vous la curiosité ?

Macabre essora le linge dont elle se servait pour se laver avant de poursuivre.

Chez les naïades j'veux dire.

Pour l'heure, la pauvresse portait encore ses guenilles de sombre. Sur un rocher près d'elle se trouvaient les vêtements elfes qu'elle avait piqué dans un jardin sur son chemin. Elle prévoyait de les mettre après "s'être faite toute belle". Comme si un peu de suie en moins pouvait rendre beau un visage fatigué et torturé ?
Macabre finit par s'apercevoir que sa toilette ne serait pas des plus efficaces tant qu'elle ne se serait pas lavé les mains... car tout ce qu'elle retirait, elle se le retartinait tout de suite après ! Elle lâcha alors son gant de fortune, remonta ses manches et plongea les mains dans l'eau pour se les frotter abondamment.

Pas l'temps pour un bain. Faut que j'sois rendue avant la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
http://club.ados.fr/idyle-ideale/photo/
Lorillë Fan

avatar

Féminin Messages : 47
Expérience : 95

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 67 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une autre Menhyt pour une esclave [PV Lori]   Ven 24 Jan 2014 - 13:54

L’elfe la regarda sortir de l’eau sans surprise. Elle avait donc dû déjà croiser une ou plusieurs de ses semblables auparavant. Ce n’était pas forcément surprenant. Surtout si elle se lavait à la va-vite dans des rivières.
Quand elle lui répondit, Lorillë resta un instant surprise par sa voix. Elle ne s’attendait à un ton aussi rauque. Est-ce qu’elle était malade ? Ou était-ce son timbre habituel ? C’était étrange mais pas forcément moche. Étrangement intéressant en fait.
Bon, il y avait aussi de la froideur dans son ton. Peut-être qu’elle n’aimait pas les naïades ? Certains haut-elfes considéraient qu’elles n’étaient pas des créatures de la forêt et n’avait donc rien à faire chez eux. Cela lui était arrivé plus d’une fois d’être regardée de haut. Et pas seulement au sens propre.


Euh… Je ne sais pas. Nous ne vivons pas trop en communauté.

Elle l’observa ensuite en silence s’encrasser un peu plus à chaque fois qu’elle tentait de se nettoyer. Ça aurait pu être drôle mais bizarrement la tête de l’elfe ne la faisait pas rire du tout. Elle avait l’air harassée, malade… Et autre chose que Lorillë ne connaissait pas.
Et son corps… Il n’était pas « beau ». Elle avait des cicatrices bizarres. Et un tatouage. La naïade ne savait vraiment à quoi cela correspondait. Après tout, elle ne connaissait du monde que cette forêt et ses fleuves pour l’instant. Et une ville : Karreliën.


Je ne pense pas que ça te prenne trop longtemps de te plonger complètement dans l’eau puis de frotter et de sortir. Et tu n’auras qu’à utiliser tes vieux vêtements pour te sécher. Quoi que… Ils risquent de te salit à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Macabre

avatar

Féminin Messages : 124
Expérience : 380
Age : 30

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 73 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une autre Menhyt pour une esclave [PV Lori]   Sam 25 Jan 2014 - 17:59

Macabre leva les yeux vers le ciel. Se baigner, elle n'avait rien contre, bien qu'elle craigne ce qu'elle pouvait trouver dans l'eau de cette forêt maudite. En revanche, l'idée d'attraper la mort pendant la nuit ne l'enchantait pas vraiment. La jeune elfe évitait à tout prix d'être malade car, étant donné son état de santé et les soins auxquels elle n'avait pas droit, elle était à chaque fois bonne pour des semaines de rémission, surtout si son état empirait.
Finalement, l'esclave posa à nouveau son regard sur la naïade.

T'as le pouvoir de sécher les gens toi aussi ?

Le ton de Macabre n'était vraiment pas des plus agréable. On aurait dit un officier mécontent qui s'adressait à une jeune recrue. Mais la jeune elfe ne savait rien des relations humaines, et encore moins des bonnes manières. Celle qui se tenait devant elle aurait pu être une statue de pierre que son regard n'aurait pas été différent. Les êtres vivants n'étaient pour elle que des choses de plus qui l'entouraient. La seule différence était qu'eux avait la possibilité de parler et d'agir, le plus souvent pour lui faire du mal et, quelques fois, pour lui venir en aide.

Tous les elfes sont aussi propres que ceux que j'ai croisé ?

L'elfe ne se souciait même pas du sens de ce qu'elle venait de dire. Elle évoquait pourtant clairement le fait qu'elle ignorait tout de sa propre race. Mais à qui irait le dire la naïade si elle ne vivait pas en communauté ?
Revenir en haut Aller en bas
http://club.ados.fr/idyle-ideale/photo/
Lorillë Fan

avatar

Féminin Messages : 47
Expérience : 95

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 67 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une autre Menhyt pour une esclave [PV Lori]   Dim 16 Mar 2014 - 21:39

L'elfe n'avait pas l'air d'aimer se laver. Peut-être qu'elle n'aimait pas l'eau ? Mais Lorillë écarta cette pensée car elle avait vu l'elfe se laver sans dégoût envers l'élément liquide. C'était donc sûrement se laver qui posait problème.
Sauf que l'elfe ne l'attendait pas pendant qu'elle réfléchissait et lui posa une question. Sauf que c'était étrange et désagréable à l'oreille. Personne n'avait jamais parlé comme ça à la naïade. En même temps, on ne trouvait pas beaucoup de modèle d'autorité parmi ses pairs, la famille royale était la seule. Mais Lorillë ne les avait jamais rencontrés. Cependant, elle se les représentait comme sa mère quand il fallait faire preuve d'autorité : calmes et surtout usant d'un ton bien plus doux. Peut-être qu'elle pourrait en profiter pour essayer de croiser une princesse, ne serait-ce que de loin, durant son périple. Ça ne serait certainement pas la chose la plus facile à faire mais pourquoi pas.


Non.

La petite naïade envisagea un instant de s'en tenir à ça pour la punir d'avoir usé d'un tel ton mais elle décida finalement de ne pas le faire. Elle se servait plutôt de ses dons pour marquer son mécontentement.

Je ne suis pas assez âgée.

Et ça serait tout.

A la seconde question elle ajouta :


Tous ceux des villes oui. Ne penses même échapper à un vrai bain si tu veux mettre un pied dans une ville. On va te prendre pour une Sombre avec toute cette crasse.

Et elle se concentra jusqu'à qu'un petit globe d'eau se forma au-dessus de la tête de l'elfe puis elle cessa de le contrôler. Et comme toute chose, il tomba. En plein dans le mille.
Lorillë s'écroula de rire dans l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Macabre

avatar

Féminin Messages : 124
Expérience : 380
Age : 30

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 73 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une autre Menhyt pour une esclave [PV Lori]   Sam 22 Mar 2014 - 21:57

C'est un peu le bu...

L'eau se déversa d'un seul coup sur la jeune elfe sans qu'elle n'ait peu le voir venir. Sa réaction fut immédiate. Elle se leva d'un bond pour se retourner, faisant sortir ses griffes d'ombre en même temps. Le dos tendu, les yeux cherchant d'où cela avait pu venir, elle resta ainsi quelques secondes avant de finalement percevoir les rires de la naïade. Ce serait elle ? Alors non seulement elle ne pouvait pas la sécher mais elle prenait plaisir à la mouiller ?

Je sais pas si vous êtes insouciante ou complètement cinglée.

Macabre fit lentement rentrer ses griffes. Il ne semblait effectivement pas très malin de mettre un assassin en colère... Fort heureusement pour la naïade, le jeune esclave n'avait jamais tué par choix et n'y éprouvait aucun plaisir.
Bien. Maintenant qu'elle était trempée, il n'y avait plus beaucoup d'autres solutions. Elle devait essorer ses vêtements. Alors elle s'attacha à les retirer, commençant par les bottes. Jusque là, rien de bien impressionnant si ce n'était des ongles sales et mal soignés. Elle enleva ensuite son pantalon, laissant apparaître ses jambes dont l'épaisseur n'était constituée que par une faible quantité de muscles. Elles portaient également quelques cicatrices. Une flèche d'un côté, une entaille de lame de l'autre et une morsure de chien à la cheville. Mais cela n'était rien comparé au reste...
Macabre étendit son pantalon sur une branche basse. Il n'avait pas été très touché et n'avait pas besoin d'être très essoré. Le dos à la rivière, elle saisit son haut de chaque côté et leva les bras pour le retirer. Alors qu'elle pressait le vêtement pour en faire sortir toute l'eau, son dos était librement exposé au regard de la naïade. Il portait les traces des nombres corrections au fouet qui lui avait été infligées en 25 ans. La peau semblait si fine que l'on distinguait chacun de ses os. Lorsqu'elle eut fini et que le haut fut étendu, la jeune elfe se retourna pour se diriger vers la rivière, entièrement nue. L'avant était sans doute le plus affreux à regarder. Macabre était si maigre que sa poitrine était minuscule et ses côtes étaient visibles. Elles faisaient d'ailleurs ressortir les cicatrices de longues incisions qui avaient été faites le long de l'os, depuis le sternum jusqu'à la limite du dos. Là encore, flèches et lames avaient laissées leur marque sur les bras, une épaule et l'abdomen de la jeune elfe. Cela faisait pas moins de six cicatrices présentes sur le haut de son corps, sans compter les côtes et le fouet. Enfin, l'intérieur de son poignet gauche était orné d'un tatouage noir. Il s'agissait d'un simple cercle contenant un symbole sombre.

Voilà, la naïade l'avait voulu. Elle l'avait.
La petite elfe entra dans l'eau sans grande aisance jusqu'à ce que l'eau lui arrive au nombril. Elle commença par retirer la suie de ses mains et ses bras avant de finalement projeter de l'eau sur son visage pour l'éclaircir. Il était sûr qu'ainsi elle serait propre bien plus vite. L'inconvénient résiderait dans le séchage...
Revenir en haut Aller en bas
http://club.ados.fr/idyle-ideale/photo/
Lorillë Fan

avatar

Féminin Messages : 47
Expérience : 95

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 67 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une autre Menhyt pour une esclave [PV Lori]   Lun 24 Mar 2014 - 11:20

Tout à son éclat de rire, elle ne remarqua pas qu’elle avait bien failli avoir des ennuis tranchants. Elle ne sentit pas vraiment la colère non plus et ne vit pas les jolies armes de l’elfe. Enfin jolies, c’est une question de point de vue.
Mais le rire de la naïade n’allait pas durer longtemps. Parce que si elle ne vit pas tout cela, elle remarqua très bien l’effeuillage de vêtements et les cicatrices qui parcouraient le corps trop maigre de la demoiselle.
Son rire s’étrangla donc dans sa gorge et ses yeux s’agrandirent lentement, presque comiquement, tandis que l’effroi les emplissait. Le choc marqua son visage rieur en une expression plus sombre et elle resta un instant figée.


Tu…

Mais elle n’y arriva pas la première fois.

Comment tu…

Ni la deuxième.

Lorillë ne connaissait pas la guerre et n’avait jamais vu de telles marques sur le corps des humanoïdes l’entourant. Oui, elle avait vu des elfes en armes dans la cité mais pas des blessés. Elle avait toujours baigné dans une certaine forme d’innocence. Pour une première rencontre avec une réalité dure, c’était une rencontre violente.
Elle déglutit péniblement, une forme d’empathie lui faisant ressentir une douleur sourde. Serrant ses mains l’une dans l’autre, elle s’approcha doucement.


D’où viens-tu ? Qui t’as fait ça ?

Il y avait de l’inquiétude dans sa voix. Cette dernière était d’ailleurs plus faible, comme si parler trop fort risquait de réveiller quelques monstres qui les dévoreraient.
Au demeurant, la nudité de l’elfe ne semblait pas la choquer plus que cela.
Revenir en haut Aller en bas
Macabre

avatar

Féminin Messages : 124
Expérience : 380
Age : 30

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 73 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une autre Menhyt pour une esclave [PV Lori]   Lun 24 Mar 2014 - 19:01

Le visage couvert de perles d'eau, Macabre se tourna vers la naïade qui s'était rapprochée et qui lui parlait presque à voix basse. Sur le coup, elle eut un blanc. Habituée à être dans ce lamentable état, il était pour ainsi dire naturel à ses yeux, bien qu'anormal. Si elle n'avait pas conscience d'avoir le pire des maîtres, elle savait au moins qu'elle était très mal entretenue et traitée.
La petite elfe restait toutefois un peu perplexe face à la question. Il était clair qu'elle ne s'était pas fait tout ça elle-même et la réponse était évidente dans l'esprit de quelqu'un qui ne connaît pas son peuple et leurs voisins. Elle ignorait que les naïades n'avaient pas d'esclave.

Qui vous voulez que ce soit ?

Mais déjà, elle ne s'occupait plus de la jeune fille des eaux. Une nouvelle brassée limpide vint rincer son visage. Elle frotta un peu avant de recommencer. Progressivement, la crasse semblait s'atténuer. Elle allait bien finir par se débarbouiller complètement. Mais ça ne suffirait pas. Ses cheveux -bien qu'à présent trempés- demandaient un peu de soin aussi. Alors elle se laissa lentement glisser dans l'eau pour se mouiller de la tête aux pieds avant de ressortir. Ce petit aller-retour avait déjà ôter une quantité non négligeable de suie et elle aurait tôt fait d'être propre.

Karrëlien, c'est loin ?

S'apprêtant à se passer encore un peu d'eau sur le visage, Macabre s'arrêta net et jeta un regard en coin vers la naïade. Elle resta ainsi une seconde, peut-être deux, semblant réfléchir. Puis elle poursuivit sa phrase juste avant de rincer une nouvelle fois sa peau.

A pied j'entends.

Il était vrai qu'étant donné la vitesse à laquelle les naïades progressaient dans leur élément, la réponse de celle-ci ne lui serait pas d'un grand secours si elle ne prenait pas en compte que l'elfe n'était pas une aussi bonne nageuse qu'elle et qu'elle progresserait certainement bien plus vite sur terre.
Revenir en haut Aller en bas
http://club.ados.fr/idyle-ideale/photo/
Lorillë Fan

avatar

Féminin Messages : 47
Expérience : 95

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 67 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une autre Menhyt pour une esclave [PV Lori]   Jeu 3 Avr 2014 - 17:21

Encore une fois les réactions de l’elfe surprirent Lorillë. Elle ne comprenait pas ce détachement, ce manque de réactions, d’émotions même. Si on la traitait de la sorte… Elle se briserait certainement. Mais pas sans s’être débattue. Et puis elle était si sale, cela voulait-il dire qu’elle vivait loin de toute eau ? Que buvait-elle du coup ? La petite naïade se disait qu’elle n’aurait pas survécu.

Ben… je ne sais pas. Justement. Je ne poserais pas la question sinon.

Puis comme pour se justifier, elle ajouta :

Je ne suis jamais allée plus à l’est que ce lac.

Ses phrases pourtant semblèrent tomber dans le vide. L’elfe ne l’écoutait pas et se lavait.
La petite créature se mit à nager autour d’elle. Enfin vue l’étroitesse du ruisseau, elle ne pouvait nager que d’un côté mais faisait des allers-retours à côté de Zoreilles-Pointues. D’ailleurs comment s’appelait-elle ?
Elle ouvrit la bouche pour poser la question mais fut interrompue par celle de sa compagne involontaire. Celle-ci la regardait d’ailleurs fixement et de manière presque gênante. Les pommettes de Lorillë rosirent d’ailleurs sous cette gêne. Elle n’avait pas vraiment l’habitude d’être dévisagée comme ça.
Puis l’elfe précisa et elle comprit l’insistance de son regard. Cela la fit rougir complètement mais de confusion cette fois-ci. Parce que bon… Elle n’en avait aucune idée.


Euh… Ben… Euh…

Elle décida de modifier sa réponse.

J’ai mis toute la matinée et le début de l’après-midi pour venir…

Mais elle se souvint qu’elle allait vite et qu’elle pouvait nager contre le courant.

Trois jours peut-être…

Puis de but en blanc.

Tu t’appelles comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Macabre

avatar

Féminin Messages : 124
Expérience : 380
Age : 30

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 73 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une autre Menhyt pour une esclave [PV Lori]   Lun 21 Avr 2014 - 10:35

Macabre chercha une dernière fois à retirer la suie de ses mains et de son visage avant de plonger dans l'eau jusqu'au sommet de son crâne. Elle s'estima ainsi bien assez propre. C'était bien loin d'être suffisant, certes, mais elle n'avait pas souvenir de l'avoir autant été. Elle prêta à peine attention à la naïade qui lui affirma qu'elle n'avait pas la moindre idée de qui avait pu lui faire tant de mal. En revanche, la suite lui valut de se stopper une seconde tandis qu'elle s'apprêtait à retourner au bord de la rivière.

Alors n'y allez pas.

Si elle avait une vie si belle là où elle était, il valait mieux qu'elle reste dans les parages plutôt que de partir vers l'inconnu. Cela lui éviterait probablement bien des désagréments qui ne serait sans doute pas à la hauteur de ceux que la petite elfe avaient pu subir mais qui seraient malgré tout assez difficile à endurer pour la naïade. Cela pouvait passer pour un conseil amical si l'on passait outre son ton froid et son impassibilité.

Macabre reprit son avancée vers la rive. Elle sortit de l'eau et, à peine les pieds dans l'herbe, elle commença à se sécher à sa manière. Elle commença par essorer ses cheveux, cherchant à en retirer le plus d'eau possible. Puis elle se servit de ses doigts comme d'une racle sur tout son corps pour guider l'eau qui se trouvait sur sa peau vers le sol. Pendant ce temps, on commençait à lui répondre quant au temps nécessaires pour se rendre à sa destination. Toutefois, les réponses de la naïade ne semblaient pas des plus sûre, ni des plus claires. De plus, elle n'avait pas tant de temps devant elle. Elle devrait bien vite retrouver son maître dans l'Empire et il y avait fort à parier que s'il n'avait pas encore atteint les côtes humaines, il n'allait pas tarder. En courant, elle irait sans doute bien plus vite.
Alors qu'elle était en train de réfléchir à la façon dont elle avait pouvoir réduire son temps de trajet sans pour autant s'épuiser, la naïade l'interrompit et lui demanda son nom. Question épineuse... Son maître avait bien une façon de l'appeler mais c'était loin d'être un nom, tant pour lui que pour elle. Sans compter que Macabre n'était pas censé exister. Hormis son maître et celui auquel il obéissait, personne ne savait qui remplissait les missions que l'on confiait à l'infâme sombre.
Finalement, la petite elfe finit par répondre.

J'ai pas de nom.
Revenir en haut Aller en bas
http://club.ados.fr/idyle-ideale/photo/
Lorillë Fan

avatar

Féminin Messages : 47
Expérience : 95

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 67 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une autre Menhyt pour une esclave [PV Lori]   Ven 25 Avr 2014 - 11:24

La réponse la surprit fortement. Oh, pas qu'elle n'ait pas vite compris que l'elfe en face d'elle était un être dur et peu porté sur la gentillesse. Non. Mais surtout par l'absence de connaissances sur son peuple. Lorillë avait pensait que la nis les connaissait un peu. Après tout, elle avait su qu'à partir d'un certain âge, les naïades pouvaient se sécher elles-mêmes. Elle aurait dû savoir comment les naïades se reproduisaient de ce fait. C'était bien plus facile de savoir ça que de connaître les spécificités de leurs pouvoirs selon Lorillë.

Je vais y être obligée... A un moment ou à un autre. Cela m'attire déjà.

Ce besoin qui l'emplissait doucement. Rencontrer un homme, avoir une fille. Elle le sentait grandir en elle. Sa mère l'avait prévenu que ce genre de chose finirait par arriver. Cela n'en restait pas moins perturbant. Elle ne connaissait de ce genre de choses que ce que sa mère lui avait transmis. Les détails... Ça serait un peu une surprise. La petite naïade avait la sensation qu'elle serait fragile face aux hommes avec son ignorance. Est-ce qu'il y avait des livres sur le sujet ? Peut-être qu'elle demanderait à Lessien plus tard.

Tandis que l'elfe sale se séchait comme elle le pouvait, Lorillë restait dans l'eau, écoutant sa loutre lui donner son avis sur celle-ci. C'est pour ça qu'elle regardait Macabre en étant sous l'eau. Cela pouvait sembler étrange vu de l'extérieur mais pas pour elle.

Cependant, voyant que la nis lui parlait, elle ressortit à temps pour entendre « ...pas de nom. »
Comment ça pas de nom ? Tout le monde a un nom. C'est impossible de ne pas avoir de nom !


Comment les gens t'appellent ?

En attendant, elle commença à réfléchir à un surnom en elfique. Gwaur ([goer] pour la prononciation) signifiait sale mais aussi souillé. L'elfe était-elle souillé ? Visiblement oui, vu les traces de coups... Et elle était dure comme du métal. Deux mots lui venaient pour cela : « tinc » et « côl ». Mais cela ne lui plaisait pas trop. Le mélange était bizarre. Il faudrait qu'elle y réfléchisse un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
Macabre

avatar

Féminin Messages : 124
Expérience : 380
Age : 30

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 73 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une autre Menhyt pour une esclave [PV Lori]   Mar 6 Mai 2014 - 21:08

Eh bien non, Macabre ne connaissait des naïades que ce qu'elle en avait vu lors de sa rencontre avec celle qu'elle appelait Menhyt. Elles savaient nager très vite, faire respirer quelqu'un sous l'eau, sécher en un clin d’œil... Hormis ça, c'était le néant total. Quoi que, pas tout à fait. Les filles des eaux lui étaient aussi très curieuses. Un peu trop à son goût d'ailleurs. Cette réaction était des plus normales pour quelqu'un qui n'était pas censé exister. Même au sein des sombres, ceux qui avaient connaissance de son existence se comptaient sur les doigts d'une main, mis à part les autres esclaves de son maître, bien évidemment.

Lorsque la naïade évoqua le fait de devoir se rendre plus à l'Est, elle ne put s'empêcher de la fixer quelques secondes. La réponse était extrêmement étrange à ses yeux mais, si elle n'aimait pas qu'on l'interroge, elle en ferait tout autant dans ce cas-là. Alors elle se contenta de hausser les épaules et de retourner à son séchage express.
Puis les questions revinrent sur elle. Décidément, cette naïade-là était plus têtue que la précédente. Plus jeune aussi sans doute mais cela, Macabre l'ignorait. Là, ça commençait à l'agacer légèrement. Elle se retourna vers son interlocutrice et lui répondit sèchement.

On me siffle. J'vous demande comment vous vous appelez moi ?!

Macabre n'attendit pas la réponse. Sans se préoccuper de la possibilité d'avoir froisser la naïade, elle se dirigea vers l'arbre où elle avait étendu les vêtements de son maître et inspecta l'avancement de leur séchage. Bien évidemment, il ne s'était pas écoulé suffisamment de temps pour qu'elle soit en mesure de constater le moindre résultat. Elle devrait se résigner à ne porter que les vêtements d'elfe dans un premier temps. Sa décision prise, elle enfila rapidement les habits volés sans même prendre la peine de les ajuster. De toute manière, elle ignorait comme faire...

Comme après chacune de ses interventions, Macabre ne semblait déjà plus se préoccuper de la naïade, vacant à ses occupations. Elle savait désormais le temps de trajet qu'il lui restait à parcourir et c'était tout ce qui l'intéressait pour l'heure. Ce serait trop juste pour accomplir sa mission selon l'emploi du temps qu'elle avait établi. Il lui faudrait sans doute raccourcir un plus grand nombre de ses nuits, voire même en faire sauter quelques unes.
Revenir en haut Aller en bas
http://club.ados.fr/idyle-ideale/photo/
Lorillë Fan

avatar

Féminin Messages : 47
Expérience : 95

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 67 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une autre Menhyt pour une esclave [PV Lori]   Sam 26 Juil 2014 - 21:11

La naïade souffla quand elle reçut la réponse de l’elfe à sa question. Et comme elle avait la bouche dans l’eau cela fit des bulles. Sa petite loutre sembla trouver ça très drôle et essaya de l’imiter. Lorillë arrêta donc de se préoccuper de l’elfe pour jouer avec l’animal qui l’accompagnait.

Pendant ce temps-là, Macabre s’habillait. Si la naïade se rendait bien compte que sa manière de porter les vêtements était complètement saugrenue, elle ne pouvait en revanche pas l’aider à faire mieux. Elle avait pu observer comment s’habillaient les elfes à Karreliën mais elle-même portait une tenue très simple quand elle sortait de l’eau. Il fallait que le tout tienne dans son petit sac. Elle lui faire remarquer qu’elle était mal habillée sans pouvoir résoudre le problème risquait d’agacer l’elfe plus qu’autre chose.

La voyant se préparer à repartir, Lorillë lâcha :


Moi c’est Lorillë !

Et plongea sous l’eau.

Macabre pourrait la suivre des yeux un instant avant que la silhouette de la naiäde se fonde dans son environnement et qu’elle ne soit plus qu’une tâche brillante fila le long de la rivière vers le lac.
Elle avait du chemin à faire pour retourner à Karreliën et un objet de curiosité désormais. Qu’est-ce qu’il y avait à l’est et qui inquiétait l’elfe sale ? Elle avait fortement envie de le savoir. Vérifiant que sa loutre était bien accrochée à elle, elle accéléra encore le mouvement utilisant ses dons durement développés pour franchir les kilomètres d’eau qui la séparaient de la cité.
Son cœur était empli de joie. Elle nageait, elle sentait la chaleur de son animal contre elle et elle avait un nouveau mystère à percer. Une visite dans une bibliothèque allait donc s’imposer. Quoi de mieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une autre Menhyt pour une esclave [PV Lori]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une autre Menhyt pour une esclave [PV Lori]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (n°16) Félin... pour l'autre [PV Shalimar] TERMINÉ
» TITUS CANICHE M 9 ANS ASSO FELIN POUR L'AUTRE DPT 24
» Ecrire c'est lire en soi pour écrire en l'autre...♥
» Ils ont juste l'air d'être fait l'un pour l'autre ... [Regulus]
» Mais, si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre.Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde... [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nûmendor :: L'Ouest :: Principauté de Fildor-
Sauter vers: