AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Elerinna - Fille de Cléolyne, Reine des Naïades. [Maé ✓]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elerinna

avatar

Féminin Messages : 84
Expérience : 75
Age : 29

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 317 ans
Inventaire:

MessageSujet: Elerinna - Fille de Cléolyne, Reine des Naïades. [Maé ✓]   Dim 22 Déc 2013 - 13:16

Fiche d'Elerinna


Nom/Prénom: Elerinna
Âge: 317 ans
Sexe: Féminin
Race: Naïade

Rang: Princesse des Eaux, Fille de Cléolyne et d’Uwë

Traits distinctifs: La Marque d’Uwë sur son épaule gauche. Il s’agit d’une tâche de naissance, irisée comme de la nacre. Seules ses filles et la Reine Cléolyne en possède une.

Possessions: Une dague créée par la main d’Uwë.

Description physique:

Grande et élancée, Elerinna possède une longue chevelure noire. Les reflets bleutés que l’on peut y apercevoir rappellent la couleur cristalline de ses yeux. Lorsqu’elle est dans l’eau, la lumière qu’elle diffuse est d’un bleu turquoise. Hors de l’eau, elle porte une robe blanche retenue à la taille par une ceinture d’algue tressée. Les longues manches fendues donnent un air aérien à sa tenue. Elle arbore souvent une couronne de nénuphar qu'elle aime tresser elle-même. Son sourire illumine son visage plus encore et il paraît que son rire est contagieux.

Description psychologique :

D’un naturel accueillant, Elerinna n’a jamais eu aucun mal à prendre contact avec les autres races de Nûmendor. Les Sombres mis à part. Elle est souriante, toujours prête à donner un coup de main. Comme celles de sa race, elle a une forte propension à la franchise. Elle est honnête et déteste le mensonge. Il est fréquent de l'entendre chanter, qu'elle soit sur terre ou au fond d'une rivière .Elle aime rire, s'amuser et danser, cependant les événements récents ont bouleversés sa vision du monde. Elle s’est renfermée et la méfiance a remplacé la confiance naturelle qu’elle pouvait porter aux humains.
Elerinna n’aime pas rester trop longtemps au même endroit, elle a toujours eu le besoin de bouger, de voyager. Son âme aventurière la rendue plus courageuse que ses sœurs. Cependant le goût de l’aventure à un prix, et elle a plusieurs fois du se confronter à des dangers qui encore aujourd’hui assombrissaient son moral certains jours.

Histoire:


    Voilà plusieurs centaines d’années, la jeune Cléolyne se promenait sur une plage. La légende raconte que Uwë, après l’avoir observé plusieurs heures, décida de lui apparaitre et de lui déclamer son amour. Le coup de foudre fut réciproque mais la condition humaine de la jeune femme l’empêchait de rester trop longtemps dans les bras glacés du Dieu des Mers. Pour ne pas être séparé de son aîmée, Uwë lui accorda un don immense. Il lui accorda la vie éternelle et le pouvoir de le rejoindre au fond des eaux. Se sentant seule au fond de la mer, Uwë créa une cour entière pour la jeune femme. Toutes possédaient le même don mais celui de leur jeune Reine était bien plus puissant. Cléolyne, heureuse de pouvoir jouir à nouveau de la compagnie d’autres femmes, fut une épouse tendre et attentionnée. Mais Uwë ne pouvait lui rendre visite que rarement. Heureusement leur union fut bénie par la naissance de plusieurs enfants. Cléolyne donna le jour à six princesses, toutes différentes les unes des autres. L’aînée se nommait Glyanna, vint ensuite, Maricia, Elerinna, Salyanna, Miranna et la petite dernière Fyléa.Cléolyne aimait chacune de ses filles d’un amour profond mais chaque fois qu’Uwë disparaissait loin de la Reine, celle-ci semblait perdre toute joie de vivre. Sa tristesse emplissait ses chants, ses paroles et ses pas. La Reine quittait les cours d’eau et partait errer dans la forêt de Fildor ou seule la Reine de Dryades semblait comprendre sa peine.

    ***

    Voici l’histoire de ma mère.Maintenant je vais vous conter la mienne.Celle-ci est loin d’être palpitante, même si aux yeux d’un simple humain elle doit paraître incroyable. J’ai voyagé au fond des océans, j’ai vu plus de trésor marin qu’un homme ne pourrait en rêver, j’ai fait le tour de Nûmendor une bonne dizaine de fois et j’ai vu de mes yeux les grands cités humaines se construire. Je suis encore jeune, bien qu’aux yeux des miennes j’aurais déjà dû mettre au monde un enfant. Mais j’ai toujours préféré voyager plutôt que tenter de séduire un humain.Une fois pourtant j’ai cru rencontré l’homme qui m’aurait donné mon enfant. Il était séduisant, toujours souriant et il sentait divinement bon. C’était cette odeur que laisse sur la peau le soleil. Il s’était montré attentionné avec moi, un peu trop peut-être. J’avais replongé presque aussitôt dans le petit ruisseau qui coulait près de sa maison et j’avais nagé loin de lui sans m’arrêter. Je pensais rarement à lui, sauf lorsqu’à de bref moment, mon désir de devenir mère venait me serrer le cœur.

    Mais il y avait tant de chose que j’avais envie de voir, tant d’endroit qui méritait un regard qu’il m’était pour le moment impossible de penser à élever une enfant. Peut-être était-ce également à cause de ma mère. Elle m’avait toujours énormément aimé, mais c’était la Reine et la passion qu’elle ressentait pour Uwë la tenait parfois de longue période éloignée de mes sœurs et moi. Glyanna nous avait presque élevé, Salyanna et moi. Et puis Maricia s’était occupée tout naturellement de Miranna. Et moi … Et bien moi j’avais pouponné la petite dernière Fyléa. Ce n’était jamais la dernière lorsqu’il s’agissait de faire des bêtises, mais sa petite bouille d’ange était trop adorable pour que je ne me montre sévère avec elle. Je lui avais appris à nager, à changer d’apparence avec grâce, comme Mère lorsqu’elle retrouvait son apparence humaine. Je lui avais enseigné l’art délicat de faire voleter des bulles d’eau au-dessus de sa tête, à éclabousser les petits animaux qui venaient boire au bord de la rivière, d’un simple geste de la main. Fyléa venait tout juste d’avoir 100 ans. C’était un âge important, elle était adulte depuis longtemps mais c’était la petite dernière et elle profitait de son statut pour n’en faire qu’à sa tête. Mère nous disait souvent que nous avions toutes héritées de traits de caractère différents.

    Glyanna avait l’autorité et un don pour créer des êtres d’eaux, Maricia avait la douceur et une voix incomparable, Salyanna était moqueuse mais c’était la plus belle d’entre nous, Miranna était timide sauf avec les créatures aquatiques avec qui elle pouvait s’entretenir des heures durant. Fyléa, elle, n’avait jamais conscience du danger qu’elle pouvait encourir, mais c’était celle qui souriait le plus. Et moi… et bien Mère disait toujours que j’étais celle qui avait hérité d’une âme d’aventurière. Je ne manquais pas de courage et elle prétendait aussi aimer m’entendre rire. Je n’avais pourtant pas ri toute ma vie. J’avais vécu une période très sombre d’ailleurs. Cela faisait plus de 70 ans maintenant, mais le souvenir était toujours tenace. Je m’étais installée sur un rocher au soleil, j’avais commencé à tresser une couronne de nénuphar et je pensais être seule. L’endroit semblait désert, pourtant, tapis dans l’ombre je n’avais pas remarqué le groupe de Sombre. Eux en revanche ne m’avaient pas quitté des yeux. Ces ignobles créatures capturaient celles de ma race. Apparemment notre magie les intéressait, à moins que ce soit tout à fait autre chose… Quoi qu’il en soit, l’un de se jeta sur moi pour m’immobiliser tandis que les autres me ligotaient… Je n’avais du mon salut qu’à la stupidité d’un des hommes qui accepta de me donner à boire plus tard durant notre voyage. J’utilisais l’eau de la gourde pour façonner une lame de glace tranchante. Il n’eut pas le temps de prévenir les autres que le pieu se figer dans sa gorge avant de venir trancher mes liens. Les mains tâchées de sang, j’avais couru jusqu’à l’étang le plus proche. J’étais restée blottie au fond de l’eau des jours durant…A cause de cet épisode, j’avais toujours exhorté Fyléa à la prudence, mais comme toujours elle n’en faisait qu’à sa tête et j’avais dû la tirer d’affaire plus d’une fois durant les soixante années que j’avais passé près d’elle. Ces derniers temps je me trouvais dans le Golfe du Médian.

    Autour de moi je voyais d’autres naïades nager. Soudain un cri perçant, déchirant, attira mon attention et celle de toutes les naïades présentent autour de moi. Ce cri nous avait glacé le sang mais après quelques secondes, nous nagions toutes dans la même direction. Ce n’était pas un cri comme pourrait l’entendre un humain. C’était quelque chose qui raisonnait dans nos têtes. La Reine avait cette capacité… Elle ne l’utilisait que rarement, lorsqu’un danger approchait ou pour prévenir chaque naïade d’éviter un endroit…Nous remontions le cour d’eau menant au lac près de Karrelïen. Mon cœur battait à tout rompre, j’avais reconnu ce cri, je savais au fond de moi qu’il s’agissait de ma mère… Je nageais plus vite que je le l’avais jamais fait et une fois arrivée sur la berge je sortis en courant, sans lancer le moindre regard autour de moi. Je la trouvais dans une clairière non loin du lac. Elle était à genoux, les mains sur son visage. Je voyais ses épaules secouaient par des sanglots. Mes sœurs étaient déjà là. Du moins Maricia et Glyanna. Je m’approchais tandis que les naïades derrière moi restaient à une distance respectueuse.

    « - Que ce passe-t-il Mère… Votre cri… »

    Elle ne me répondit pas car ses sanglots redoublèrent. C’est Glyanna qui tourna son visage couvert de larmes vers moi.

    « - L’une des nôtres a été enlevé… »

    « - Je hais ces Sombres…maudit soit-ils… »

    « - C’était des humains… » murmura Maricia en entourant notre mère de ses bras fins. Des humains ? Mais pourquoi enlèveraient-ils des NaÏades… Ma mère leva la tête vers moi, elle m’observa longuement avant de se relever lentement. Prenant ma main dans la sienne elle murmura entre deux sanglots :

    « - Promets-moi de la retrouver… Ramène là moi… Elle est si jeune. Je ne supporterai pas qu’on lui fasse du mal… Tu es la plus courageuse d’entre toutes. Elerinna… Ramène là… »

    Mon cœur se serra brusquement. Mère semblait si bouleversée et ses paroles… Je ne parvenais pas à croire ce qu’elles signifiaient réellement. C’est Glyanna qui prononça le prénom de notre jeune sœur Fyléa. Cette fois mon cœur cessa de battre et je dus lutter pour refouler mes larmes. Ma Fyléa, ma chère et douce Fyléa. Qui pouvait bien vouloir du mal à ma petite sœur. Maricia emmena notre mère plus loin, vers le lac pendant que je restais seule avec mon aînée.

    « - Nous ne pouvons plus leur faire confiance. Je t’en prie retrouve là. Elle ne sait pas se défendre… Ses amies ont toutes pu s’échapper mais les hommes qui l’ont enlevés… Ils l’ont… violentés »

    « - Par où sont-ils partit ? »

    « - Eléis a dit avoir entendu l’un d’eux parler. Il lui a semblait reconnaître l’accent des hommes de l’Empire. »

    « - Je pars immédiatement. »

    « - Soit prudente Elerinna… »

    « - S’ils lui ont fait le moindre mal, je jure que je traquerai chacun d’entre eux et que je les regarderai mourir. »

    Je retournais embrasser Mère et lui promit de tout faire pour retrouver Fyléa. Mes Sœurs m’embrassèrent et l’esprit de Père se matérialisa pour m’offrir une dague à la lame luisante. Je n’avais jamais eu plaisir à me battre, mais savoir que ma petite Fyléa pouvait être en train de souffrir me donnait une rage que je n’avais encore jamais ressentit. Je partis le soir venu, longeant les cours d’eau, cherchant la moindre trace de ma sœur.



Hors-Jeu

⭐Comment trouvez-vous le forum? Magnifique
Like a Star @ heaven Comment trouvez-vous le design? Superbe évidemment ! 
Like a Star @ heaven Comment avez-vous connu le forum? Dois-je vraiment répondre à la question ! 
Like a Star @ heaven Crédit de l'avatar et de la signature?Euh…. Aucune idée !


Dernière édition par Elerinna le Lun 23 Déc 2013 - 13:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maélyne Nobledragon

avatar

Féminin Messages : 297
Expérience : 0

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 20 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Elerinna - Fille de Cléolyne, Reine des Naïades. [Maé ✓]   Dim 22 Déc 2013 - 17:53

Coucou, voilà comme promis c'est moi qui corrige ta fiche.

Bon, je dois t'avouer que je suis un peu déçue...

Les descriptions comprennent que l'essentiel, c'est dommage mais c'est assez pour être validé.

Histoire :

La première partie de ton histoire, sur ta mère, cette partie me va, même si j'aurais plus vu cela dans le BG que dans ta fiche. (Comprend que les nouveaux venus doivent avoir toutes les informations au même endroit.)

Ensuite, la suite de l'histoire, tu expliques presque rien sur elle en fait...

On ne sait pas quand elle est née, on ne connait rien de son enfance, tu parles du fait qu'elle a fait plusieurs fois le tour de Nûmendor, mais ne lui est-il rien arrivé durant ces voyages? L'apprentissage de sa maîtrise de l'eau...

Tu nous racontes les tout derniers instants de sa vie, le moment où elle part en quête pour chercher sa sœur, hors c'est l'idéal pour répondre à un poste ou lancer une quête mais pour une histoire, ce n'est pas assez.

Je vais te laisser peaufiner un peu l'histoire.

Préviens moi dés que c'est terminé.

_________________
Le temps, loin d’enrichir l'être, accumule les déceptions et les échecs.
Revenir en haut Aller en bas
Elerinna

avatar

Féminin Messages : 84
Expérience : 75
Age : 29

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 317 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Elerinna - Fille de Cléolyne, Reine des Naïades. [Maé ✓]   Dim 22 Déc 2013 - 18:22

Je suis désolée de t'avoir déçue ma Maélyne chérie .... En fait j'aime pas les monologues des fiches. J'aime ne pas rentrer dans le détail pour me laisser plus de possibilité dans mes RP. C'est un choix personnel mais j'avoue que c'est comme ça que j'aime procéder.

Je rentrerai plus dans le détail de son histoire pour te faire plaisir Smile

Concernant l'histoire de la reine on peut l'intégrer dans le BG sans problème .
Revenir en haut Aller en bas
Maélyne Nobledragon

avatar

Féminin Messages : 297
Expérience : 0

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 20 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Elerinna - Fille de Cléolyne, Reine des Naïades. [Maé ✓]   Dim 22 Déc 2013 - 18:23

Oh, je ne te demande pas de décrire chaque jour de sa vie non plus.

Même un seul petit paragraphe sur son enfance serait déjà pas mal.


_________________
Le temps, loin d’enrichir l'être, accumule les déceptions et les échecs.
Revenir en haut Aller en bas
Elerinna

avatar

Féminin Messages : 84
Expérience : 75
Age : 29

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 317 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Elerinna - Fille de Cléolyne, Reine des Naïades. [Maé ✓]   Lun 23 Déc 2013 - 13:34

Et voilou ! J'ai intégré pas mal de nouvelles choses. Dis moi ce que tu en penses Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Maélyne Nobledragon

avatar

Féminin Messages : 297
Expérience : 0

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 20 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Elerinna - Fille de Cléolyne, Reine des Naïades. [Maé ✓]   Lun 23 Déc 2013 - 16:05

Après une relecture, je ne vois plus aucun inconvénient à ta fiche. Donc....


N'oublie pas...

De créer ton inventaire ici
De créer ton journal ici

Voici quelques liens qui te seront utiles :

Demande de RP's
Questions et Suggestions

Je te souhaites donc une excellente aventure sur Nûmendor!

_________________
Le temps, loin d’enrichir l'être, accumule les déceptions et les échecs.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elerinna - Fille de Cléolyne, Reine des Naïades. [Maé ✓]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elerinna - Fille de Cléolyne, Reine des Naïades. [Maé ✓]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Marie-Thérèse d'Autriche ♣ La reine est dans la place ♣ Fini
» Chasse entre mère et fille
» |Selena Kristen Stiwart ♥ Une fille parmis tant d'autres...|
» «La Reine Nègre» Victor-Lévy Beaulieu s'explique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nûmendor :: jjjj :: Répertoire des habitants :: Registre des Personnages :: Les Autres Races-
Sauter vers: