AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Astran Dë Fildorean îl Thelteïa Therendrion [Terminée][Fineldor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Astran Therendrion

avatar

Masculin Messages : 143
Expérience : 0

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 212 ans
Inventaire:

MessageSujet: Astran Dë Fildorean îl Thelteïa Therendrion [Terminée][Fineldor]   Sam 21 Déc 2013 - 16:10


Fiche d'Astran Dë Fildorean îl Thelteïa Therendrion


«Aussi froid que l'or des montagnes qui corrompt les faibles...»



Nom/Prénom: Astran Dë Fildorean îl Thelteïa Therendrion
Âge: 212 ans
Sexe: masculin
Race: Haut-Elfe
Ecole de magie: Mage de l'Estel (hydromancie)
Métier: Ambassadeur Elfe au sein du Royaume d'Archiadia, issu de la haute noblesse.
Alignement: Loyal Mauvais

A prendre en compte:

Fildor ne reflète en temps normal absolument pas ses croyances radicales en Lyrr. C’est un fin politicien qui masque très bien ses pensées. Il entretient des rapports amicaux avec les hommes depuis son premier jour à l’Ambassade et ce place toujours en un défenseur de l’alliance entre le Royaume et l’Elreldor. Il peut éventuellement y avoir quelques rumeurs sur des moyens peut orthodoxes dont il aurait fait preuve pour arriver à sa place, mais rien de tangible ne peut les étayer pour le moment. Seul l’Ordre de l’Estel peut réellement prétendre connaître ses intentions. Son frère aîné, sa mère et son père en faisant partie, ils sont également au courant d’au moins une partie des visées de leur fils.

Possessions:

La première possession notable d’Astran est un arbre généalogique bien placé et aux connexions très riches. Certains disent qu’il a un lien de parenté avec toutes les familles nobles du Fildor, ce n’est naturellement pas le cas ou alors il est très ténu et noyé d’alliance et de mariage. Ce qui est une réalité cependant, c’est qu’il descend à la fois de par son père que de par sa mère du frère et de la Sœur du Prince Fildor, qui régnait sur la contrée au temps où le Pacte d’Elreldor fut scellé.

Outre cela, Astran n’est pas vraiment ce qu’on appelle un miséreux, il possède en propre une partie de la mine d’or familiale, bien qu’en partie vidée par le financement de la révolte d’Archiadia. Et ses possessions en tant que noble et Ambassadeur sont nombreuses, bien trop pour être détaillée. On peut cependant noter une lance en or qu’il apprécie particulièrement, même si il ne se démarque pas tant que ça dans ce style de combat. Elle a la particularité d’être couverte d’entrelacs complexe d’or de la pointe au bout de hampe et est un objet d’art comme seul les elfes savent en produire. Il porte également toujours une bague du même métal précieux sertie d’un cristal légèrement bleuté qui rappelle les glaciers du Septentrion.

Description physique:

Le port noble et hautain, Astran est très représentatif de sa noble race par les proportions de son corps. Elancé, plus grand que la plupart des hommes même si il peut-être considérer comme petit au vu de la taille des Elfes de son territoire d’origine. Soumis à des épreuves difficiles et à rythme de vie rude dans la deuxième partie de son apprentissage, il en a conservé en quelque sorte des séquelles. Ses traits sont en effet plus acerbes que ceux fins et délicats que l’on retrouve chez ses semblables. Sans pour autant être disgracieux, ceux-ci lui donnent un air dur, anormalement sérieux que son attitude hautaine rend froid et peu convivial. Il est également à noter qu’il semble aux yeux des elfes beaucoup plus vieux qu’il ne l’est réellement, une caractéristique dont il lui arrive de jouer.

Des cheveux blonds longs et fins rappellent l’or de sa famille et de sa Principauté d’origine. Toujours coiffés avec soin, il en fait un atout pour son charisme, présents, visibles sans être invasifs. Ils mettent d’ailleurs en évidence son teint blanc sans être pâle et ses yeux bleus. Cristallins au possible, si bien qu’on pourrait parfois croire qu’il s’agit de deux diamants, ils sont vifs et perçants, insoutenables diront certains. Ils observent, analysent et calculent tout élément, toute personne, chaque trait. Prêts à déceler la faille, à ponctuer de leur insistance douloureuse le coup de grâce de la joute verbale ou bien tout simplement à déclencher la cascade de mouvements dont l’issue peut être fatale.

Il faut noter que son corps n’est pas celui d’un notable oisif. S’il est Ambassadeur, il ne l’a pas été toute sa vie. Son apprentissage, il l’a passé loin des clémences du Sud, dans le Nord à Tathienne auprès d’un maître rigoureux et dur. Rompu aux arts secrets de l’Estel, il a été endurci par un entraînement rude, des eaux glacés et blizzards mordants aux forges harassante et fours brûlants, qui lui confère une maîtrise de son corps dans certaines situations plus extrêmes, particulièrement celles qui concernent la température.

Cette rigueur ne l’empêche pas d’avoir une certaine harmonie et une fluidité gracieuse dans tous ses mouvements. Lorsqu’Astran se déplace, on dirait qu’il esquisse les pas d’une danse subtile, délicate sans pour autant la danser pleinement. Comme si, alors que certains fredonne un chant, lui ébauchait une chorégraphie. Cette manière d’être peut altérer le jugement sur son humeur, sur sa poigne, sur son intelligence également. Elle peut lui donner un air léger et amical alors qu’il ne vient que pour vous achever. Elle lui confère un charme et une frivolité qui masque habillement ses talents de politicien, sa propre ambition et la mission qui est la sienne.

Description psychologique:

Astran est semblable à ses ruisseaux qui parcourent le Septentrion. Au Mereth de son existence, il a peut-être été gai, chantant et généreux. Mais le printemps est de courte durée dans les rigueurs du grand Nord. Alors le ruisseau s’est figé dans une sculpture à la fois majestueuse, fines et froide, annonciatrice de beauté et d’un destin terrible. Il analyse tout avec une rationalité dénuée d’émotion. Il est froid à l’égard de la plupart des considérations qui émeuvent ceux qu’il considère comme faible.

Son esprit a été cristallisé par Lyrr et il n’en reste plus que l’orgueil et la vanité de vouloir siéger parmi les plus grandes créations de sa déesse. Il a réussi à passer la première étape de son grand chemin figé: celle de son intronisation comme Mage de l’Estel. Sa place d’Ambassadeur n’est que le moyen d’arriver aux étapes suivantes: régner sur le Fildor et briser une fois pour toute l’insignifiante race des hommes. Une fois que cela sera fait, il pourra se tourner vers le trône d’Elreldor et le Darshim… Et il n’en sera pas autrement, tel est la volonté d’Astran et on ne détourne pas les fleuves gelés.

Il considère avec un souverain mépris les êtres n’appartenant pas à la sylve, jusqu’aux Naïades si faibles face aux rigueurs Esteldines et même les lutins, malades de cupidité malgré leur appartenance à la partie majeure de l’œuvre. Il ne prend plaisir à les éliminer que lorsque cela lui permet de se rapprocher de ses objectifs. Sinon, il ne s’agit que de basse besogne ou de nécessité, notamment en ce qui concerne les petits chapardeurs. Débarrasser Lyrr de la présence des faibles n’est donc pas pour lui un poids particulièrement lourd. Sa mentalité étant très proche de celle de l’Ordre de l’Estel, qui l’a sans doute fortement influencé, il y reste loyalement fidèle, à la fois par honneur et parce que cela l’arrange beaucoup.

Politicien, il se plait bien plus aux cours et dans la fonction politique. Capable de figer ses traits pour ne laisser transparaître que la substantifique expression destinée à leurrer l’adversaire, il se plait à mentir à outrance et à tourner en ridicule ceux qu’il estime trop faibles ou exécrables pour siéger en sa compagnie. Cette hypocrisie se marque d’une grande nuance, propre aux elfes, dans son langage dans le but d’abuser, d’amoindrir certaines conjonctures ou de concilier ses interlocuteurs, généralement sur son propre avis.

Froid calculateur, assassin inaccessible à la pitié, orgueilleux pour qui la fin justifie toujours les moyens, raciste loyal envers un ordre destructeur, l’Ambassadeur n’est pas des plus recommandables. Ce qui ne l’empêche pas d’être beaucoup recommandé, parce qu’il y a dans les sphères où il évolue une grande différence entre ce qui est et ce qui paraît. Et jusqu’à présent, il ne paraît pas de Haut-Elfe plus loyal au Trône et plus compréhensif envers les besoins des hommes que lui...

L’Ambassadeur:

Beaucoup d’histoires se racontent au coin du feu lorsque le vent soufflé en rafale à l’extérieur et que les flocons de neiges virevoltent en tout sens. Elles parlent de merveilles, de hauts faits, de vertus, de lumière et de magie. Si celle d’Astran Therendrion comporte bien de la magie et une certaine forme de lumière, ce n’est absolument pas de celle que l’on raconterait au coin d’un feu. Déjà parce que très peu ont connaissance de son parcours, ensuite parce qu’il est rare que la politique et l’apprentissage fassent de beaux récits. Mais surtout parce que cette histoire est entachée de zones aussi obscures que les crevasses dans la glace une nuit sans lune.

Astran pourrait se raconter au fil de l’eau. Le début de tous les cours se ressemblent en beaucoup, les gouttes s’amassent, se rassemblent, se rejoignent, remplissent ce qui sera bientôt la source et finissent par jaillir. Seul change le lieu de la naissance. Astran naquit d’une source de haute-montagne ou de haute noblesse. Et de petits rus ont vite fait de rejoindre son cours pour en faire croître le torrent. Cadet d’une famille de trois enfants, il en était pourtant le plus doué et mieux que tout il était sensible.

Ce ruisseau pulsait en effet de magie. Ce n’était pas aussi notable que pour les plus grands mages de l’histoire Haut-Elfique mais c’est un don suffisamment précieux que pour être mentionné et remarqué. Son éducation n’en fut pas plus lâche, mais on peut considérer que jusque là, le cours du ruisseau était tranquille et relativement calme. Un enfant brillant, à n’en pas douter, même si on ne l’aimait pas beaucoup parmi ses camarades. Il se liait facilement, ce n’était pas le problème, mais il avait déjà tendance à jouer un jeu politique à l’époque si bien que personne ne savait vraiment qui était son ami, son ennemi, son outil ou bien son faire-valoir. L’hypocrisie et l’ambition dévorait déjà le flux, se nourrissant sans relâche dans l’orgueil de sa source.

La vraie vie du ruisseau ne débuta réellement que dans la deuxième phase de son apprentissage. Son père le fit entrer dans un ordre qui est rarement évoqué dans la bonne société tant il inspire l’effroi: l’Ordre de l’Estel. Mais si il est communément convenu que les nobles en soient répugnés, il est communément tu que beaucoup d’entre eux, particulièrement ceux à la frontière Est, soutienne ce mouvement depuis des générations. Beaucoup se contentent de le faire en fermant les yeux, il en est qui participe au frais de l’Ordre et certains en font même partie. C’était le cas de les branches Dë Fildorean et îl Theltëa de la famille Therendrion, au point où la rumeur voulait que le père et la mère s’étaient rencontrés dans les rangs de l’Estel.

Le cours du ruisseau se fit donc ardu et abrupte. On ne saurait vraiment dire ce qu’il endura ou ce qu’il fut amené à faire, seuls ceux qui font partie de la Secte ont la connaissance des cascades et des eaux bouillonnante qu’il a traversé. Le torrent en ressortit plus fort cependant. En toute logique, bien sûr, les rumeurs veulent que ceux qui ressortent de la formation de l’Estel vivants ne peuvent qu’être devenus plus fort. Et on n’en sait pas plus, il réintégra sa vie comme si rien ne s’était produit.

Les marques étaient pourtant bien visibles, comme l’eau après un orage reste tumultueuse alors que tout est à nouveau calme, Astran conservait les séquelles d’une vie très rude. Ses traits avaient vieilli, bien sûr, il était plus âgé que ceux avec qui il passa son test final, l’Estel n’a que faire du temps que prend la formation. Cela n’empêchait pas qu’il paraissait deux fois plus vieux que ce qu’il n’était.

Au vu de sa note, il apparut que cela n’avait pas été vain et que les séquelles valaient leur récompense. Parmi les cinq premiers du royaume, il put choisir à loisir son orientation. Sans hésiter, le ruisseau obliqua à angle de droit de ce que tous pensaient être sa destinée et son objectif. Tournant le flanc à l’ascension vers le trône de Fildor, il rejoignit l’Ambassade d’Archiadia. Et c’est là que commença le double jeu d’Astran Therendrion et la partie peu avouable de son existence.

Être un greffier dans une ambassade en plein royaume humain n’était pas vraiment le destin auquel aspirerait un mage de l’Estel et ne faisait certainement pas partie de sa mission. Aussi le torrent choisit-il de se porter dans un autre lit, plus large. Il commença d’abord à gravir les échelons au sein de l’Ambassade, sans pour autant dénigrer sa réputation dans son pays natal, jusqu’à arriver au rang de diplomate. Ensuite seulement, après vingt ans de lutte douce, il put œuvrer pour discréditer l’Ambassadeur en place. Des petites coquilles dans les documents, de fausses notes habillement transmises, en soi rien de bien gênant. Sauf quand certains dossier sensibles, préalablement épurés des informations réellement importantes, tombent entre les mains du Roi et de ses services. Ou quand de fausses informations transmises par l’Ambassadeur précipitent une troupe entière dans une embuscade à la frontière.

Et puis, il s’était fait comme à son habitude des alliés. Pas des amis, mais des outils. Ainsi travailla-t-il à déstabiliser la seule personne de l’Ambassadeur tout en tentant de préserver l’intégrité de l’Ambassade elle-même. Parfois, il dû se salir les mains, éliminant un adversaire direct, faisant croire généralement à une trahison suivi d’une disparition. Ou en assassinant un des opposants à l’Ambassadeur lui-même. Rien de plus confondant que de retrouver un de ses ennemis politiques égorger sous un porche lorsque la veille, il s’était ouvertement opposé à une décision.

Elreldor rappela le noble au bout de deux ans et le ruisseau remporta la confluence, se faisant lentement rivière. Et il fallut nommer un remplaçant. Il y en eu trois à l’époque, Astran , Illedrin, une douce elfe dont le seul défaut, mis à part l’âge, était son empathie pour le genre humain, et Daeglin, ancien militaire qui avait combattu à Noldoa et s’en était tiré avec suffisamment peu de séquelles que pour qu’on le laisse apparaître aux humains. Illedrin fut accusée de trahison pour avoir traité de sujets qui n’auraient jamais dû sortir du secret elfique. Elle soutint qu’on l’avait piégé, et fut appuyée par Astran dans cette affaire. L’affaire est encore en jugement un demi siècle plus tard avec comme principal suspect désormais le lieutenant Daeglin, il est fort probable qu’Illedrin meurt avant la fin du procès. Le torrent avait gagné une seconde confluence et continua son cours.

Fragilisé par cette affaire, Daeglin conserva cependant son poste. La tension était palpable entre les deux Ambassadeurs. Astran avait beau rester de glace et être très prudent, l’autre savait à quoi s’en tenir… mais sans preuve. La tentative d’assassinat sur le mage de l’Estel, orchestrée par Astran lui-même, fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase pour l’ancien lieutenant. Il ne souillerait pas son nom comme il l’avait fait avec leur prédécesseur. Il se dégagea de tout soupçon tant bien que mal, sachant cependant pertinemment bien que le mot «coupable» flottait de plus en plus nettement au dessus de sa tête.

Le dernier sous-entendu fut fatal pour le lieutenant. Le sourire narquois qu’il lui avait décoché fit sortir le militaire de ses gonds. Les diplomates Hauts-Elfes ont habituellement plus de sang froid, mais les traces de Noldoa avait fortement altéré et diminué sa patience. Il l’accusa d’assassinat, de traîtrise, de diffamation et de complot avec un grand nombre d’insultes. Le faire n’aurait pas porté à conséquence si ce n’était en publique et en présence d’humains. Un coup du sort qui joua en la faveur du cours d’eau glacé. Il le regarda droit dans les yeux lorsqu’il le convoqua en duel.

Et le genre de duel qui convenait à ce genre de situation ne laissait aucune chance au général. Face à un mage entraîné pour tuer, il était fort peu probable qu’il ressorte vivant de ce duel. Et c’est ce qui advint lorsque le soleil se coucha définitivement, ses derniers rayons éclairèrent la surface d’un corps gelé. Astran conquit la place d’Ambassadeur et s’arrangea pour ne plus en être délogé les dix années qui suivirent. Il faut dire que ses subordonnés avaient plus d’avantage à le laisser en place qu’à tenter de l’évincer. D’autant que dans le domaine des machinations, on ne se bat jamais vraiment à arme égal avec le véritable fleuve qu’est devenu Astran, et le sang dans la vase ne peut rien enlever à la force du flot.

L’Ordre de l’Estel:
Nota Bene:
 

Cela faisait cinq heures… cinq heures qu’il était là, dans le blizzard du nord, assis dans la neige, nu comme un ver. Il lui était interdit de trembler, et toute sa concentration était tournée vers ce seul fait. Ne pas trembler. On disait dans les dortoirs que le record était de sept heures, il ne lui en restait plus que deux à attendre. Il ne tarda pas à être au-delà du froid, sa concentration servit alors à le maintenir conscient.

Il se souvint de ses leçons pour rester éveillé. S’endormir signifierait la mort, mais pire que tout, cela signifierait l’échec. L’échec était l’apanage des Humains et des Nains, pas celui d’un Haut-Elfe. Et c’était bien pour rectifier cette minuscule erreur de Lyrr que l’Ordre avait été créé. Il se souvint de ce qu’on lui avait enseigné. Au moment où l’Empire de Méridian émergea, le prince Fildor fit part de son inquiétude vis-à-vis de l’unification de cette race au Roi. Celui-ci dans sa grande sagesse les pris en considération et en discuta avec les Frères-Saints de l’époque.

La décision fut prise de confier Silurë Malfirine, archimage la plus puissante de son temps, et au général de l’armée de fonder un Ordre qui serait nommé du moins d’Estel et dont l’objectif serait de stopper la race des hommes si celle-ci prenait trop d’importance et de la renvoyer dans le chaos et la dissension originelle. Deux filières furent fondées, une dans le Nord près d’Esteldin et une autre du coté de Talandë, la première serait axée sur la maîtrise de la magie et la formation de mage de guerre, la seconde aurait pour vocation de former des guerriers d’exception pour combattre leur futur ennemi.

L’Ordre ne servit jamais sous cette forme, les idées finirent par être jugée trop radical par l’aristocratie et il rejoint la masse des Sectes de la forêt. Il aurait bien pu disparaître s’il n’y avait eu la Grande Chasse, ce fut alors à eux qu’on fit appelle pour régler le problème humain. Ce sont eux et ceux qui leur étaient restés fidèles qui mirent au point le plan de corruption et de soulèvement de l’Archiadia. Un pan de l’histoire qui avait vocation de rester caché aux yeux des autres races. Et pour mener à bien cette entreprise, ils n’hésitèrent pas utiliser leur nouveaux guerriers.

Oui, eux, comme Astran lorsqu’il aurait fini sa formation, appartenaient à un type différent de mage que ceux qui avaient été entraînés à l’origine. Leur rôle n’était plus de se confronter de front à l’humanité, mais de l’infiltrer et de la saper pour finalement la laisser s’effondrer.

Si seulement son maître l’avait autorisé à partir pour Noldoa. Mais non, au lieu de cela il était ici assis dans la neige et le froid à attendre. Pourtant, il se sentait prêt, mais les dirigeants de l’Ordre estimaient qu’ils devaient encore le garder en apprentissage. Bien sûr, il devait bien avouer que les leçons qu’il recevait maintenant étaient bien éloignées de ce que tout autre avait reçu et qu’elles étaient clairement personnalisée. Il avait développé un fort potentiel en magie, mais désormais son maître voulait lui apprendre à magnifier ce pouvoir, à pouvoir l’utiliser différent, être plus efficace sans pour autant avoir plus de puissance.

C’est sur cette pensée que vient le moment le plus désagréable de l’exercice. Celui où les veines et artères se rouvrent et où le sang irrigue à nouveau les membres glacé. Un sang si chaud qu’il en est brûlant et qu’il semble vous réduire en cendre. Un nuage de vapeur plus important que les autres s’éleva dans l’air. Il ne lui restait plus que dix minutes à attendre avant de vaincre ce foutu record. Il devait tenir… et il tiendrait. Même si il ne lui restait déjà plus que six heures avant le prochain entraînement de danse martiale, il tiendrait… Et il tint, le nouveau record fut de neuf heures et trente-huit minutes.

Hors-Jeu


Like a Star @ heaven Comment trouvez-vous le forum? ben, en toute modestie, j’ai quand même fait du bon boulot What a Face
Like a Star @ heaven Comment trouvez-vous le design? il est cool
Like a Star @ heaven Comment avez-vous connu le forum? Il parait que je connais des gens puissants…
Like a Star @ heaven Crédit de l'avatar et de la signature?(Nom de l'artiste ou un lien)


Dernière édition par Astran Therendrion le Lun 23 Déc 2013 - 15:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Astran Therendrion

avatar

Masculin Messages : 143
Expérience : 0

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 212 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Astran Dë Fildorean îl Thelteïa Therendrion [Terminée][Fineldor]   Dim 22 Déc 2013 - 20:35

Fiche terminée! \o/
Revenir en haut Aller en bas
Fineldor Elwëndrion

avatar

Masculin Messages : 332
Expérience : 340
Age : 29
Localisation : Vers Marseille

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 185 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Astran Dë Fildorean îl Thelteïa Therendrion [Terminée][Fineldor]   Lun 23 Déc 2013 - 10:47

aller zou, c'est moi qui vais m'occuper de ta fiche Wink

Ma première remarque sera de faire attention à certaines fautes. J'ignore s'il y a eu relecture, mais il y a des fautes assez flagrantes dans certains paragraphes, ainsi que des répétitions, je t'encourage donc à relire ta fiche en te concentrant là dessus Wink

Pour l'arbre généalogique si j'ai bien compris il est descendant quasi direct du premier prince du royaume elfique unifié?

"Il considère avec un souverain mépris les autres êtres"<= telle qu'elle est écrite, cette phrase laisse à penser qu'il ne pense qu'à lui (c'est peut être vrai?). Or plus bas tu évoque le fait qu'il supprime les autres êtres si nécessaires. Hauts-Elfes comprit? Si tel est le cas, il ne s'est jamais fait prendre?

Ensuite, un ordre de magie ayant pour but de détruire la race des hommes... wouahou, je savais les elfes pas copains avec les humains mais ca me semble trop extrême! Retenir leurs ardeurs, modérer leurs conquêtes je veux bien, mais décréter que toute la royauté a financé un ordre secret visant à détruire la race humaine en cas d'excès, c'est trop! Donc je t'invite à nuancer un poil la chose (pas complétement non plus, l'idée de déstabiliser la race humaine peut être retenue, juste éviter celle de destruction totale).

Autre remarque: ton histoire est curieusement agencée. Tu parle de l'enfance, de l'ambassadeur puis du mage. Or si j'ai bien compris il a été dans l'ordre de l'Estel avant de devenir ambassadeur, c'est bien cela? (ou je n'ai pas compris du tout?^^)

Ah oui, après lecture de ta fiche, tu stipule un alignement loyal mauvais, c'est l'apparent je suppose? Car au fond il ne semble loyal qu'à lui même et ses propres envies^^

Voilà ce sera tout je pense Wink


Revenir en haut Aller en bas
Astran Therendrion

avatar

Masculin Messages : 143
Expérience : 0

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 212 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Astran Dë Fildorean îl Thelteïa Therendrion [Terminée][Fineldor]   Lun 23 Déc 2013 - 15:12

Pour les fautes, je m'excuse, je n'ai pas eu le temps de me relire. Pour les répétitions, c'est du au fait que j'ai bossé sur plusieurs jours, je vais relire ça pour corriger un peu ^^

Pour l'arbre généalogique, il a en effet un lien de parenté avec Fildor, son père descend du frère du Prince et sa mère de la nièce de celui-ci. Le lien est présent mais jamais assez fort que pour prétendre au trône par droit du sang, si c'est ce qui t'inquiète.

J'ai précisé, ce sont les races non sylvaines avec les lutins en exception parce qu'il les trouve trop cupides. Il ne tue pas d'Elfe sans être sûr de ne pas être pris. En fait, il ne commet jamais un méfait sans être certain d'être blanchi, cela faisait aussi partie de sa formation, pas dans le sens où on lui a spécialement appris mais où on lui a inculqué la prudence et la discrétion, pour le reste sa nature est déjà dans la cachotterie et l'hypocrisie comme je le dis dans l'histoire.

Concernant l'ordre de l'Estel, je me suis écarté de ma propre version xD. Son but initial est de contrer l'unification des hommes en les renvoyant à leur stade plus chaotique, ce sera par la suite, lorsqu'ils n'ont plus eu le soutien royal qu'ils se sont radicalisés vers la destruction pure et simple des hommes et à plus long terme de toutes les autres espèces non sylvaines. (j'ai modifié Wink ) Pour clarifier un peu, c'est une sorte de service secret radical.

Tu as bien compris, en fait, j'ai scindé en deux partie, l'une est la version narrée par un conteur extérieur. Même très bien informé, il ne peut pas être au courant de tout. La seconde, c'est pour situer l'ordre de l'Estel et montrer un exemple plus RP de l'entrainement reçu, le style est différent puisque le narrateur est le personnage. D'où la séparation. C'est un peu particulier je te l'accorde. Il faut juste comprendre que la chronologie est dans la première partie et que la seconde est un développement de l'ellipse de la première.

Il est loyal mauvais dans le sens où malgré son égocentrisme et son orgueil, il sert avant tout les plans de l'Estel, il pense à sa propre ambition beaucoup, c'est vrai mais il reste fidèle à son entrainement et à sa nation, il est possible que je n'ai pas assez insisté sur cet aspect dans la partie psycho... Pour le coté mauvais, c'est les moyens interlopes qu'il utilise et la manière dont il arrive à ses fins. C'est aussi ce coté égoïste et destructeur. En apparence c'est un loyal bon pure souche.

Revenir en haut Aller en bas
Fineldor Elwëndrion

avatar

Masculin Messages : 332
Expérience : 340
Age : 29
Localisation : Vers Marseille

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 185 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Astran Dë Fildorean îl Thelteïa Therendrion [Terminée][Fineldor]   Lun 23 Déc 2013 - 16:23

Pour l'arbre généalogique non je n'étais pas inquiet t'inquiète pas, je voulais juste être certains d'avoir compris, parce que si j'avais mal saisi (par exemple une parenté plus proche ou d'un tout autre prince) je t'aurais demandé de reformuler parce que c'était pas clair Wink

En effet, mea culpa pour les races, j'ai raté le "sylve" en lisant^^ Au niveau des elfes je suppose qu'il s'en débarrasse le plus souvent via duels ou en les faisant emprisonner pour faute grave, pour éviter de porter la faute.

La nouvelle version de l'ordre est en effet bien mieux. Finalement au fond ca change pas grand chose, mais les termes sont moins radicaux donc forcément c'est plus acceptable (oui oui je finasse Razz)

Particulier oui sans en être désagréable Wink là encore je voulais juste que tu confirme ma pensée histoire d'être sur que j'avais bien saisi l'ordre des choses Smile

Alors oui en effet pour le côté loyal, j'ai l'impression que tu as davantage appuyé sur ses propres intérêts que sur ceux de son ordre et de sa nation, d'où mon doute sur le loyal. par contre pour le mauvais, c'était clair dès le début^^



Du coup a part les fautes et peut être l'explicitation du côté loyal, le reste me parait bon Smile
Revenir en haut Aller en bas
Astran Therendrion

avatar

Masculin Messages : 143
Expérience : 0

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 212 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Astran Dë Fildorean îl Thelteïa Therendrion [Terminée][Fineldor]   Lun 23 Déc 2013 - 16:48

Astran a écrit:
Sa mentalité étant très proche de celle de l’Ordre de l’Estel, qui l’a sans doute fortement influencé, il y reste loyalement fidèle, à la fois par honneur et parce que cela l’arrange beaucoup.
J'ai ajouté ça dans la psychologie pour justifier un peu plus le coté Loyal. C'est peu, mais c'est difficile de faire mieux sans devoir retravailler tout le texte x)
Concernant les fautes, j'avais déjà fait un tour et je n'en avais pas rencontré tant que ça, tu pourrais m'éclairer si il y en a que j'ai oublié?
Revenir en haut Aller en bas
Fineldor Elwëndrion

avatar

Masculin Messages : 332
Expérience : 340
Age : 29
Localisation : Vers Marseille

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 185 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Astran Dë Fildorean îl Thelteïa Therendrion [Terminée][Fineldor]   Lun 23 Déc 2013 - 16:51

petit exemple

"Fildor(Astran plutot non?) ne reflète en temps normal absolument pas ses croyances radicales en Lyrr. C’est un fin politicien qui masque très bien ses pensées. Il entretient des rapports amicaux avec les hommes depuis son premier jour à l’Ambassade et ce se place toujours en un défenseur de l’alliance entre le Royaume et l’Elreldor. Il peut éventuellement y avoir quelques rumeurs sur des moyens peut orthodoxes dont il aurait fait preuve pour arriver à sa place, mais rien de tangible ne peut les étayer pour le moment. Seul l’Ordre de l’Estel peut réellement prétendre connaître ses intentions. Son frère aîné, sa mère et son père en faisant partie, ils sont également au courant d’au moins une partie des visées de leur fils."
Revenir en haut Aller en bas
Astran Therendrion

avatar

Masculin Messages : 143
Expérience : 0

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 212 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Astran Dë Fildorean îl Thelteïa Therendrion [Terminée][Fineldor]   Lun 23 Déc 2013 - 17:07

J'ai effectué une rapide relecture et quelques corrections en effet, je posterai ça quand j'éditerai ma fiche pour la magie. (je dois à chaque fois faire un copier collé pour éviter que le code ne foute le camp et pourtant j'ai pas été dans l'excès xD)
Revenir en haut Aller en bas
Fineldor Elwëndrion

avatar

Masculin Messages : 332
Expérience : 340
Age : 29
Localisation : Vers Marseille

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 185 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Astran Dë Fildorean îl Thelteïa Therendrion [Terminée][Fineldor]   Lun 23 Déc 2013 - 17:17

T'inquiète pas je comprends, j'ai le même soucis

Bon du coup les fautes restant éparses, je vais valider tout ca Smile



Du coup n'oublie pas de créer ton inventaire ici
Et de créer ton journal ici

Si besoin est voila qui pourra t'aider

Demande de RP's
Questions et suggestions

Mais je pense que tu as déjà l'habitude Wink
Pour la magie je vais voir qui s'occupe de cela :)on te tient informé
Revenir en haut Aller en bas
Masque

avatar

Masculin Messages : 291
Expérience : 0

Feuille de personnage
Personnage:
Âge:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Astran Dë Fildorean îl Thelteïa Therendrion [Terminée][Fineldor]   Jeu 26 Déc 2013 - 11:03

Je ne te re souhaites pas la bienvenue Laughing 

Belle histoire, et belle fiche. Il me reste donc à traiter la partie magique de ton personnage.

Si ce n'est pas déjà fait, tu peux trouver tous renseignements utile sur la magie par ici.
Tu peux d'ors et déjà commencer à rp, en n'y faisant pas références à tes sorts jusqu'à ce que ces derniers ne soient validés.

Au vue de la qualité de ta fiche et de la grande aide que tu as apporté à la créations de différents BG's, tu bénéficies du grade de mage.

Tu as donc droit à :
- 3 sorts de niveau novice
- 3 sorts de niveau apprenti ou moins
- 3 sorts de niveau initié ou moins
- 3 sorts de niveau mage ou moins

La liste des sorts n'ayant pas encore été postée, tu peux donc créer tes propres sorts ou attendre que la liste soit postée  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Astran Therendrion

avatar

Masculin Messages : 143
Expérience : 0

Feuille de personnage
Personnage:
Âge: 212 ans
Inventaire:

MessageSujet: Re: Astran Dë Fildorean îl Thelteïa Therendrion [Terminée][Fineldor]   Jeu 26 Déc 2013 - 21:59


Sortilèges

Méthodes: Astran utilise sa magie avec une forme particulière d’incantation. En effet là où beaucoup énoncent d’étranges formules ou tracent des symboles tout aussi sibyllins, lui fait usage de son corps comme vecteur. Et la démarche dansante si particulière de l’Amabassadeur prend alors tout son sens parce que c’est par une chorégraphie qu’il canalise, génère et construit ses sorts. Cette méthode a donc fini par déteindre sur sa manière d’être, ou à moins qu’il n’en joue pour dissimuler le moment où il commence à jeter son sortilège.

  • Main de forge/Pyromancie/Novice
    Augmente la température au contact de la paume. Si au niveau de Novice, il ne s'agit que de faire bouillir de l'eau au bout de vingt minutes, un archimage pourra faire fondre de l'acier dans le même temps. La chaleur augmente exponentiellement au cours du contact, si celui-ci est interrompu, l'augmentation de température revient au point de départ.
  • Brume glacée/Hydromancie/Novice
    Invoque une brume froide autour du mage dans un rayon de cinq mètres environ. Ne marche pas en cas de temps venteux. La brume peut refroidir jusqu'à gelé sur les supports non vivants de la zone. Elle nécessite une concentration constante pour être maintenue mais n'est pas handicapante au point d'immobiliser le mage. Celui reste libre de ses mouvements, il ne peut juste pas lancer d'autres sorts dans le même temps.
  • Touché de l'Estel/Hydromancie/Apprenti
    Abaisse la température de ce qui entoure les mains du mage pendant un temps limité. Cette baisse de température suit les mêmes lois physiques qu'un changement thermique normal. Au niveau d'apprenti, il permet de gelé de l'eau, à un niveau plus élevé, le froid peut descendre bien au dessous du point de gelé de l'eau.
  • Sculpteur de glace/Hydromancie/Apprenti
    Permet de donner à la glace la forme que l'on désire, le sort doit s'accompagner d'un contact constant avec la masse gelée et qui doit suivre les modifications apportées.
  • Fusion des métaux /Pyromancie/Apprenti
    Permet de faire fondre les métaux par le regard. Ce sort nécessite une concentration tant qu’il est maintenu. Un apprenti pourra parvenir à faire fondre un petit clou en une trentaine de seconde, là où un archimage pourra liquéfier une armure dans le même temps.
  • Malédiction de l'or: convoitise/Kataramancie/Apprenti
    Confère à l'or maudit la capacité d'accroître la convoitise que l'or génère sur le coeur des êtres. Cette exacerbation est anormale et a tendance à provoquer des pulsions meurtrières chez le détenteur de l'or en question. La principale difficulté de ce sort pour le mage est de créer un sort suffisamment stable que pour durer dans le temps, il demande donc une très grande concentration lors du lancement. Au niveau Apprentis, cela ne dure qu'un jour, trois pour un Initié, cinq pour un mage et jusqu'à une semaine pour un Archimage.
  • Malédiction de l'or: coeur de glace/Kataramancie-hydromancie/Initié
    Si l'or a tendance à geler les coeur et à rendre insensible à la détresse d'autrui, celui qui sera ainsi maudit ne se contentera pas d'un effet métaphorique. Au plus l'or sera en la possession d'un être, au plus sa température corporel baissera lentement, provoquant d'abord le frisson puis l'engourdissement jusqu'à l'hypothermie. Le processus est accéléré si le contact direct est répété. Il s'agit en réalité d'un sort qui draine la chaleur pour s'entretenir lui-même. En l'absence de porteur, il s'estompe au bout de vingt-quatre à condition qu'un autre ne le reprenne pas sur lui avant la fin de ce délai. La vitesse de l'abaissement de la température dépend du niveau du mage.
  • Geyser/Pyromancie-Hydromancie/Initié
    Permet avec une forte dépense en énergie de souffler un jet de vapeur brûlant sur un mètre et demi. La vapeur brûle au second degré les zones directement exposées et au premiers celles qui plus ou moins protégées. La vapeur peut se faufiler sous les armures par les interstices, les dégâts sont cependant moins considérables excepté au point d'entrée. Il dure moins de cinq secondes et la portée augmente en fonction du niveau: un mètre et demi pour les initiés, deux pour les mages et jusqu'à deux mètres cinquante pour les archimages.
  • Malédiction de l'or: retour sur investissement/Kataramancie/Mage
    Les détours de la chance sont curieux et ce sort la favorise en quelque sorte. Tout objet en or maudit de cette manière reviendra à la propriété de celui qui l'a maudit un jour ou l'autre, généralement dans des circonstances plus ou moins funestes. La difficulté ici est d'arriver à se rappeler de l'objet en question. Tant que le mage se souvient que son objet maudit existe et qu'il le garde à l'esprit ne serait ce qu'un tant soit peu, la malédiction restera active. Si il n'y pense plus pendant vingt quatre heure, le sort se dissipe en instillant à son possesseur du moment une envie démesurée de le dépenser ainsi que la plupart de ses biens. Il demande également une forte concentration pour être lancé.
  • Mort gelée/Hémomancie-Hydromancie/Mage
    Enduit un objet d'un poison immatériel qui va refroidir le sang jusqu'à le gelé dans les veines de la victime. L'objet doit obligatoirement entré en mouvement pour permettre l'inoculation du poison. Le sort n'étant pas lié à une rune, il ne dure qu'une heure et s'arrête après l'inoculation.
  • Choc thermique/Pyromancie-Hydromancie/Mage
    Le mage utilise les fondements des sort "Mains de forges" et "Touché de l'Estel" en les répartissant chacun sur une main, il joint ensuite violemment ses deux paumes. Il s'ensuit une violente explosion sur une zone de cinq mètres de rayon. Le mage ne s'en sort pas indemne et se voit brûlé sur la partie du feu au second degré sur la main, puis en diminuant de gravité au fur et à mesure que l'on remonte le bras, et gelé sur la partie du froid de l’engelure bénigne enfermée dans la glace sur les doigts à la simple couche de poudreuse sur l'épaule, sans oublier les contusions et courbatures suite au choc. Les autres occupants de la zone sont proprement soufflés et ne se relèveront que difficilement. Le troisième usage en moins de douze heure est invariablement mortel pour le mage.
Revenir en haut Aller en bas
Masque

avatar

Masculin Messages : 291
Expérience : 0

Feuille de personnage
Personnage:
Âge:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Astran Dë Fildorean îl Thelteïa Therendrion [Terminée][Fineldor]   Sam 11 Jan 2014 - 13:24

Désolé pour l'attente, il me fallait vérifier quelques détails. Donc pour tes sorts :

Sorts validés a écrit:
  • Brume gelée : (Hydromancie, Novice)
    Variante du sort Brume ce sort créé une zone de brouillard léger mais froid autour de l'hydromancien, couvrant un périmètre de deux mètres pour un novice à 1km pour un archimage. Le froid procuré par la brume va d'une température environnant 10° pour un novice à -10° pour un archimage, et la brume se dissipe avec le vent ou au bout d'une heure si l'ydromancien perd sa concentration.

  • Touché de l'Estel : (Hydromancie, Apprenti)
    L'hydromancien abaisse la température de ce qui entoure ses mains pendant un temps limité (déterminé par sa concentration). Cette baisse de température suit les mêmes lois physiques qu'un changement thermique normal. Au niveau initié il permet de geler de l'eau, à un niveau plus élevé, le froid peut descendre bien au-dessous du point de gel de l'eau. (Maintenir le sort peut endommager les mains de l'hydromancien)

  • Sculpteur de glace : (Hydromancie, Apprenti)
    Permet de donner à la glace la forme que l'on désire, le sort doit s'accompagner d'un contact constant avec la masse gelée qui se modèle en suivant les mouvements de l'hydromancien. Si un apprenti ne peut modeler que des formes grossières, les formes seront plus précises dès initié.

Le sort main de forge ne peut être validé en l'état, je te propose une variante de :
Citation :
Surchauffe : (Pyromancie, Novice)
Le pyromancien augmente sa température corporelle. Un novice, pourra à peine se réchauffer en hivers, un initié aura la température pour faire bouillir de l'eau en une demi-heure, un archimage sera capable de faire fondre le fer en deux heures. Maintenir ce sort au-delà d'une demi-heure détériore grandement les organes internes et externes du pyromancien, quel que soit son niveau.

Le sort Fusion des métaux est refusé, aucun mage ne peut faire fondre la matière par le regard.

Dans l'ensemble, les sorts Malédiction de l'or sont refusés. La kataramancie "normale" vise les êtres et non les objets, ces malédictions-là requièrent des rituels (non accessible en sorts).

Le sort Geyser est de niveau mage.

Le sort Mort gelée est à supprimer ou à modifier, car aucun sort ne peut causer la mort de sa cible.

Le sort Choc thermique est validable (en portant les deux sorts combiné à leur limites), mais je précise qu'après utilisation les deux mains perdent de leur mobilité (l'une étant brûlée, l'autre étant gelée) de 50% si c'est un mage et de 25% si c'est un archimage. (Autrement dit un mage peut l'utiliser 2 fois avant de perdre ses mains et un archimage 4 fois)
A me confirmer donc si cela te convient.

Donc il te reste des sorts à remplacer et d'autres à modifier.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Astran Dë Fildorean îl Thelteïa Therendrion [Terminée][Fineldor]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Astran Dë Fildorean îl Thelteïa Therendrion [Terminée][Fineldor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SORTIE] L'Abîme invitation chez Kanaxai [Terminé]
» La justice de Raphael [Terminé]
» [TERMINÉ] Gurdal Gloignus, Nain de la Moria...
» Alkar Sen'tetsu( Terminé)
» Sur les traces d'une BSH {PV Yuki} (FINI)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nûmendor :: jjjj :: Répertoire des habitants :: Registre des Personnages :: Les Oubliés-
Sauter vers: